Flammes jumelles et bodhicitta…

tara-blanche
Tara blanche, symbole de sagesse qui a fait le voeu en tant que Bodhisattva d’atteindre l’état de Bouddha sous sa forme féminine car trop peu l’atteignaient ainsi et au moment de sa libération, voyant tout ceux qui souffraient encore dans la Samsâra, de rester pour aider les autres à s’éveiller et sortir de la roue –

***

La rencontre des flammes jumelles, loin d’être une rencontre ordinaire débouche immanquablement sur l’éveil de l’une des deux flammes. C’est même l’une de ces caractéristiques principales, cela entraîne la manifestation de dons spirituels, artistiques, intellectuels et au-delà…

L’âme redevient centrale puisqu’on songe avoir retrouvé la moitié de celle-ci / dirons-nous presque…

Mais quel est cet éveil ? Se met-on subitement à prendre le voile, à courir nue sous la lune, à se raser la tête ou que sais-je encore ?

Il semblerait que l’éveil soit profond et ne soit pas un état transitoire mais le début du chemin. Il devient désormais impossible pour la flamme jumelle éveillée de faire machine arrière et de reprendre ses aspirations d’avant pour faire comme si elle n’avait rien vécu, comme si elle n’avait rien vu – Il y a incapacité de retourner à des désirs et envies d’avant l’autre –

J’ai curieusement trouvé trace de cet éveil – là où je ne l’attendais pas.

J’ai longtemps songé que la rencontre de l’autre devait générer ce que d’aucun appelle éveil de la Kundalini et qu’il suffisait de s’arrêter là mais il est désormais probable que cela s’apparente aussi à une forme de bodhicitta.

C’est quoi la bodhicitta me direz-vous ?

C’est ce que le bouddhisme appelle  » l’esprit d’éveil » (mais il ne s’agit pas d’une manifestation de l’esprit comme s’il suffisait pas de savoir ou comprendre pour qu’il se manifeste – le processus est plus complexe – différent d’une simple compréhension ou volonté) devant mener au voeu de bodhisattva comme le fit Tara (la manifestation de cet esprit d’éveil ayant en vue l’éveil des autres mais pas nécessairement) mais arrêtons nous un peu avant – On pourrait trouver pour commencer une trace dans le tathagarbha (la graine d’éveil) si longtemps caché par Bouddha.

Dans le bouddhisme rien n’est. Notre esprit, notre conscience serait liés à un certain nombre d’agrégats. En somme autant dire que le bouddhisme originel est relativement éloigné de cette impression de devenir ou d’éveil spirituel (nous verrons que cela n’est pas l’esprit même s’il sert nécessairement de support) que peuvent connaître les flammes jumelles et cette sensation de faire à nouveau corps avec l’univers, de se retrouver, de se recentrer, d’avoir accès à de nouvelles vérités qui jusqu’alors ne les préoccupaient pas ou des dons qu’elles ne possédaient pas.

Dans le bouddhisme une notion importante est l’Upaya, l’utilisation des moyens habiles pour permettre l’éveil d’autrui en s’adaptant à  la personne aussi bien qu’à l’état d’éveil de la société du moment. Il est fort probable qu’un temps il fut nécessaire que l’homme apprenne à se détacher de ce qu’il prenait pour son véritable soi et qui n’était somme toute qu’une illusion : un fonctionnement purement cérébral et une personnification de son ego. C’est alors que le bouddhisme vit l’émergence de l’Upaya caché de Bouddha : chacun porte en lui le germe** de l’éveil. La philosophie bouddhiste Mahayana et le zen virent ainsi le jour.

La bodhicitta est une notion particulière qui implique plusieurs éléments qui pourront trouver un écho étonnant pour la plupart d’entre vous. Je vous propose donc cette réflexion comme toujours avec ouverture, comme une balade dans les bois entre amis, rien de plus.

ξ  Elle ne serait ni notre esprit, ni notre conscience.

Cela nous ramène donc à nouveau à l’âme.

