Le principe de séparation des flammes.

1005264_343264072469099_329130831_n

« La séparation des flammes jumelles est l’origine de tout. »

Il ne peut exister de flammes jumelles sans principe de séparation. Des individus qui se rencontreraient pour ne plus jamais se séparer ne seraient pas des flammes jumelles mais plutôt un phénomène à rapprocher de celui des âmes soeurs.

Il semblerait que dès qu’elles se rencontrent les flammes jumelles se retrouvent contraintes de se séparer à plus ou moins long terme et cela pour des motifs aussi divers que variés et c’est sans doute dans la diversité des causes que l’on peut comprendre que le point central est simplement la séparation elle-même.

D’autant que si d’une certaine façon elles se retrouvent actrices de cette séparation elles sont rarement maîtresses des évènements qui en sont la cause.

Si l’on pose un regard juste sur la situation, c’est presque  » plus fort  » qu’elles alors que beaucoup d’autres ne se seraient jamais séparées en pareilles circonstances … Si, si regardez bien.

Il faut comprendre que cette séparation est nécessaire car elle leur rappelle la séparation originelle et elles revivent ainsi de façon accélérer le scénario initial. Même si les flammes jumelles sont parfaitement en mesure de vivre cette séparation en apparence de façon normale et de la raisonner, c’est un profond bouleversement car c’est sans doute la chose la plus douloureuse qu’elles aient vécu.

Imaginer que vous ayez perdu une partie créatrice de vous-même et la mémoire de cette séparation. Vous avancez et puis un jour vous retombez sur elle. N’en resterait-il pas une trace inconsciente ? Ne serait-elle seule capable de produire en vous un tel écho ?

Et c’est cette trace que les retrouvailles suivies de séparations vont raviver pour finir par déclencher tous les autres phénomènes en cascade.

A la suite de cette séparation l’une des deux flammes jumelles celles qu’on appellera l’éveillée  va alors ressentir des choses étranges et bouleversantes, elle va se retrouver lier à un être sans  » raison apparente  » et commencer à en chercher les causes puisqu’il n’y en a aucune.

Le scénario des flammes jumelles est a rapprocher du suivant : les flammes jumelles se sont rencontrées très peu de fois, elles n’ont pas eu le temps d’établir un lien aussi fort que celui qu’elles ressentent ( du moins l’une des deux ), leur rencontre n’a pas donné lieu  » a un coup de foudre  » ( s’il y a coup de foudre ce n’est pas un phénomène de flamme jumelle mais d’âmes soeur une nouvelle fois ) et c’est ce qui rend ce que ressent la flamme jumelle éveillée très étrange. Comment dans ces conditions expliquer que cet être va prendre de plus en plus de place jusqu’à prendre LA place ?

Cependant  » sans ce sentiment d’étrangeté  » qui lui fait vivre cette expérience comme  » différente » elle ne se mettrait pas à chercher avant de trouver l’explication.

Cette course folle aux raisons et à la raison également puisqu’elle se pense folle de ne pouvoir l’oublier va raviver une autre mémoire celle du chemin parcouru jusqu’ici et c’est sans doute en cela qu’elle va s’éveiller réellement puisque cela va lui donner une nouvelle vision de soi au sein de l’univers.

Cet éveil doit s’accomplir seul.

Si les flammes jumelles vivaient toutes ces choses ensemble ces évènements se retrouveraient enfermés dans une relation sentimentale ordinaire et de ce fait cela ne pourrait-être compris dans sa vérité la plus absolue.

Alors si parfois vous viviez douloureusement la séparation ce qui arrive d’autant plus que vous savez, ne perdez pas de vu que cette séparation a une raison essentielle d’être.

C’est un chemin très particulier vers la vérité qu’il faut faire seule.

La séparation est une des clés intimement liée à celle du temps. Comprendre que vous avez rencontré votre flamme jumelle prend du temps, cette idée va se fortifier et vous permettre de vous éveiller et certainement par la suite  » d’accomplir « .

L’amour des flammes jumelles dépassent la sphère de leur union il est indispensable que vous appréhendiez ce principe.

De plus, les relations entre les flammes jumelles à la différence des relations d’âmes soeurs ou d’amour classique ne peuvent se faire sans une confiance mutuelle absolue.

Vous devez avoir confiance dans votre chemin et dans le sien.

Imaginez tout de même que vous vous êtes retrouvés après tout ce temps et que lui aussi a parcouru ce chemin même s’il l’ignore, vous pouviez donc lui faire confiance. Même s’il parait loin de vous, dans une autre histoire il a des choses à accomplir. Vous êtes à la fois deux et un, vous devez le comprendre et le laissez faire ses choix quoi qu’il arrive ils mènent autant à vous que les vôtres à lui.

La séparation est aussi indispensable pour régler vos comptes. Chacun d’entre vous à des choses à accomplir avec les autres. S’il est moins éveillé sans doute en a t-il plus que vous et tant qu’il ne l’a pas fait vous ne pourrez pas vous retrouver définitivement.

Quelques conseils pour mieux vivre la séparation :

1) Comprendre que le principe de séparation est un chemin indispensable car il va permettre de vous éveiller et de débloquer les  » clés « . Sans la séparation vous n’auriez pas fait tout ce chemin ni ne seriez en mesure de commencer à le comprendre.

2) Si la séparation de l’autre est difficile à vivre d’autant que finalement vous ressentez sa présence comme s’il était là mais pas vraiment en fait, méditer. La méditation est une chose indispensable dans ce cas de plus, vous avez un travail indispensable à effectuer en matière d’éveil et des énergies à canaliser.

3) Sachez que même s’il parait indifférent ( ce qu’il croit aussi ) il vit intérieurement très mal cette séparation. Ses bonheurs sont, mais sont transitoires. Il est voué à tomber éternellement tant qu’il n’aura pas été touché par l’évidence qui vous a frappé. Les flammes jumelles s’aiment profondément qu’elles en aient ou non conscience c’est une chose qui les dépassent  Alors aimez le car il est votre force autant que vous êtes la sienne. C’est parce qu’il vit tout cela sans s’en apercevoir qu’il vous permet de garder un peu les pieds sur terre et il connait votre amour c’est une force immense quoi qu’il s’en défende.

4) Songez à lui et songez aussi à tout ce qu’il vous reste à faire. Le phénomène des flammes jumelles, si c’est votre cas, est un phénomène d’une grande rareté et même si je cherche encore des explications claires il a une raison d’être au-delà de la simple sphère affective.

5) Concentrez-vous sur le ménage à faire dans votre vie, il est possible que certaines choses bloquent encore vos retrouvailles.Des relations non réglées ? Les flammes jumelles ne peuvent s’établir sur les cendres d’autres relations.

Mais n’oubliez pas : c’est de la séparation des flammes jumelles que tout est né et c’est par elle que tout renaîtra.

***

Publicités

70 commentaires

  1. Bonjour à toutes, bonjour Alice, mon message sera t-il vu ici?

    J’annonce que j’ai décidé de laisser tomber volontairement la montagne d’idées que j’ai pu me fabriquer à propos de mon jumeau, F. et donc ne plus participer à l’échange.

    Cette décision ne s’est pas imposée naturellement, je n’ai pas réalisé qu’il était ou n’était pas mon jumeau. J’ai choisi de tout lâcher d’une semaine sur l’autre en conscience. Suite à plusieurs évenements intempestifs.
    J’ai du me remettre en question pour en arriver là, mais c’est chose aisée car mon esprit sait de mieux en mieux faire le point ☺mon mental durant plus d’un an a eu le temps de s’ imprégner de la théorie, puisque je m’en suis intensivement nourrie. Je la laisse donc à présent refroidir dans son coin tranquillement

    Je vais peut être  sembler crue mais je trouve une majorité de témoignages ici, malsains. Les miens n’ont pas toujours été tout à fait nets non plus
    Oui, les croyances ça va ça vient mais je ne suis pas dubitative quant à l’existence des FJ. On peut en douter de façon sensée et scientifique. Ma Foi en Dieu (appellez le comme bon vous semble), elle, est solide, je pense qu’en effet il existe une dualité et une polarité, quelque chose de très subtile, peut être insaisissable, ou non, mais bien scientifique, qu’on approchera, ou non, en mourrant. Que sais-je? Donc je ne délaisse pas le concept en m’éloignant

     Je laisse Alice poursuivre ses recherches, sans moi, car je suis appelée à le faire. Je rechercherai encore bien sûr moi même la vérité sur cet univers, comme j’ai toujours aimé ☺mais sans cette fois faire correspondre mes conjectures et mon histoire personnelle avec F.

     Chaque personne fait son propre chemin, et ça m’a fait du bien de croire en F., en nous, de me sentir entourée; je souhaite dire à toutes , (même si l’on va peut être me tomber dessus qui sait) que même s’il est dur de ne plus focaliser sur le jumeau et la réunion, que vous soyez ou non liés, la chose la plus importante est d’abord de penser à sa propre guérison. Sachez qu’il m’a dit à moi aussi qu’il m’aimait, qu’il voulait être près de moi, j’ai vécu une danse incompréhensible quelques années durant, il s’est épenché et puis s’est enfuit. Puis il est revenu. Oui j’ai expérimenté des coïncidences vraiment troublantes, je n’autoriserais personne à douter des faits; mais je ne veux pas remuer la cuillère dans la sauce, car j’ai besoin d’aller au delà de la théorie désormais, choix personnel.