Comprenons ceci : notre esprit est notre fonctionnement à la fois sensoriels et intellectuels : « ce pull est rouge« , nous pouvons analyser, compter et tout un tas d’autres choses je ne vais pas m’y étendre – Notre conscience, elle, est en fait la personnification de notre ego :  » ce pull est rouge mais moi je n’aime pas le rouge parce que quand j’étais enfant… » et aussi cette impression de pouvoir analyser ses propres analyses comme une roue de pensées sans fin. Nous avons l’impression que cette conscience est ce que nous sommes profondément, elle donne naissance à notre personnalité. Pourtant cette notion est impermanente car en mourant (pour ceux qui croient à la réincarnation) il n’y aurait pas survie de nos sens dans leur fonctionnement actuel ni de notre vécu – alors rien de ce que nous prenons pour nous n’est autre chose qu’une enveloppe ou véhicule dirait les bouddhistes transitoire mais le véhicule de quoi ?

C’est là qu’entre en jeu ce que certains nomment âme comme des traces karmiques neutre qui se trouveraient en chacun de nous mais auxquelles nous n’aurions pas toujours accès. Le souci c’est que nous le verrons nous confondons le « germe » de cette âme (que nous pouvons nommé bodhicitta ou esprit d’éveil) qui est en chacun de nous avec l’âme elle-même et qui se manifeste par l’une en dehors de nous –

***

Voyons les choses ainsi : l’accès aux informations contenues dans l’âme – l’esprit d’éveil manifesté est synonyme de connaissances comme si vous mettiez un DVD dans un tourne-disque. Vous savez que le DVD existe, vous savez que le tourne-disque existe, vous pouvez les analyser, vous pouvez même imaginer leur histoire, l’inventer, en avoir conscience, vous demander ce qu’il y a dessus mais vous ne le savez pas réellement car le tourne-disque ne permet pas de lire le DVD. Maintenant mettez le DVD dans l’appareil adéquate et miracle vous avez accès aux informations, par la même vous vous éveillez, vous comprenez, vous enrichissez vos connaissances – pourtant ni le DVD, ni le lecteur DVD ne sont en vous – ainsi à moins d’être frappée par une amnésie, vous ne pourrez plus jamais ignorer ce qu’il y avait sur ce DVD.

Nous avons tous un germe d’éveil mais il ne s’exprime pas de façon consciente, manifestée car son expression dépend de l’accès à cette âme et comme je le montrerais plus loin elle pourrait ne pas le faire en nous comme on l’attend, mais en dehors… et sous certaines conditions accidentelles ou non.

Prenons deux des manifestations rencontrées chez certaines flammes jumelles (pas d’inquiétude elles ne sont pas systématiques et peuvent survenir plus tardivement).

La première est la capacité de voir une partie de ses vies antérieures – voir serait le terme assez juste – de visualiser – de les voir intervenir dans notre existence et la seconde de voir émerger un flot constant de synchronicités (signes rappelant l’autre, notre chemin, coïncidences étranges…)

Faisons de l’âme une sorte de mémoire holographique (pour l’analogie). C’est à dire que les informations seraient stockées sous la forme essentiellement d’interférences – les interférences n’ont pas à proprement parler d’émotions ou de sentiments, il s’agit simplement de bandes sombres ou claires ou si c’est plus simple pour vous visualisez les comme un brouillard télévisuel tant qu’on ne peut pas y accéder. Autant dire que si nous nous baladions avec cela dans notre tête ça n’altérerait en rien notre esprit ou notre conscience et, non, nous ne nous dirions pas j’aime le bleu parce que dans une autre vie j’étais marin et que je le ressens – non nous n’aurions pas conservation de ce type d’informations sensorielles comme un gôut.

Voyons maintenant le processus – pour stocker de la mémoire holographique on fait interférer sur une plaque sensible deux faisceaux de lumière issus de la même source l’un est dit faisceau de référence (il est dirigé directement vers la plaque) tandis que l’autre est dirigé sur un objet (une pomme par exemple) avant d’être perdu à jamais et de renvoyer simplement sa lumière en direction de la plaque.

L’image est ainsi stockée mais illisible…

Et là où les choses deviennent étrangement plus intéressantes chez les flammes jumelles c’est que pour lire ces informations il faut diriger à nouveau le faisceau de référence (initial) sur cette plaque – sans ça rien ne peut être lu – et grâce au matériel adéquate on peut projeter l’image de la pomme en 3D.