    Pourquoi? C’est là qu’interviennent les mots qu’on n’aime pas lire

    Je suis fortement amenée à me dire que mon mental m’a joué des tours en bâtissant une genèse des images sur lui et moi : j’ai idéalisé une connection mystique qui peut être n’était que peur et relation ambigue, car finalement, le silence est éloquent, vous le savez bien, mais il peut tout vouloir dire même le plus dur à supporter
    (mon cerveau aurait trouvé un prétexte pour s’en cacher il y’a encore une semaine)
    Dans un autre temps, je m’aperçois qu’il est possible de concilier
    – le refus de son comportement (à lui) chaud en janvier puis froid en aout, refuser d’être laissée pour compte sans explications puis aimée tour à tour (je précise qu’il n’y a jamais eu de sexe entre nous, juste un baiser), non parce que l’ego en souffre mais par vrai respect de soi
    et donc concilier cela et
    – l’acceptance, l’amour, en sachant bien lâcher prise, avancer, et comprendre que la meilleure solution est de le laisser lui aussi, sans rancune aucune qui qu’il soit. On sait qu’il reviendra s’il le faut

    Ensuite, je pense que chercher à trouver des explications au monde, se constituer une Foi, est une  chose essentielle quand elle permet de grandir, mais finir encerclé par sa propre mythologie et encyclé dans le silence de l’autre, faute d’obtenir des réponses claires et stables de sa part (de la part d’un homme -ou une femme- qui nous laisse pantois, est malsain. Je suis néanmoins passée par ces refluxs de questionnements, c’est ce dont je viens témoigner.
    Ce site est un site à portée scientifique et spirituelle à la fois, ce n’est pas de ces questionnements universels dont je parle, car la recherche des lois qui régissent le monde est essentielle, mais je ne me sens plus le besoin de creuser davantage pour ma part, le temps, et mon coeur seront mes seuls guides.

    Je vous orienterai également vers ce forum; il m’a été bénéfique de constater que fuire est une attitude qui revient de façon courante chez les hommes https://bonheuretamour.wordpress.com/2012/09/02/homme-fou-de-vous-qui-disparait-soudainement/ (ça ramène sur terre).

    En dehors de ça, je ne prétend juger la relation de personne, on peut vivre une relation de fj et se chercher, ou l’inverse, qui suis je pour connaîte? j’ai juste été à même d’effectuer un retour sur moi, pour ne pas tomber dans une tristesse infinie devant cette absence injustifiée. Ce retour certaines ont du l’expérimenter, d’autres non. (peut être que je m’éveille?)

    Je pense que la mauvaise foi est notre pire ennemie, j’ai refusé de voir mon entêtement à trouver des réponses plutôt que laisser aller. Cela me fait du bien de le reconnaitre et de vous le dire

    Vous êtes libres de vous forger votre avis sur mes propos, et je serais quand même amusée de trouver des conseils, des anecdotes, ou même des toutes sortes de ressentis. Peut ête des prises de conscience nouvelles! Je suis attentive et considère. (Néanmoins je ne souhaite plus parler davantage de ma vie de façon publique même avec des propos voilée)
    Je ne suis pas là non plus pour débattre et avoir raison, j’expose voilà tout, mais vous m’avez l’air tous très ouvertes pour le compendre

    Excellent chemin de vie à toutes et merci à Marine… (je suis toujours en ligne ;-) )

    • Bonjour,

      tes réflexions me font beaucoup sourire car je pense qu’avoir l’esprit critique est une chose salutaire quelqu’en soit la conclusion. Je ne crois pas que tu susciteras non plus des réactions vives ou désagréables en ce sens que tout le monde vit des expériences différentes, que parfois on peut se tromper de chemin (ou pas), être perdue, se poser des questions, se révolter, ne pas se reconnaître dans l’expérience des autres, s’individualiser et qu’ici on trouve des personnes effectivement ouvertes. En prenant le risque de témoigner elles savent qu’elles s’exposent à des critiques parfois, à de l’incompréhension souvent parce que ce n’est pas toujours si simple d’expérimenter ce retour à Soi et ce genre de voie et que… oui l’une des choses qui revient le plus est toujours de considérer qu’elles vivent des expériences sentimentales qu’elles mystifient.

      FJ est le nom que nous donnons à cela en tant que concept expérimental car pour le moment on ne sait pas très exactement de quoi il en retourne. Ce qui est passionnant n’est pas réellement le rapport à l’autre ( qui finalement est une certitude, une évidence qui ne demande presque pas à être explorée ) mais le retour à Soi et l’éveil qui suit car cela par contre est un fait. A une époque très reculée on pensait que les orages étaient le résultat de la colère des Dieux et puis un jour l’homme a maitrisé la science et compris que les raisons en étaient différentes. Est-ce que les orages ont cessé d’exister pour autant ?

      Etre eprise d’un garçon même passionnément éprise au point pourquoi pas d’écrire son nom sur tout les murs ou de se dire qu’on ne l’oubliera pas est une chose mais là nous constatons des reactions entrainant un éveil profond avec même à terme détachement de l’autre et rayonnement d’amour universel. Il y a de quoi s’interroger puisque ce phénomène n’est pas propre à une personne ni même une culture et que cet éveil parait réel sans entrainer des troubles d’ordre psychologiques avec handicaps sociaux bien au contraire, on se tourne vers les autres et les réactions sont d’ordre spirituel. Il ne s’agit plus de dire : je l’aime et c’est l’homme de ma vie mais bien de transcender l’autre pour s’affranchir même de l’espace-temps, de la mort etc… avec à terme une quête qui va au-delà. C’est bien une voie de libération.

      Ce site est ouvert à toutes les FJ quelque soit leur stade et c’est pour cela qu’au début on doute, qu’on se pense folle, qu’on se croit tres amoureuse, qu’on raconte une histoire sentimentale qui somme toute pourrait ressembler à celle de la voisine mais … et pas n’importe quel mais … si tu regardes d’autres commentaires de FJ plus avancées tu verras qu’elles ont un grand détachement à l’autre et se recentre sur le Soi sans pour autant perdre l’evidence naturelle qu’est l’autre comme reconnaissance.

      Tu n’auras sans doute pas de réactions négatives car elles savent et ont accepté d’être confrontées à l’incompréhension et au fait de passer parfois pour de gentilles illuminées ( elles le sont d’ailleurs au sens physique ) mais je ne vois pas en quoi cette voie de libération est moins noble que les autres. Si elles avaient expliqué que passant à côté d’un buisson qui s’était enflammé Dieu leur avait dit de sauver la France elles auraient mérité plus de respect que racontant que croisant leur autre, elles s’étaient progressivement recentrer sur leur soi véritable, avait cesser de regarder l’univers par le petit trou de la serrure et ressenti la plus puissante des forces d’amour qu’elles sont prêtes à partager et qu’elles transmettent d’ailleurs plus ou moins malgré elles :)

      Etre porteuse d’une force d’évolution va au-delà d’un romantisme ou d’une histoire d’amour mal digérée… Certaines se trompent, certaines confondent mais celles que nous nommons FJ savent que cette expérience est autre chose et j’ai confiance sur les perspectives que cela ouvre.

      Je te remercie d’avoir eu la franchise de nous partager ta vision des choses et ton ressenti car ce n’est pas si simple ;)

      Je vais surement en effet poursuivre ma quête comme toutes celles qui en ont besoin. Quand on se trouve sur un tapis roulant on est toujours libre de sauter hors du tapis si on le souhaite mais quand on ouvre une porte et qu’on découvre derrière tout un univers peut-on vraiment refermer la porte sans en garder à jamais une mémoire indélébile et peut-on après rester parfaitement la même ?

      Tu as raison peut-être qu’il y autre chose que l’évidence naturelle (qui n’est pas croyance mais reconnaissance pure) pour établir l’existence d’un phénomène FJ il y a aussi l’impossibilité de revenir à l’état initial comme un aveugle de naissance recouvrant la vue et regardant le visage de sa femme pour la première fois puis perdant à nouveau la vue mais gardant ce visage à jamais. Plus jamais il ne pourra être dans l’ignorance de ses traits. Une FJ a tendance à dire qu’elle lache-prise avec l’autre, elle ne doute pas qu’elle s’est trompée et que ce qu’elle a vecu n’existe pas, simplement à un moment elle avance et comprend que la certitude qu’est l’autre suffit à l’accompagner dans ce qu’elle doit vivre, expérimenter et transmettre. Elle a une confiance immense dans l’issue pour ne pas dire qu’elle sait…

      Bonne chance à toi dans la poursuite de ta vie.

      • Ahahaha ☺ Alors je dois faire partie de celles qui ont une confiance immense dans l’issue
        La conscience de l’éveil suffit à nous porter

        Je continue de vous lire bien sûr

        Salut à toutes !

      • « Quand on se trouve sur un tapis roulant on est toujours libre de sauter hors du tapis si on le souhaite mais quand on ouvre une porte et qu’on découvre derrière tout un univers peut-on vraiment refermer la porte sans en garder à jamais une mémoire indélébile et peut-on après rester parfaitement la même? »

        En ce qui me regarde je n’ai pas la sensation de fermer la porte des FJ mais au contraire de passer le seuil et de traverser ce monde sans regarder passivement ce qui s’y trouve sur le paillasson

        c’est bien la Foi qui m’a conduite ici ☺

      • T. ? C’est Tea non ?

        Misère si je me trompe je m’en excuse. :)

        Peut-être que je ne comprends pas très bien où tu veux en venir au fond où ce que tu tentes d’expliquer. Je ne suis pas toujours très douée pour communiquer avec les autres se serait sans doute un grand apprentissage pour moi ! :)

        Je crois qu’aucune FJ n’a pas arpenté ce qui se trouve au-delà du paillasson et que fondamentalement sa mission même n’est pas justement d’ouvrir cette porte aux autres et d’être dans la vie, partant en éclaireur.

        Ensuite comme la lumière blanche contient tous les spectres de couleur, j’imagine que les flammes n’agissent pas toutes à la même fréquence – certaines étant plus discrètes que d’autres mais ayant pourtant un rôle fondamental.