Après cet intermède scientifique revenons-en à nos moutons jumeaux —

Dans cette acception nous voyons donc que cela nécessite au moins l’interdépendance de plusieurs éléments que nous pourrions voir ainsi :

1 – une source scindée en une essence immuable ( ou faisceau de référence ) qui est souvent comparée à l’essence masculine – Yang – Purusha (Principe mâle statique, pure conscience, qui ne varie pas et qui étymologiquement signifie lumière – pureté) qui est pure Conscience/ Conscience-témoin et un second faisceau dynamique projeté sur le monde (faisceau objet) que j’avoue avoir plus de mal à symboliser et pour cause -difficile de symboliser ce qui n’est plus mais est – qui est impermanent par essence.

Les choses semblent ainsi… Il y a une source masculine, pure immuable et une seconde qui va être considérée comme dynamique car elle est vouée à se transformer elle n’est plus faisceau de lumière (qui se perd) mais devient cryptage d’image de pomme dans notre exemple (jumelle ou parèdre sacrifiée,ce que toutes les traditions enseignent dans les histoires de Lilith, Shakti,  l’oeil de Ré, elle est perdue à jamais mais sa lumière irradie vers la plaque sensible, nouvelle entité féminine qui va conserver en quelque sorte ses interférences, les images de la première comme une mémoire, âme, projection).

Pandore dit-on a été crée par les Dieux comme Eve en tant que seconde née tout à la fois à partir de Adam et Lilith dont le départ est la conséquence de sa naissance – et que garde Pandore si ce n’est la capacité d’éveiller les hommes non pas parce qu’elle conserve seule l’espoir mais parce qu’il va pouvoir s’éprouver et s’éveiller par la connaissance.

2 – Un principe insensible mais dynamique à l’origine de la projection du monde – Prakriti – Shakti (cette fois en tant que principe et non parèdre) – principe féminin manifesté (plaque sensible dans notre exemple mais qui ne contient que des informations neutres). C’est elle qui est créatrice car c’est elle qui va projeter les images. La prakṛti est une substance inconsciente mais éternellement active. Nature multiforme qui peut se différencier en cosmos et produit les êtres matériels ou fait tout disparaître pour revenir à son état indistinct originel. Elle est l’énergie féminine manifestée (projetée).

C’est elle qui va créer l’univers mais elle ne peut le faire que lorsqu’elle interfère à nouveau avec le principe masculin pur et immuable originel dans notre exemple.

Serait-ce là ce qui se produit chez les flammes jumelles ?

L’interférence du principale mâle pur et immuable (faisceau de référence)  avec la plaque sensible – prakriti – essence féminine qui par cette rencontre devient âme manifestée et plus simplement en germe – elle devient bodhicitta, esprit d’éveil ?

En fait c’est un peu comme si l’âme projetait visuellement ses synchronicités. Comme si nous pouvions à nouveau lire le DVD et donc avoir une connaissance sous forme de projections peut-être de ce que les anciens nomment karma qui n’est pas liée a des notions de bien et de mal qui pourraient parfaitement évoluer en 100 ou même 5000 ans mais simplement à des images que nous projetons dans notre monde ou univers et qui se manifeste donc tout autour de nous.

Quand on a réglé notre karma – que nous devenons âme manifestée et que nous ne projetons plus des images dont nous ne sommes pas conscients et qui nous enferment dans les mêmes schémas – alors les choses deviennent plus simples.

Besoin d’un exemple ? Imaginez que vous avez commis dans une vie précédente des meurtres – alors vous projetterez dans vos vies futures des images de gens qui meurent, vous serez souvent en proie aux mêmes projections, vous ne tuerez peut-être plus car votre esprit et votre vécu (véhicule) sera différent mais vous serez souvent confronté à la mort des gens autour de vous et ce, tant que vous n’aurez pas réglé ce karma qui n’est pas nécessairement de sauver des gens mais simplement de remplacer les schémas qui vous enferment par de nouvelles projections en adéquation avec votre « juste » conscience de l’instant – Quand l’âme est manifestée, éveillée, consciente, ouverte, en lecture alors il est plus simple de voir ses projections illusoires et d’en modifier les manifestations pour son propre éveil et celui de tous –

Il y a des vers intéressants dans le Samkhyakarika :  » Telle est l’activité de la Prakriti, elle existe en vue de la libération de tous les Purushas. Bien qu’elle semble pour elle-même, elle est pour autrui. »

C’est un peu comme si la flamme jumelle non éveillée était purusha, elle a en vue sa libération autant que la nôtre – –

Il va peut-être également être compliqué de comprendre l’élément suivant : il ne s’agit pas de dire que la flamme jumelle éveillée à une âme tandis que l’autre n’en a pas imaginez bien – il s’agit de comprendre que la notion d’âme est différente de ce que nous visualisons jusqu’alors. Elle n’est pas en nous mais sans être pour autant collective elle est supra-individuelle. C’est un peu comme si chacun d’entre nous possédait une « graine d’éveil » (semence ou terreau)  mais qu’elle ne s’exprime et ne devient âme que lorsqu’elle se manifeste par l’une suite à l’interaction entre ces deux entités autonomes.

L’âme est une sorte d’esprit d’éveil, d’accès à des connaissances, résultat d’une interaction, elle appartient aux deux flammes mais se manifeste par l’une et va progressivement se traduire dans le monde par ses projections, voilà pourquoi elle en a une grande responsabilité pourtant elle est aussi manifestation de la moitié de l’autre sans pour autant l’être.

Comme habituellement des idées bien ambiguës mais poétiques.

ξ Elle est supra-individuelle mais non collective et elle se manifeste dans l’autonomie

L’esprit d’éveil (âme) est supra-individuel ce que les bouddhistes traduisent par la nécessité d’avoir conscience d’autrui ou de la communauté mais elle est non collective. C’est très complexe. Pour les flammes jumelles la notion de supra-individuelle prend plutôt son sens dans l’idée qu’effectivement cela n’est pas un chemin individuel, l’esprit d’éveil se manifeste grâce à l’autre et elle le comprend d’autant.

Pourtant l’autre n’en as pas conscience – rappelez-vous le faisceau de référence. L’âme se projette  par la flamme jumelle éveillée – elle voit – elle sait – elle observe les synchronicités de l’univers – Pourtant elle le fait parce qu’elle forme un système avec l’autre qui pourtant ne voit rien, d’où le fait qu’il ne manifeste aucune compréhension au départ.

Autant dire que comme je l’avais déjà conseillé rien ne sert de lui expliquer cela il ne pourra pas y avoir immédiatement accès – il conviendra d’étudier plus avant pour savoir comment s’y prendre !

N’oublions pas ceci : la bodhicitta ou esprit d’éveil mais finalement ce n’est jamais que l’âme occidentale a en vue l’atteinte de l’état de bodhisattva, ceux qui ont choisi non pas de se libérer du Samsâra mais d’y demeurer pour aider les autres à s’éveiller à leur tour.

En somme, lorsque cet esprit s’éveille, lorsque vous pouvez enfin commencer (il s’agit d’un commencement tout petit) à lire le DVD et que votre âme se réveille, s’ouvre progressivement devenant « esprit manifesté » c’est à dire projetant ses synchronicités dans l’univers en vue de votre éveil dit-on et de celui d’autrui il inclut l’autre. De la même façon, cet esprit d’éveil en s’éveillant et en se manifestant donne une partie de sa transcription à ceux qui n’y ont pas encore accès comme si le DVD était commun à tous mais que chacun de nous en avait une lecture.

Néanmoins il existe plusieurs écoles : certains se libéreront seuls et atteindront ce qu’ils nomment Nirvana et d’autres feront le voeu de rester pour aider les autres à comprendre.

Chez les bouddhistes il existe même une 4ème terre dite sagesse de la flamme où l’on y apprend la persévérance – il y a de quoi sourire quand on sait quelle persévérance doit être celle de la flamme jumelle éveillée avec l’autre !

L’esprit qui s’éveille chez la flamme jumelle éveillée est manifestation de l’autre – Ils sont à la fois deux entités mais une unité – tout est fondé sur la non-dualité et c’est ça qui est toujours difficile à comprendre surtout dans le cadre des flammes jumelles nous avons là une dualité manifestée, existante et tout à la fois inexistante –

Bon courage !