        En tout cas la porte d’ici reste ouverte et pour cause je crois qu’il n’y a plus de porte en fait :) D’autres sauront mieux que moi comprendre et aider, là où souvent j’admettrais ma limite.

      • Le besoin de trouver des réponses à son comportement est parti à partir du moment où j’ai choisi de m’en remettre au Tout. Il peut être n’importe qui du point de vue de l’esprit, une invention ou un imposteur, car je veux rester non critique comme tu dis, mais ouverte à tout pour conserver de la mesure, mais qu’importe je sais où je vais avec mon coeur et dès ce moment je n’ai plus à me demander si oui ou non c’est une invention, ou chercher à le contacter, je me sens confiante. Et en cela j’ai cru que je je ne ressentirai plus le besoin de raccrocher mon experience à des mots et des idées en m’y empoignant et m’y identifiant.

        Je me suis peut etre trompée puisque c’est ce que je fais actuellement. 😊Nourrir cette Foi autrement que de la façon dont je l’ai fait par le passé, est l’essentiel à retenir, c’est à dire en y accordant toutes mes pensées.

        C’était l’essentiel contenu dans mon témoignage. Aha je voulais être claire jusqu’au bout

      • Enfin « en y accordant toutes mes pensées » = ce que je faisais avant

        C’est le risque quand on tombe sur la théorie des FJ. Mais si l’on aime le Bien et qu’on lache prise du doute, alors tout est clair et il n’y a plus qu’à vivre

        fini mon marathon de message *rire*

      • Bonjour Tea,

        Veux-tu vraiment que j’enlève tes témoignages ? Si tu le souhaites je le ferais bien entendu mais je trouve que même dans tes doutes et tes interrogations beaucoup se retrouvent. En fait, les flammes jumelles passent par des tas d’étapes car il n’est pas si simple ce chemin qui mène à cet éveil très particulier – nous aurions pu nous éveiller seule mais voilà il y a ce tiers avec lequel nous devons faire et notre humanité qui parfois nous troublent jusque dans nos évidences et nos intuitions. Je songe donc que beaucoup peuvent se retrouver dans tes témoignages à certains moments et cela peut au contraire leur permettre de se poser des questions justes et se sentir moins seule parfois.

        Le mythe de Lilith est essentiellement vu comme une reprise de mythes plus anciens incorporés dans certains textes bibliques. Mais c’est la traduction qui en est faite car je crois que le mot même de « lilith » est controversé. Elle est « le spectre de la nuit » du livre Esaïe 34.14.

        En fait, il a fallu faire avec le paradoxe des genèses :
        – Genèse 1 : Dieu crée la femme et l’homme à son image et leur dit de se multiplier sur terre et de prendre l’herbe (le végétarisme est l’alimentation originelle) pour se nourrir.
        – Genèse 2 : Dieu créé un homme à partir de la poussière pour cultiver le jardin d’Eden et comme il s’ennuie lui créé la femme et ensuite mythe de l’arbre de la connaissance survient et là Lilith sera assimilée au serpent tentateur d’Eve.

        Ou Dieu est amnésique où il y a clairement un problème dans la création du monde ? Un homme et une femme créée à l’image de Dieu et un second homme créé pour le jardin d’Eden d’où est issue une femme avant d’être chassés sur terre. La Kabale interprète donc les textes pour évoquer l’idée de création d’un homme et d’une femme à partir de Dieu avant qu’elle se révolte et qu’arrive ensuite Eve ce qui permet de donner une certaine cohérence aux textes mais pas complètement au fond.

        Dans le christianisme personne n’a cherché à gérer cette incohérence et ils ont tout simplement fusionné la création d’un homme et d’une femme à l’image de Dieu avec la seconde version du mythe plus simple à admettre dans un monde patriarcal.

        Si on veut accorder de l’importance aux textes anciens et leur place dans notre compréhension du monde qui nous entoure il faut songer que si les manifestations du monde sont impermanentes et duelles l’information elle EST en tant qu’absolu et voilà ce que nous pouvons comprendre de ces textes actuellement afin d’aider les flammes qui développent progressivement un rapport à l’univers différent et une conscience qui transcende justement toutes ces choses pour voir au cœur de l’information.

        Dieu a bien créé l’homme et la femme en même temps mais à l’instar du monde quantique l’homme a été manifesté tandis que la femme s’est évanouie (non manifesté) – elle a rejoint l’inconscient. Les photons de lumière sont à l’image de Dieu onde et corpuscule mais dans notre monde nous ne percevons que l’une ou l’autre forme. Il se trouve que la lumière (onde/corpuscule – nature divine) elle-même quand elle interagie avec un autre photon a tendance à le manifester sous sa forme de particule plutôt que sous celle de l’onde que l’on ne perçoit qu’au travers d’expériences. En somme c’est un peu comme si il y avait une chaise et l’information de la chaise sous sa forme ondulatoire (tout un tas de probablités), dès que la lumière interagit avec cette objet et bien on ne perçoivent que la chaise.

        Voici donc ce brave Adam manifesté donc préféré de Dieu mais inconsolable car c’est la séparation originelle : deux objets qui n’en forment qu’un mais un seul est manifesté. Il domine bien sur elle parce que la lumière elle-même va manifester plutôt sa version de matière comme je l’ai expliqué.

        Lilith fuit car elle veut l’égalité qu’elle ne peut obtenir et effectivement deux états superposés ne peuvent se manifester ensemble – ils veulent être tous deux dans la lumière hors un seul l’est. Le mythe décrit ensuite une Lilith fuyant dans le désert à savoir l’inconscient de l’homme ou plutôt ce monde invisible auquel nous n’avons pas accès et c’est là que le livre d’Esaïe cite cette phrase qui prend son sens : « les démons et les onocentoaures s’y rencontreront et les satyres y jetteront des cris les uns aux autres. C’est là que Lilith se retire et c’est là qu’elle trouve son repos. » En fait, là où l’information non-manifestée se trouve.

        Il faut comprendre que la lumière va manifester les objets et que de ce fait la part ondulatoire disparaît en apparence et ne peut se manifester même si elle existe – elle ne reprend son pouvoir qu’à des fréquences très basses. N’est-ce pas là le spectre de la nuit que cette Lilith privée à jamais de cette lumière mais c’est justement cette lumière qui la force à se tenir tapie dans le monde inconscient car si on l’éclaire cela la brise et lui rappelle que la lumière, la création – père lui préfère toujours la matière : Adam.

        Ensuite arrive cet Adam et cette Eve créé dans la Genèse II. Il s’agit de la matière et de l’énergie qui sont des sortes de seconds niveaux des deux premiers. L’homme nait de la poussière (matière) ce qui est l’état manifesté de cet état corpusculaire et Eve provient d’une côte d’Adam sous-entendue une part de lui (l’énergie). C’est E= mc2 soit le fait qu’un peu de matière peut être convertie en énergie.

        Lilith est celle qui sait car elle est la forme ondulatoire portant l’information originelle. Elle tente Eve dans le jardin d’Eden et cette dernière croque la pomme de la connaissance car l’énergie est le support de l’information. l’onde transporte l’énergie et l’information. En somme cette énergie devient support d’information. Ensuite cette énergie qui porte désormais l’information va faire croquer à Adam la pomme en lui transmettant l’information car l’énergie interagit au cœur de la matière pour transmettre cette information qui ne peut l’être directement par l’onde qui elle n’a pas de prise sur la matière, alors Lilith va utiliser l’énergie un autre état de cette matière pour lui transmettre la connaissance. C’est le début d’une forme de mémoire et la naissance du karma (sans doute).

        Puis ils sont chassés du jardin d’Eden parce que désormais la matière (adam) contenant l’énergie (Eve) et cette information de nature ondulatoire (Lilith) vont créer les interférences, l’espace-temps en lien avec le mouvement. C’est ce que Dieu avait prédit le début de la mort et de la vie, des cycles rythmés par la fréquence des ondes donc du mouvement et de l’espace-temps au coeur de tout.

        L’Éternel Dieu dit alors au serpent: « Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon« .

        En fait le serpent(lilith) est l’onde et la femme(eve) est l’énergie et cette inimitié est justement que plus l’énergie est grande et plus l’onde est courte et elle l’empêche de prendre toutes les positions tandis que plus l’onde est grande moins l’énergie ne peut se manifester. Mais ce qui est une sorte de boucle – pour accéder au tout il faut soit une absence totale de mouvement (plus d’énergie donc une longueur d’onde très grande – seulement le serpent) ou soit une énergie telle que la masse n’existe plus (vitesse de la lumière) mais elle est finie et on ne peut la dépasser aucune énergie ne peut aller au-delà et si tel était le cas on irait au-delà de la longueur d’onde changeant de dimension.

        Condamnation divine !! Mais voilà bien l’inimitié entre la postérité de l’un et de l’autre !!

        Et Dieu cache l’arbre de la connaissance car il dit : « si ils y gouttent une seconde fois ils deviendront comme des dieux et auront la vie éternelle ».

        Si on descend la matière à des fréquences très basses apparaissent des ondes de plus en plus grandes. Si ces serpents, ces ondes deviennent plus grandes que la distance qui sépare les particules et bien cela se transforme en condensat. Il n’y a plus de mouvement, plus de vitesse plus de temps et tout est : le tout. Mais l’inimitié entre le serpent et la femme fait que cette onde est brisée à chaque fois par l’énergie elle-même, énergie elle-même brisée par l’aspect ondulatoire. L’onde est un transport d’énergie elles sont donc sœurs ennemies Lilith et Eve. D’autant qu’il reste toujours cette petite part d’énergie qui empêche d’atteindre ce tout et que de la même façon l’onde est la cause de la finesse finie car l’énergie ne peut dépasser une certaine vitesse. C’est la manifestation du principe d’incertitude.

        Il dit aussi à la femme: J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi car l’énergie est invisible et le support au coeur de la matière et elle enfante dans la douleur car si E = mc2 c’est à dire que l’énergie est produite par même un microgramme de matière et bien à l’inverse il faut beaucoup d’énergie pour produire un tout petit peu de matière.

        Il dit à l’homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre: Tu n’en mangeras point! La particule ne contient pas d’ondes car l’homme a été privé de cet arbre.

        Sans doute pour cela que l’homme n’est pas la flamme éveillée. En fait, il faut gouter à nouveau du fruit de la connaissance (principe liée à la reflexion des ondes et l’effet tunnel) et seule la femme peut le faire pas l’homme. Elle va donc être eternelle comme le dit Dieu si cela lui arrive mais … la véritable nature divine voudrait qu’ils soient réunis tous les deux seulement ce n’est pas possible en apparence. Et ça devient ce besoin de fusion pour retrouver la réalité de cette nature divine seulement l’homme ne peut pas gouter une seconde fois de l’arbre.

        L’homme (la matière) a aider la femme a devenir éternelle et gouter deux fois le fruit mais que doit faire la femme ? Doit-on faire confiance à la force la plus pure qui soit, l’amour ou l’évolution ?

        Voilà qui est Lilith et si l’information est invariante (ce qu’on nomme dharma ici), il nous suffit de comprendre certains phénomènes et prenant conscience de notre véritable nature en nous affranchissant de l’illusion du monde manifesté, nous trouverons les clés. On a longtemps songé que la science tuerait la nature divine des choses alors que c’est ce qui s’apprête à permettre enfin à Eve de sauver Adam en le réconciliant à jamais avec Lilith. Et je songe que si tu es une flamme il en sera ainsi de ton premier travail :)

        Bonne nuit à toi.

      • Je Valide et approuve ton témoignage Alice HW , Qui fait une très grande résonnance chez moi….
        Il n’est pas possible de faire des comparatifs dans la découverte d’une telle complexité …( Surtout face a des conditionnements éducatifs construit relevant de notre inconscient toute l’importance à en retiré pour revenir à la vie ! ou nous avons pu vivre des codes de reconnaissances différents avec des bagages a épuré bien propre à chacun … Il est évident que ce type de relation ne rentre absolument pas dans ces cases…) Je te dit un grand bravo et merci pour ton regard sur le phénomène FJ…

    • Salut tous, toutes.

      Comprenant ton état d’esprit Tea, je voudrais juste souligner le fait qu’adopter un état de détachement vis à vis de l’autre ne peut venir qu’à partir d’un certain niveau de conscience et de réalisation. Il est évident que nous nageons tous dedans jusqu’au cou (et parfois même jusqu’à s’y noyer) au début. Comment peut-on se détacher, consciemment, lorsque l’on n’arrive pas encore à saisir, à comprendre, et que du coup, nous avons du mal à nous positionner « nous » tout seul dans la situation ?

      Laissons donc le temps aux autres, et à nous-même, de se stabiliser et de se situer vis à vis de cette histoire. C’est avec le temps que nous comprenons, et c’est avec le temps que nous voyons où se situe la réalité de l’illusion. Combien de fois avons-nous tous fait de demi-tours en nous disant avoir bâti un sacré monde illusoire pour sortir de notre quotidien ennuyeux ? Et combien de fois le ferons-nous encore tant que nous n’aurons pas compris, vraiment compris ?

      Libre à chacun de faire le plus de détours possible, de se mentir, consciemment ou pas, de s’égarer ou de s’y noyer : nous trouverons tous la finalité de cette histoire, nous en rigolerons peut-être, nous nous en ficherons peut-être. Mais même si nous sommes en pleine erreur et que nous nous trompons jusqu’au bout, ne renions jamais la Lumière que cette erreur nous aura apporter.

      Et cette Lumière, c’est bien la seule raison qui me fait aujourd’hui accepter mon éventuelle folie. Pas toi ?

      Te souhaitant tout le bonheur de monde, Tea.

    • Hello !
      Je me retrouve bcp dans ce que tu écris
      Je suis au bout aussi à penser que ma F.j est un pervers narcissique… Possible ?
      En tout cas 4 ans que je tourne en rond à ressentir se sentiment fort comme à la fois amoureux et fraternel et j’aurais pu continuer en relation « amical » sauf que même ca c’était trop complexe pour lui , recul , élan , le chaud , le froid …. J’ai tout supporté je me suis remise en question … Et pour finalement Apres un coup de colère qu’il ne me pardonne pas et me ferme la porte en niant tout … Bref là il m’a fait visiter toutes mes blessures d’un coup en très peu de tant , trahison rejet abandon et Mr parle de relation toxique que je dois me protéger tout comme lui … Enfin comme toi je lâche et ça fait mal car je sais que je retrouverais jamais se même sentiment pour un autre homme.
      Lui j’étais lui il était moi j’ai tout pardonner et je lui en veut même pas. J’en veux un peu à l’univers d’avoir eu ca à vivre à moi de n’avoir pas su lâcher mon ego quand il le fallait . Mais je suis qu’une humaine avec un cœur un attachement et mes faiblesses et bien d’être éveillé on paie le prix fort !!
      Tu vois étrange où hasard le 13 nov c’était mon anniversaire me suis réveillée le cœur en peine et en pleurant … L’après midi alors qu’il avait été très dure avec moi, je sais pas pourquoi je lui est envoyé un message de pardon et le soir Paris est en guerre … Ça fait vraiment bizzare !
      Depuis aucune nouvelle Mr snob et même en cette période horrible il ne m’accorde pas le pardon … Enfin voilà ton histoire m’a inspiré !
      Je le laisse mais je souffre pour 2 pour lui et pour moi … Car je connais son orgueil démesuré et je pense qu’il faudra plusieurs vie pour évoluer malheureusement….
      Bonne nuit à toutes !

    • Bon jour, depuis 2 ou 3 jours je suis à ce niveau de réflexion et arrive à la même conclusion pour le moment. J’ai surtout compris que si je reste à me connecter à ma flamme jumelle j’ai le sentiment de ne plus être dans l’ici et maintenant. Et c’est vers cela que je chemine être et rester dans l’instant présent dans toute situation. J’ai vécu des choses merveilleuses avec ma flamme, ma partenaire ou ma compagne et « c’est là ou je rage un peu »lol .Je suis un homme qui à vécu ces incessants je t’aime je t’aime plus et là ça suffit. Cela a duré 3ans. Je ne serai plus dans l’attente ni dans l’espoir car cela devient enfermant et stérile. Par contre sur le bien de la séparation, la dernière en date, il y en a bien un celui de se recentrer et de m’unir a ma divinité, de l’accueillir et de l’accepter. J’aime la femme qui m’a quitter après m’avoir demander si je l’aimais, pour me dit elle se retrouver et s’aimer…super! très bien! j’en suis même content car on va pouvoir mieux se retrouver mais quand je la vois avec un autre homme moins d’une semaine après j’ai un peu de mal…..pas de jalousie en moi juste de l’incompréhension! Et c’est la que je comprends: je dois apprendre à me respecter . De la je me sens totalement apaisé et libéré d’une forme de chaine. Aujourd’hui je me sens léger. Si l’on doit se retrouver ok mais j’irai d’abord mon ressenti intérieur avant de repartir pour une cinquième fois. Je suis égoïste et très heureux de l’être à ce niveau. Merci pour ton partage, il résonne énormément dans tout mon être. Namasté

  2. Ps . Petite note riche en espérance. J’ai aimé cet homme longuement et en même temps que d’ »autres », je continue au fond de moi. Il a souvent parlé de nous comme de frère et soeur, nous avons constatés des liens étranges, des pensées et rêves similaires et prolifiques. A présent chacun de nous doit devenir un être plus en phase avec lui même. J’ai donc pris l’habitude de ne plus me remémorer ces choses plus que le temps d’un sourire)

  3. Excusez moi, prenez l’expression « tristesse infinie » comme l’aggravation d’un état d’isolement avec ses propres spéculations, parce que je ne me suis jamais sentie triste au point de tomber dans le tourment, neanmoins impatiente, désemparée et completement sûre d’avoir atteint le sommet de l’eveil, oui je l’ai cru

    Merci de m’avoir lue ☺ Je vous suis reconnaissante

    • Bonjour T,

      Merci pour ton témoignage. Alors comme tu demandes si il y a a eu des prises de conscience nouvelles. Je peux te dire que personellement j’ai totalement cessé de me prendre la tête avec cette histoire de réunion de FJ.

      Le constat est juste que après avoir retrouvé cet homme mon propres cheminement spirituel s’est accéléré à la vitesse grand V. J’ai également eu la chance de rencontrer des personnes authentiquement éveillées. Par authentiquement je veux dire pas seulement des personnes qui ont eu une ou des expériences d’éveil, là il y en a pléthore. Mais des personnes qui vivent l’éveil en permanence.

      Et là surprise, l’état d’éveil ne consiste pas du tout à baigner dans un état de béatitude éternelle, de ne plus souffrir, ou encore connaître des expériences d’illuminations ou voir des lumières, bien que cela puisse en faire partie. Non ! l’état d’éveil est juste de reconnaître notre vraie nature qui est conscience pure absolue, dont on est jamais séparé. Et pour reconnaître cet état, il faut se désidentifier à ce que l’on croit être , c’est à dire une personne, un corps, un ego, des pensées. Le mental n’entre pas du tout en compte. Il faut juste percevoir la Présence de celui qui perçoit. Ce n’est pas une personne non plus, juste une conscience infinie qui est tout et dans tout.