– En somme ils sont deux germes d’éveil et ils ont une âme commune, manifestation enrichie de la source initiale par l’éveillée mais ne sont pas pour autant deux parties de la même âme car l’âme est esprit d’éveil et ne peut-être considérée comme pouvant être divisée – elle naît de la rencontre d’une partie de la source initiale et du rayonnement de la seconde partie de la source sacrifiée et se réveille lorsqu’elle entre à nouveau en contact avec la moitié invariante de cette source –

Elle est manifestation de la source transformée –

Si la source se manifestait dans notre exemple (comprenez bien qu’il s’agit d’images facilitant la réflexion) et si elles étaient deux moitiés et bien les deux faisceaux de lumière n’en formerait à nouveau plus qu’un – pur – sans rien d’autre. Comprenez que dans ce cas l’un des faisceaux a été sacrifié pour qu’au final il puisse y avoir l’image de la pomme –

La bodhicitta, l’esprit d’éveil, l’âme se manifeste par des projections – la plaque sensible ou entité féminine dynamique créé l’univers manifesté mais – et ce n’est pas simple à admettre -, les flammes jumelles dans cette vision ne sont tout à la fois pas issue de la même source et le sont.

Ça c’est dur à appréhender comme notion !

En ça de mes connaissances actuelles l’enseignement neuf mais complexe que je pourrais délivrer c’est que les flammes jumelles ne sont pas issues de la même source à proprement parler parce que le second faisceau source, dynamique, jumeau est perdu mais que la flamme jumelle éveillée est une émanation d’elle – un résultat serait plus juste.

Elle est une manifestation de cette source en tant qu’entité complète – ce qui expliquerait que l’autre flamme ne subisse aucun changement mais elle est née de l’autre flamme et est tout à la fois l’émanation de sa moitié « évoluée -enrichie » et elle ne peut manifester leur âme commune qu’en entrant à nouveau en contact avec la moitié initiale – immuable.

Eve est vraiment une symbolique étonnante – La flamme jumelle éveillée est à la fois issue de ce faisceau source (comme Eve serait issue d’une côte d’Adam – il lui donne naissance) et à la fois elle est sa compagne (en tant qu’elle est une manifestation de Lilith perdue qui lui a transmis son savoir car elle sait, elle a vécu, apprit et ce, par l’intermédiaire du serpent – éveil de la Kundalini).

Les pièces du puzzle commençant à se former – il y a quelque chose de magique qui vient de se produire dans votre esprit n’est-ce pas ?

Seule les flammes jumelles réellement manifestées commencent à entrevoir le sens à tout ça je l’espère.

En somme, la flamme jumelle éveillée serait la manifestation de la source tout à la fois dans son principe immuable (masculin) et dynamique (impermanent/perdu – mais source de création puisque c’est elle qui « sait », transmet les informations) qui vont se manifester au travers d’un nouveau principe féminin éveillé – prakriti – devenant bodhicitta – esprit éveillée – âme / source manifestée des deux flammes.

Ainsi, cet autre n’est pas la moité de notre âme – il est à l’origine de ce que nous sommes et nous manifestons tout à la fois l’autre moitié de ce qu’il est et qui est devenu, ce qu’il est à réveillé et que nous pouvons projeter sur le monde…

Revenons un temps à cette âme : si elle s’exprimait en nous, il serait difficile de comprendre qu’elle n’est pas un prolongement de notre esprit, d’une pensée et/ou de notre conscience et d’y voir clair – alors qu’en se manifestant en dehors de nous – de façon transcendante pourrait-on dire, allez osons ! – et bien cela permet à la flamme jumelle éveillée de commencer à chercher d’où proviennent ces manifestations et de tenter de les comprendre.

Ces manifestations sont celles de cet esprit d’éveil commun aux deux flammes mais qui n’est pas pour autant constitué d’une moitié de chacune d’entre elles – la flamme jumelle éveillée est la source de projection de ces manifestations mais elles ne peuvent naître et être lues que grâce à l’interaction avec l’autre flamme.

Une notion déjà précédemment abordée – il semble que la bodhicitta à l’instar des phénomènes de flammes jumelles ne se manifeste que chez des individus autonomes – ils semblent que cela se produise par l’interaction entre des personnes autonomes, libérées prélude indispensable à son apparition.

Je n’ai pas encore plus de détails sur cette autonomie – il apparaît que ces personnes sont capables de s’auto-suffirent – leurs connaissances leur permettent sans doute d’être au clair avec la notion de « soi ».

 Elles doivent toutes deux avoir atteint un certain degré de liberté.

Voilà …

C’est un bon début de travail dans cette quête au sens de tout ces bouleversements. Comprendre pour pouvoir avancer.