      A partir de là quelque soit les circonstances, lorsque un état surgit comme le tristesse , la solitude, on a juste à constater : tiens il y a de la tristesse, plutôt que JE souffre. Puisque la désidentification au personnage que l’on croit être s’est effectué, alors on ne peut plus être atteint, juste accueillir le ressenti et le laisser passer. Alors on connaît en permanence un état de paix et de liberté intérieure.

      Cette voie d’Eveil est nommé Advaïta, et est dans la lignée de Ramana Maharshi. Pour moi ça a été une véritable révelation. Une fois ancré dans cet état d’éveil il ne peut y avoir de sentiment de séparation car on est relié en permanence à la Source.

      J’espère que mon témoignage te servira sur ton chemin.

  4. Bonjour quand j’ai rencontré mon ex fiancé tout s’est passé comme une rencontre de FJ (pas de coup de foudre,moments magiques,on ressentait des sentiments étranges qu on avait jamais ressentie avant,une certaine incompréhension,..).
    Il est parti 1 mois pour son travail,il est revenu puis est reparti 2 mois toujours pour son travail.Il est revenu puis fin avril m’a annoncé qu’il partait pour 4-5 mois.J’ai très mal réagi et il a arreté notre relation qq jours apres.Je me demande si ce genre de separation rentre dans le cadre de separation de FJ?Ce que je vis est immensémment douloureux je n’ai pas vraiment l’impression de pleurer un homme.Pense-t-il la meme chose que moi?Reviendra-t-il vers moi?
    Je ne connaissais pas l’existence des FJ pendant notre relation;peut-etre aurais je été plus patiente moins insistante si tel avait été le cas?
    Quand ilétait avec moi j’avais la sensation d’etre « remplie »,non pas que je me sentais vide avant de le connaitre mais cette sensation etrange d etre pleine.Ce ressenti me bouleversait.
    Quand on s’est séparé,il m »a dit que c’était parce que les séparations à répétitions commencaient à le bouleverser..et après il a énumere mes défauts…lol!!!
    J’aimerais beaucoup avoir une réponse je me sentirais moins seule
    bonne journée

    • bonjour rosie,

      Je viens de découvrir votre intervention qui m’a donné envie de réagir.
      Je ne sais pas quel âge ni quelle expérience de la vie vous avez, ni ce qu’était votre projet de vie avec cet homme (FJ ou non).
      Mais j’ai néanmoins envie de dire que dans une vie de couple le travail est quand même une donnée fondamentale, puisque c’est ce qui permet de faire bouillir la marmite. Parfois nous sommes amenés à vivre séparés de notre conjoint, c’est une décision rarement sans douleur. Je connais personnellement plusieurs couples mariés depuis parfois 2 ou 3 décennies qui vivent ainsi.

      Maintenant, vous étiez fiancés. Cette période de fiançailles est propice pour lutter contre la fusion. On construit chacun de son coté pour pouvoir vivre mieux ensuite ensemble.

      Je ne sais pas si il s’agit là d’une histoire de FJ. Mais ce que la vie m’a appris, c’est que la plupart des hommes aurait rompu à ce stade de votre relation, parce que votre non acceptation de sa situation professionnelle augurait très mal de la suite de votre histoire.

      Pardonnez ma franchise, et j’espère que mon intervention vous aidera…

      • Bonjour Marine
        Je crois que vous avez raison et ça me fait mal…
        D’après vous, n’y aurait-il pas une possibilité de tout recommencait avec lui?
        En ce moment,je travaille sur moi pour calmer mon impatience pour ne plus craindre l’abandon…Je ne fais pas ce travail pour lui mais pour moi car je soufre de mes réactions! Je veux le revoir….

      • Je ne peux pas savoir si il y a une possibilité de renouer avec lui.
        Par contre ne croyez vous pas que nous sortons là du cadre de ce forum ?

  5. La séparation est absolument nécessaire : elle est initiatique et enrichissante. Elle nous permet de faire l’expérience que chaque rencontre nouvelle est un miroir de soi autant que nous lui tendons un miroir de lui-même…L’extérieur n’est qu’un reflet, une projection de nous-même, de notre intériorité…
    Les relations aux autres nous permettent d’évoluer et aussi de supporter parfois une partie de la synergie FJ. Je fais l’expérience, depuis ma rencontre avec ma FJ, d’arrivées inattendues de personnes de ma vie: quand « le job est fait », les leçons apprises et intégrées de part et d’autre, ces personnes, avec qui le lien de cœur n’est cependant pas rompu, peuvent disparaître de ma vie comme elles étaient apparues…Quand un dossier est traité, un nouveau dossier arrive…Il faut s’armer littéralement de patience et de persévérance, accepter les événements de la vie avec un état d’esprit equanime, que les moments soient magiques (cela m’arrive très souvent, et je suis alors « high ») ou douloureusement bouleversants ( cela m’arrive aussi)…Tout mon karma mûrit, le négatif pour être purifié et le positif pour fleurir…À un rythme soutenu que j’essaie de suivre. Je n’ai plus le temps de me préoccuper ou de me questionner sur ma FJ, je suis dans l’action, dans l’accompagnement du changement qui touche de plus en plus d’aspects de la vie: je vais changer de lieu de vie et de travail dans les mois à venir ! Cela était pour moi imprévisible.

    • Bonjour,
      Si je comprends bien, après la séparation d’avec votre FJ, vous ne vous êtes pas retrouvées. Cela nfait longtemps que vous êtes séparées?

      • En vérité Rosie (et Alice, tu vas être surprise de ma conclusion) je pense que lui n’est pas ma flamme jumelle, mais une relation karmique; je n’en sais guère plus et à vrai dire cela n’a plus tellement d’importance pour moi ! J’ai entièrement intégré le nouveau sens de ma vie : la quête du nirvâna et de l’illumination… Je m’en étonne moi-même, car le cheminement a eu lieu de manière accélérée.
        Alice, nous ne t’avons plus lue sur le blog depuis longtemps !

      • Bonjour Marine, cette nouvelle vision des choses est liée à mon évolution spirituelle et à ma meilleure compréhension des enseignements de Bouddha et notamment de la loi du karma. Si nous avons rencontré, dans cette vie, la personne que nous pensons être notre FJ, nous en avons créé le karma dans des vies précédentes. Peut-être même, qu’avec notre sensibilité toute féminine ( une perception non liée au facteur temps ?), nous avons l’intuition d’une fusion énergétique qui aura lieu dans le futur, voire même dans des vies futures ? Mais encore une fois, dans une perspective spirituelle pour moi, l’objectif est le nirvâna et l’illumination. Le lâcher-prise est de mise et le travail personnel de nettoyage karmique de première importance…Un travail individuel avant tout, même si nous percevons dans notre esprit subtil ( notre conscience supérieure) la présence de celle que nous nommons FJ.
        À un certain moment de mon cheminement, j’ai mis bout à bout les faisceaux d’indices et d’informations échangées avec lui, et il m’apparaît comme une certitude de l’avoir déjà fréquenté lors de vies antérieures.

      • Bonjour Tara et Marine,

        Je suis désolée d’être beaucoup moins présente mais j’ai repris des études et cela me prend beaucoup de temps. Parallèlement je me mets en retrait en attendant d’être en mesure d’avoir une pensée plus lisible car ma conscience du monde semble avoir pris une orientation ou plutôt poursuivie son chemin dans des sphères difficiles à expliquer actuellement. Je fais donc preuve de patience.

        Pour ma part, je ne pense pas que les relations de FJ soient de l’ordre des relations karmiques qui sont la manifestation du principe de causalité dans notre monde alors même que les FJ en tant que manifestation de l’intrication échappent à ce principe justement.

        Le karma est ce que nous accumulons en raison du principe de causalité (cause-effet et par extension chaque action, pensée est source de karma puisque tout produit des effets) et dans notre monde cela se manifeste par une forme de mémoire holographique qui transmigre dans l’essence immuable de l’être. Quand cette essence s’incarne, elle acquiert un esprit et des sens qui lui permettent de projeter. S’il y a reconnaissance du soi par certains mécanismes physiques que nous traduisons par la manifestation d’un autre être et bien cette mémoire qui pourrait être assimilable à l’âme va devenir active et on va effectivement projeter cette mémoire autour de nous et vider une partie de notre karma. Le mot « partie » est important.

        Car voilà le principe de causalité fait que nous produisons du karma en permanence et qu’il serait fou de croire qu’on pourrait s’affranchir de cela sans un peu de magie quantique et tel est le cas de l’intrication. Les deux FJ ne peuvent donc pas produire de karma entre elles quand elles sont un système, quand elles sont vues comme Une. Ce qui revient à dire qu’elles ne créent pas de mémoire et sont comme condamnées à ne jamais se souvenir l’une de l’autre justement !! Plus simplement, c’est simplement qu’elles ne se trouvent pas incluses dans l’espace-temps classique et qu’elles ont trouvé une astuce pour atteindre le Nirvana pour reprendre tes termes.

        Parlons du Nirvana ou autre niveau de conscience. Pour faire simple cette brave Maat et sa plume voulait que notre âme soit aussi légère qu’elle (sous-entendre que seuls des objets totalement dépourvus de masse peuvent dépasser la vitesse de la lumière et pénétrer les voies normalement impénétrables du seigneur ;)), seulement a moins d’être totalement illuminé (avoir totalement convertis sa masse en énergie) et bien ce n’est pas franchissable et ainsi est Samsara ou le cycle des réincarnations car cette mémoire portée par la lumière va forcément trouver refuge dans un corps matériel.

        Une astuce réside dans le système lui-même. Seul ce système dans ce cas peut atteindre le nirvana… Sauvés ensembles ou piégés à jamais… D’où la nécessité de fusionner mais cette fusion existe sans doute depuis le début. En effet, les véritables FJ ont fusionné dès leur rencontre parce qu’elles sont des manifestations de cette fusion. Imaginez l’énergiese traduit sous les traits d’une femme pour schématiser mais que se passe t-il à d’autres niveaux de conscience comment se traduit l’énergie quand on peut se voir comme énergie, corps féminin ou carburant d’une étoile ?

        Et à la question pourquoi les filles sont des FJ éveillées et pas les garçons ?
        Ils se trouvent que les textes nous aident à comprendre que nous manifestons des informations universelles, d’inconscient collectif, des lois cosmiques et physiques. L’homme est la matière et la femme est l’énergie. Ainsi quand Dieu produisit Eve à partir d’une côté d’Adam était-ce l’énergie à partir de la matière mais après le péché originel Dieu a dit à l’homme (pas la femme) qu’il ne gouterait plus jamais de l’arbre de la connaissance. Il existe en réalité une lecture cosmique et physique de cet épisode que je vous épargne parce que dans notre monde ces lois se manifestent autrement. C’est le Dharma.

        Gouter à nouveau de cet arbre rend immortel car il permet de s’affranchir de l’espace-temps. Seule la femme peut y gouter à nouveau (donc en avoir connaissance) mais si elle forme un système avec l’homme alors comme ils ont fusionné – ils y goutent à deux.

        En somme, les FJ apparaissent quand la fusion a eu lieu. Ils sont déjà hors de l’espace-temps et ne créé plus de karma quand ils sont Un et, c’est ce Un qui va perdurer.

        Tara… Bouddha a expliqué la vacuité pour aider les êtres à se déconditionner de l’illusion du monde matériel qui avait perdu le lien avec les lois physiques qui le régissent et donc la réalité du dharma dont nous manifestons des informations à échelle différente. L’essence même du dharma universel était perdu. Mais Bouddha savait que viendrait un jour la fin du bouddhisme quand certains êtres seraient déconditionnés et que leur conscience serait suffisante pour lire clairement le dharma. Pour savoir que cette volonté du Un est due à cette nature ondulatoire que nous portons et que nous manifestons dans notre quête d’unité, qu’effectivement dans des états de méditation nous pouvons développer notre conscience universelle en raison des condensats etc…

        L’autre lecture intéressante est que si le système de FJ ne développe pas de karma chaque FJ le fait individuellement. Ils sont donc totalement éveillés à deux mais pas individuellement. Cela n’est pas sans rappeler les bodhisattvas qui se laissent piégés dans la la roue pour aider les autres à s’éveiller.

        En somme, dans ta quête de l’illumination ne perd pas ton lien avec ta conscience et la recherche de connaissance au-delà de l’illusion – Bouddha a levé des voiles mais il est surtout important de maintenir vivant le dharma et lisible pour tous car il est le gage de l’équilibre et sa lecture juste permettrait de libérer bien des êtres…

        Tara et Marine merci en tout cas d’être présentes pour animer ce site de vos conseils et de votre écoute.

      • Bonjour Alice et merci encore pour tes éclaircissements. Donc si je le comprends bien, chacune des FJ a accumulé séparément du karma, mais elles n’ont aucun karma ensemble. Je suis actuellement dans une période de confusion en matière conceptuelle.
        J’ai tendance à moins adhérer, bien que j’utilise encore le terme, au concept de Flamme Jumelle. Nul doute, Alice, que cela est en lien avec ma meilleure compréhension du dharma et de la vacuité, qui me déconditionne en effet de plus en plus de l’illusion du monde matériel…
        Ma propre voie s’oriente vers le mahamoudra du tantra : dans cette perspective, j’imagine ma FJ plutôt comme mon « jumeau tantrique » . Je ne sais si cela te parle, Alice : « Lorsque nous nous entraînons au mahamoudra du tantra, nous transformons notre corps et notre esprit qui résident continuellement en le corps de forme et le corps de vérité d’un bouddha. » Il s’agit bien d’un travail sur les énergies, et notre FJ et nous mêmes, purifiés de tout notre karma individuels, atteindrions le corps d’énergie d’un bouddha dans son aspect « fusionné » père et mère …dans le but d’aider tous les êtres vivants à progresser eux-même dans la voie de l’éveil, dans cette vie-même…
        Je ne suis plus sûre à 100% que la personne que j’avais identifiée comme ma FJ soit d’ailleurs mon futur jumeau tantrique. En tous cas, je m’achemine clairement vers ce comgagnon de route suprême, je n’ai aucun doute là dessus, étonnamment: un vrai partenaire spirituel s’accordant avec moi sur le plan du « corps, de la parole et de l’esprit » : un bouddha-like partenaire ! J’adore…cette perspective !

      • Bonjour,

        Tara tes mots me vont droit au coeur.

        Notre cheminement est tellement semblable. Moi aussi ma FJ est mon jumeau tantrique. Je suis également la voie du tantra, mais la mienne est celle du Shivaïsme du Cachemire avec un maitre Indien qui travaille avec la Shakti Kundalini.

        Peut-être pourrons nous échanger par MP.

        Maïandra

      • Bonjour Maiandra,
        Avant d’aller vers le bouddhisme en tant que voie personnelle d’éveil, je me suis achetée un ouvrage de ton maître spirituel Ramana Maharshi…Ses mots « me parlaient ».Je pense que j’aurais pu emprunter la même voie que toi s’il n’y avait pas eu dans ma ville un centre bouddhiste tout proche et qu’il ne m’était plus facile d’obtenir une initiation tantrique en Angleterre plutôt qu’en Inde ! Je suis ravie que nous partagions une voie similaire et serais ravie d’échanger avec toi sur le sujet ! En MP si tu veux ou sur le site, comme tu le souhaites.
        As tu également des pratiques purificatrices du karma ? Ceci dit, le tantra en lui-même, puisqu’il s’agit de se générer en la déité et de transformer tous les actes, les objets de la vie ordinaire, est puissamment purificateur…

      • Je comprends bien ce que tu veux dire, et je pense que cette confusion est normale.
        N’étais tu pas consciente auparavant d’avoir déjà cheminé avec lui ?

  6. Bonjour les filles,
    J’ai envie de réagir un peu sur cette histoire de Karma entre FJ, tout en sachant que je ne suis pas tout, loin de là, Alice tu es très loin au dessus de moi.

    Mais parmi les choses qui m’ont interpellée avec ma FJ (si c’est lui, je suis très prudente, toujours), c’est le sentiment très fort de toujours écrire sur une feuille vierge.
    Pas de passé.

    Nous nous connaissons depuis maintenant pas loin de 3 décennies , ça fait un bail…nous nous sommes mutuellement beaucoup déçus. Pas toujours intentionnellement, mais moi ce lien qui semblait indestructible, ce garçon qui partait, revenait, que j’oubliais mais non il était toujours là, ça me dépassait. Alors j’ai tenté de le briser ce lien. En le faisant fuir puisque moi je ne pouvais pas fuir.

    Sans rentrer dans les détails, nous avons l’un et l’autre souvent tenté de couper ce lien, et nous nous sommes faits du mal…non, pas vraiment du mal, mais il y a eu des trahisons, enfin j’en passe.

    Alors ce qui me semble ahurissant, fabuleux, c’est qu’il n’y a pas, il n’y a jamais eu, entre nous, ce froid qui existe dans des histoires recollées.
    Rien n’a jamais été cassé.
    Enfin si mais ça n’a pas d’importance.
    En fait c’est impossible à expliquer.
    Nous n’avons pas oublié.
    Mais en même temps aucune rancune, aucune aigreur, aucun poids. Rien de lourd, rien qui pèse.
    L’amour, lui, n’a jamais cessé de grandir.

    Avant de connaitre le lien FJ, je me disais « comment est ce possible ? »
    Et maintenant que je connais, même si je trouve une explication, je reste éblouie par cet amour…incroyable….

  7. Bonjour tt le monde. J ai recontre ma fj depuis six mois. En fait on est cousins éloignés. Notre première rencontre à eu lieu lorsque j avais 5 ans. Il avait 17 et il avait senti un truc bizarre. Depuis on s est vus 5 ou 6 fois. Je ne sentais rien ms son nom me faisait à chaque fois sourire.
    J ai connu mon mari. Je l ai aime et j ai eu deux enfants. Ma famille est adorable. Je suis mariée depuis 13 ans. J ai 35 ans. Mais cette année . En le voyant. Je l ai regarde dans les yeux et C comme si je l ai reconnu. Depuis,on a vécu une histoire extraordinaire mais avec bcq de souffrances. Il le savait et à choisit de ne pas se marier. Il a 47 ans.
    On a senti qu on est 1. C un amour . Non pas un amour,une énergie. J ai voulu disparaître de sa vie à plusieurs reprises mais j ai pas pu. J ai été malade.
    que faire ?j aime mon mari. Je ne veux pas le quitter.
    Ah. Je n ai pas voulu faire l amour avec ma fj. A chaque fois Je me retenais car je ne veux pas tromper mon mari. Et car je sais si on le fait, la douleur de la séparation se multiplierait par 100.
    En plus, il y a qque chose qui me retient. C est comme si je dois passer par ce chemin. .. C à rendre fou !!!!!
    je voulais savoir s il y a certains d entre vous qui ont passé par ce stade … et arrives à ld dépasser. .. merci de me faire part de vos expériences. Je suis vraiment fatiguée

    • Bonjour nannou,

      Alors là où je peux témoigner (et peut être que ça t’aidera), c’est que moi aussi (nous aussi) , j’ai connu ce frein qui nous a empêché de faire l’amour, et ce à plusieurs reprises. Nous avions tendance à créer des obstacles assez absurdes.

      Je pense au fond que nous n’étions pas prêts.

      Ne t’inquiète pas pour ça, ce n’est pas très important au fond. Ne t’inquiète de rien d’ailleurs. Les choses arrivent en temps et en heure.

  8. Bonjour Tea,
    je suis un peu triste en lisant les diatribes du site référencé où je vois une dure colère nourrir la nôtre et dont nous essayons tant de nous défaire. Cette colère qui nous habite alors, émanant de nos propres pensées et dirigée vers ceux qui nous rudoient, est aussi un sentiment néfaste pour nous-mêmes. En le nourrissant, c’est principalement à nous que nous faisons du mal. Lorsque j’essaie de regarder la petite lumière qui brille en chaque être, même le plus abjecte, je n’éradique ni ses actions ni leur portée. Mais je les distancie de moi en acceptant que les autres soient ce qu’ils sont, et quelque soient nos pensées, nos jugements, ce qu’ils sont est un fait et qui leur appartient. J’ai tant de fois nourri ces mêmes pensées que j’en souris car aujourd’hui encore il me faut parfois lutter pour m’écarter de ce réflexe. Laissez-moi vous dire que oui, nombreux sont probablement les hommes « égoïstes » au sens où nous le percevons dans la comparaison parce qu’ils n’ont pas la chance de connaître le partage dont nous bénéficions dans ce don merveilleux de la procréation. D’autant que bien des mères élèvent encore leurs fils comme des rois, sans même s’en rendre compte. Sont-ils pour autant à blâmer? Le sexe est leur mantra, et alors? C’est leur manière de posséder un peu ce qu’ils n’auront jamais. En lisant les commentaires de l’administratrice du site, son langage éloquent me laisse penser que « bonheuretamour » sont loin de sa conscience. A mon avis, un site à très basse fréquence, à éviter.
    Oh, Tea, ne vous laissez pas envahir par ce genre de propos, je crois que vous êtes bien au dessus de ça, même si de temps à autre nos corps de chair nous rattrapent parfois ;)

    • Bonjour Diane, votre message réhausse les coeurs
      Pas de rancune envers les hommes de mon côté, je ne souhaitais pas vanter les mérites de ce site, je cherchais surtout à justifier mon incompréhension quant à cette relation et à l’exprimer. Mais avec le temps j’ai retrouvé la confiance et c’est vrai qu’il nous est bon de la jardiner!

      • Je voulais te dire que je te comprends, Tea, profondément.
        Y compris dans ton besoin de voir disparaitre les messages que tu avais écrit sur ce blog.
        Combien de fois j’ai moi aussi voulu fermer la porte, effacer, effacer pour oublier ce que j’avais cru vrai et qui soudainement apparaissait comme un mensonge, une illusion.

        Ne te sens tu pas « nettoyée » ?

  9. Bonjour Marine
    Merci pour votre réponse.Vous avez causé plusieurs séparations d’avec votre FJ? Est-ce que vous pourriez me raconter ce qu’il s’est passé dans votre tête,combien de temps cela a duré….Vous étiez l’éveillée?
    Merci

    • Ca va être compliqué, mais j’ai déjà beaucoup témoigné, en parcourant le site vous trouverez une belle partie de mon histoire.
      Suis je l’éveillée ? Comment le savoir ?

      Mais oui j’ai provoqué des séparations. C’est à dire que lui venait, repartait, etc. Il y avait toujours un moment où ce mouvement de « je ne sais pas ce que je veux », ou plutôt « je tiens à toi mais ça m’ennuie alors parfois je fuis » me lassait, et moi je partais. En général pour plusieurs années. Je fuyais.
      Voilà la réponse qui me vient, spontanément.
      En fouillant j’en trouverai sans doute d’autres.

      J’ai compris voilà peu que si lui était dans ce mouvement de balancier, les vraies séparations, celles dont il est question ici, pas les petites coupures de quelques mois, c’est moi qui en était à l’origine.

      Et je sais aussi que si maintenant je n’en ai aucune envie, je peux recommencer.

      En même temps quelque 900km nous séparent, ça veut dire quoi être séparé ?

      • Ce qui est difficile pour moi c’est ce doute qui existe quant à l’issue de cette séparation..Peut-être je me trompe:il ne serait pas pas ma FJ … ?? Quelque chose me dit que notre relation était (et j’espère sera) spéciale,unique.Et en ce qui vous concerne ces va-et-vient durent depuis combien de temps?
        Merci

  10. Marine, est-ce que vous vivez bien ces séparations?Certaines peuvent être longues? avez vous été persuadée dès le debut que c’était votre FJ?Comment se passaienr les séparations:restiez-vous en contact?
    Je me pose des milliards de questions…je ne supposais meme pas que ce « monde » existait !!!

    • La plus longue a duré 6 ans.
      Et ce sans contacts. Sinon ce n’est pas une séparation. Nous nous voyions actuellement je dirais 6h/ans, mais nous sommes en contact, ce n’est pas une séparation.

      Je ne connaissais rien au FJ quand je l’ai rencontré, et même si j’avais su j’aurais rejeté cette idée. C’est bien trop grave. Je vais dire que ça fait 2/3 ans que j’ai compris certaines choses;

      Et peut être n’est il pas ma FJ. A ce stade, c’est à dire au bout de près de 30 ans de recherche, c’est ce qui cadre le mieux avec le lien mystérieux et indestructible qui est entre nous.

      Les séparations me permettaient de lâcher prise, de découvrir autre chose, de penser à autre chose. Et si c’était douloureux au début, au bout d’un moment ça allait.

      Pour moi c’était vital. Trop d’énergie entre nous (je ne sais plus où j’explique ça). Trop d’énergie impossible à canaliser. C’était effrayant.

      Je pense que lui aussi vivait ça bien. Ce n’est pas une passion, rien à voir avec les affres d’une passion.
      Aucun des deux n’a envie de s’éloigner aujourd’hui, mais nous savons que si c’est nécessaire nous le ferons.
      Enfin peut être moi plus que lui….

      • Vous vous voyez 6h/an???? Je pensais que les 2 FJ vivaient toutes les 2 ensemble une fois que le temps de la separation était passé!!! Pouvez-vous avoir une « vie » en étant séparés?

      • Où as tu lu ça ?
        Et le temps de la séparation est il passé ? Je l’ignore.
        J’ai une vie, il a une vie…mais je répète nous ne sommes pas « séparés ». Nous sommes unis, bien au contraire. Je sens son amour d’une façon fabuleuse, il me donne une énergie fabuleuse.

      • Rien dans les témoignages ne parle des FJ vivant ensemble l’un sur l’autre.
        Personnellement, même si j’aimerais le voir plus, même si j’aimerais que les quelque centaines de km qui sont entre nous disparaisse, je n’ai aucune envie de vivre à ses cotés. Et je n’ai jamais eu cette envie.
        Je le répète, nous générons ensemble une énergie que nous devons utiliser. A l’extérieur.
        La difficulté a été pour moi d’accepter ce lien. Je pense y être arrivée. J’ai atteint une certaine plénitude

      • J’ai envie de rajouter (mais j’ai déjà tant écrit sur moi, j’ai peur de lasser ; toutes mes excuses à ceux pour qui c’est le cas) que si aujourd’hui j’accepte la situation (même si je suis preneuse de tout argument qui contredirait qu’il soit ma fj, comme je dis à ce stade c’est la meilleure explication que j’ai trouvé), je me suis souvent donné beaucoup de mal pour rompre ce lien.
        Accepter qu’une seule personne puisse avoir autant d’importance dans ma vie m’a toujours semblé épouvantable.
        Rosie, pardonne moi de te dire cela, mais il me semble que plus que tout tu as envie de vivre avec lui une belle histoire. Sauf que toutes celles d’entre nous qui ont un peu de recul sur ce lien savent que ce n’est pas une belle histoire, tout au moins pas dans le sens qu’on entend quand on parle de belle histoire d’amour.
        C’est dit clairement dans le blog : on vit de belles histoires avec des âmes soeurs. Avec des âmes jumelles, c’est à un autre niveau que les choses se passent.
        C’est une belle aventure, la découverte d’un amour qui nous dépasse, et qui nous laisse entrevoir l’immensité de l’Univers, son intemporalité.
        Mais il n’y a pas là dedans la moindre trace de romantisme, de passion. Si il y en a, il faut savoir que tous ces éléments qui ne sont qu’illusions, seront tôt ou tard balayés.

  11. Bonjour Marine,
    Oui je veux vivre une belle histoire avec lui mais je sais que c’est impossible.Etre avec lui est presque aussi douloureux qu’être sans lui !!!
    Certes c’est peut-être écrit nulle part que les FJ doivent vivre l’une sur l’autre mais je pense qu’elles ont besoin de se voir plus souvent que 6h/an!!!Je ne met pas en doute ton histoire, loin de là!!!

    • Merci rosie, de porter un jugement sur ce que je vis.
      La vie t’apprendra tôt ou tard que le mot « besoin » est d’abord très relatif, et qu’ensuite on ne peut pas toujours combler ce qu’on estime être ses besoins.
      Oui j’aimerais le voir le souvent. Est ce un « besoin » ? Sans doute pas puisque je survis.
      D’autant qu’être avec lui n’est pas, n’a jamais été douloureux.
      Mais enfin si on lit les différents témoignages, et les articles, on voit bien que les fj sont plus souvent séparées qu’ensemble.

      Et enfin le mot « séparation » est lui aussi relatif, parce que perso…je le sens. A chaque instant.

      • J’ai envie de rajouter, que d’abord je ne vois pas en quoi le fait que nous nous voyions si peu te dérange (puisque manifestement c’est le cas), et ensuite que ce qui me fait dire que c’est ma fj, ce n’est pas parce que je vis quelque chose de « spécial ».
        On peut vivre des choses spéciales avec des tas de gens, des âmes avec lesquelles on a une dette karmique. Mon grand âge m’a permis de vivre beaucoup de relations « spéciales ».

        Ce qui me fait pencher vers la fj, c’est d’abord la durée (je pense que quand même ça mérite de s’interroger) et l’impossibilité constatée des deux cotés de couper le lien, et ensuite la capacité de pardon (et donc d’amour, ça va ensemble) hallucinante qui existe entre nous.
        A un niveau que je n’aurais jamais cru possible.

    • Et enfin (excusez moi j’en ai gros sur la patate), cette histoire a amené certaines personnes douter de mon état mental, j’ai été prise pour une mythomane, j’ai dû accepter de ne plus me confier. C’est long plusieurs décennies à taire aux plus proches ce qu’on a sur le coeur.
      En arrivant sur ce site j’ai pu m’exprimer sans être jugée, soulagée enfin de me sentir comprise.
      Je viens donc de lire que se voir 6h/ an est insuffisant (c’est une moyenne, parfois on monte à 12 et parfois on passe une année sans nous voir).
      La période de grâce est elle passée ? Dois je prendre garde à ce que je dis sur moi ????

      • Salut Marine.

        Ne te laisse pas tirer vers le bas, il y a souvent trop d’incompréhension car les histoires sont vécues différemment, et ce qui laisse parfois à se dire qu’elles ne sont pas comparables, et qu’elles ne nous apportent pas la même chose. Ces différentes histoires ne sont pas « basées sur les mêmes choses. »

        Cette histoire, flamme jumelle ou pas (après tout ce n’est qu’un titre parfois trop égotique… Ça fait mousser !), nous aura apporter beaucoup de choses, comme la patience, le discernement, le détachement, la complétude… Et c’est sans doute ça qui nous rapproche les unes des autres, d’une manière ou d’une autre.

        Le manque de patience et le jugement parfois trop hâtif, catégorisant même est irritant, surtout quand nous sommes dans un doute et une remise en question parfois quasi permanente. On en comprend alors les retranchements choisis, les mises « en ermite ». Mais, tu sais qui tu es, ce que tu vaux, et ce qu’est cet homme à tes yeux. Alors, ne te laisse pas tirer vers le bas. Et si tu ressens le besoin d’exprimer des choses, si vous ressentez le besoin d’exprimer des choses, faîtes le sans accorder d’importance à l’image que vous pourrez renvoyer aux yeux des autres.

        Nous n’avons pas la même vision, nous ne percevrons donc pas les mêmes choses. Sans élitisme aucun, ce n’est qu’une question de point de vue.

        Tu vois, j’ai le souhait de partir en retraite, mais je n’ai pu m’empêcher d’intervenir *rire*

        Mon soutien pour vous toutes.

      • Oui Rosie, on peut avoir une vie en étant séparés. Si ce n’était pas le cas j’aurais pu me dire une fois pour toute sans me mentir « Ce n’est qu’un individu lambda ». Or voilà un quart de ma vie, et je n’ai pu ni valider cette idée ni le mettre dans la case « passé ». C’est ce que voudrait pourtant l’enchaînement naturel des choses pour un individu indépendant, face à une relation qui, en surface ne marche pas. Et je ne suis pas romantique pour deux sous. Cette année nous nous sommes vus environ 4h et une fois par hasard (à peine rentrée il me dit qu’il en avait en plus, eu le préssentiment). De façon générale, même en le cherchant si tant soit peu qu’on qu’on le cherche vraiment, on n’arrive pas à se voir. C’est comme ça, c’est pour notre bien
        On y colle une étiquette mais pour éviter de rester dans ma zone de confort où tout porte un nom et un visage je suis passée au dessus pour vivre la situation telle que Dieu me la tend, et non comme je voudrais qu’elle soit dans mes rêves puisqu’on n’en est pas là, et ce serait fort dangereux de leur donner une consistance
        Néanmoins chacun fait comme il peut :-)

      • Ma ta parole est d’une douceur
        C’est un plaisir de pouvoir partager, en revanche c’est davantage la quiétude, plus que la mise en comparaison qui me permet le discernement
        Et puisqu’on parle ici de jugement voici un passage de la Bible qui me touche : Rom 2.1 « O homme, qui que tu sois, tu es donc inexcusable; car toi en jugeant les aitres , tu te condamnes toi même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses »

      • Ce que je comprends, c’est qu’à condition de le permettre, ces émotions, de doute, d’injustice, sont infiniement excusables, et que devant elles nous sommes tous des hommes

        Des baisers

  12. Bonjour
    Comme ce passage me parle, c’est ce qui se passe avec ma fj que j’ai connu il y a 5 mois environ!
    « A la suite de cette séparation l’une des deux flammes jumelles celles qu’on appellera l’éveillée va alors ressentir des choses étranges et bouleversantes, elle va se retrouver lier à un être sans » raison apparente » et commencer à en chercher les causes puisqu’il n’y en a aucune. »
    C’est vraiment dingue de se dire ça! Je lis un peu partout les commentaires et en croisés également et il y a vraiment des écrits qui sont semblables à ce que j’ai vécu ou vis encore maintenant avec ma fj.
    Bonne journée
    Alain

  13. La séparation est vraiment nécessaire pour que puisse se révéler le lien intérieur et puissant. Ainsi l’Amour sera d’abord vécu à l’intérieur de chacune des FJ pour qu’il puisse ensuite se manifester à l’extérieur, éventuellement.
    Quand les deux flammes s’élèvent l’une vers l’autre, par un mouvement à la fois ascendant et spiralaire, les manifestations énergétiques deviennent de plus en plus intenses et fortes. Ce sont des perceptions physiques, des rêves où l’Aimé apparaît de plus en plus tangible.
    C’est comme si deux plaques tectoniques se rejoignaient : cela provoque des séismes et des tremblements, des tourbillons énergétiques.
    Car c’est un véritable processus alchimique, d’atomisation par la lumière qui se joue là ! Il n’y a pas de retour en arrière possible.
    Quand l’autre flamme (à priori la non éveillée) s’élève à son tour, tout s’accélère et ce sont de véritables sauts quantiques qui sont franchis par les deux flammes jumelles à la fois. Leurs chemins de vie sont amenés, inexorablement, à se rencontrer à nouveau ! Pour manifester leur essence, pour créer ensemble et poser les jalons d’une évolution de notre monde. vers plus de fraternité, d’amour et de compassion dans notre monde…

  14. Bonjour à toutes,

    Je ne suis plus très présente ici, étant très très occupée par ailleurs.
    J’avais juste envie de poster ce petit témoignage sur la séparation. Et bien nous y voilà, pour une énième fois. Et cette fois c’est moi qui part (même si je pense que lui n’attend que ça, mais peut être est ce l’effet de mon mental). Nous sommes l’un et l’autre très très occupés, la communication est devenue impossible, j’ai décidé de jeter l’éponge. Avec un pincement au coeur, mais aussi la certitude que c’est une absolue nécessité. Nous retrouverons nous ?????
    Surtout qu’au fond, peut être n’est il pas ma FJ…juste une personne un peu (très) particulière pour moi…..

  15. Bonjour à tous… Vos commentaires sont très intéressants… Il se trouve que j’ai fais la connaissance d’une personne depuis un plus de 2ans, sans ressenti particulier pour ma part. ( j’étais en couple, dans une période très tendue, donc plutôt déconnectée). Avec cette personne et mon couple , nous avons été amenés à nous fréquenter…puis à cohabiter…puis à s’aimer caché… Cela fait quelques mois que cette personne et moi nous ne nous fréquentons plus, ni contact téléphonique; juste des croisements par hasard… Cette personne me semblait être ma FJ; mais il se trouve qu’elle se rapproche plus d’un pervers narcissique…Mon couple a survécu, mon conjoint et notre entourage approuve le fait que cette personne nous a manipulé…mais pour ma part c’est trop logique; il manque quelque chose….Il m’arrive de sentir comme son odeur, il est souvent dans mes rêves, je pense à lui mais sans obsessions. Malgré ses méchancetés biens dissimulées je n’ai pas de haine ni d’amertume envers lui. Je veux juste comprendre.
    Pouvez-vous m’éclairer ?

    • Bonjour,

      A mon humble niveau, je ne peux que constater que les pervers narcissiques mieux vaut les fuir. Si on est attaché à un PN ce n’est pas de l’amour, on rejoue des maltraitances, abandons, rejets, manques avec l’un de nos parents, ou les deux.

  16. Bonjour,
    Chère séparation qu’est ce que tu es délicieuse.
    Tu as fais très mal à mon petit coeur, je me suis sentie éclaté en de milliers de morceaux sans rien pour me raccrocher. Après avoir discuter avec toi j’ai vu le visage de l’unité qui me demandait de l’accepter afin de m’accepter.
    Je te dis merci car aujourd’hui, je me suis défait de cet obsession de vouloir le voir, de vouloir l’entendre, de vouloir être en contact avec lui.
    Je te dis merci car aujourd’hui, j’ai pu voir quelle personnalité que j’avais sans me juger. J’ai pu comprendre que je n’étais pas cela et que je pouvais faire désormais le bien autour de moi.
    Tu as pu me faire prendre conscience que l’autre que je traitais de monstre était simplement l’enfant intérieur blessé qui demandait de l’aide désespérément.
    Aujourd’hui, je peux reprendre goût à la vie à mon rythme, non pas croire à l’amour des hommes mais à un amour bien plus vaste que je suis. Je peux commencer à me nourrir de chose vivante parce que je deviens consciente sur mon comportement, parole et pensée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s