Comme toujours votre esprit doit rester libre et comme le soleil se reflète différemment sur plusieurs morceaux de verres de tailles et formes différentes chacun a sa propre perception de la vérité même si le soleil est le même pour tous.

Je vous remercie vivement d’avoir tenu cette lecture jusqu’au bout peut-être avec l’aide d’un bon chocolat chaud ou d’un triple café ! Et j’espère qu’elle aura pu vous enseigner et vous aider même si cela demande sans doute d’en décortiquer calmement toutes les notions à comprendre –

A mesure que les choses se précisent il semble que les flammes jumelles éveillées ont encore bien du chemin – –

Et pour celles qui en ce moment se sentent perdues et ont du mal à tenir sur ce long chemin gardez en mémoire la symbolique de Parvati et Shiva – Par sa persévérance, sa patience et son éveil elle a sorti Shiva de sa torpeur contemplative – –

***

Publicités

61 commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis scotchée, sincèrement, par la profondeur de ce que je lis. Presque autant par le fond que la forme.
    Quel site excellent.
    Bravo et merci pour ce travail. C’est un plaisir de le parcourir.

  2. Bonjour, merci pour votre site. J’ai retrouvé ma flamme jumelle il y a 21 mois. Même s’il ne me reconnait pas encore, nous sommes en contact quotidien via le net, nous nous sommes vu en vrai, et cette journée restera inoubliable. Sa présence m’a transcendée. Les yeux sont très importants. Je plongeais mes yeux dans son regard et je voyais loin, je m’y voyais. La voix aussi est très importante, ainsi que les mains, comme si elles s’étaient toujours connu ! Je parle de cette expérience sur mon blog.

    • Bonjour,

      n’hésitez pas à laisser le lien vers votre blog si vous avez une expérience de flammes jumelles à partager. Beaucoup de gens cherchent à comprendre ce qu’ils vivent et l’expérience des autres restent une des 3 sources de connaissances avec l’expérimentation personnelle du phénomène et le développement des connaissances par la réflexion. Merci encore.

      • j’ai rencontré ma flamme jumelle mais c’est une femme comme moi, nous avons souvent habitée l’une à côté de l’autre sans le savoir, avons les mêmes choses, les mêmes maisons….notre vie , lieux d’habitations, famille est idem, nous sommes mariée toutes les 2, mais moi je viens de me séparer, elle, elle vient de faire une énorme dépression d’un an à 2 doigts des électrochocs. J’aimerai que l’on m’explique pourquoi j’ai perdu toutes mes visions, tous mes rêves initiatiques, je n’en fais plus ?? je ressens comme si elle m’avait tout pris, je n’arrive pas à percer à créer mon projet alors que l’envie est très fort c’est comme si tous mes dons ne pouvaient pas sortir. Est ce que c’est elle qui m’en empêche ?? Avant sa dépression elle avait beaucoup de facultés va-t-elle continuer à évoluer et moi pas ? j’aimerai qu’on m’explique et qu’est ce que je dois faire en tant que flamme jumelle, on se voit presque plus de temps en temps on se téléphone mais c’est tout. Merci de votre partage car je suis dans une situation inconfortable comme bloquée, mes dons n’ont plus l’air d’évoluer on dirait même qu’ils disparaissent peu à peu ,et ça me désole ! (je n’ai pas de site web)

      • Bonsoir,
        j’ai découvert votre site le printemps dernier…un bijou et des témoignages extraordinaires et il m’a « sauvé » de l’isolement, de la solitude et de l’incompréhension de la majeure partie de mon entourage et surtout m’a redonné un alibi et une force extraordinaire.
        Seulement voila, ma Flamme dont je suis coupée et avec laquelle il est impossible de discuter du phénomène FJ, a semble t il une entité sexuelle sur lui, qui le harcèle (griffure, morsure, picotement électrique, pompage d’énergie plexus, sexuelle… plus pression dans la tête comme deux croc sur cerveau hémisphère gauche) et par voie de conséquence moi aussi… Elle nous colle à la peau… et ma flamme est en état d’excitation quasi permanente…
        De mon coté, je suis aussi harcelée jour et nuit… le reiki me permet de tenir la barre… mais pour combien de temps encore… cela fait plus d’un an que cela dure…et j’ai su depuis peu confirmation par diverses personnes de l’existence de l’entité sexuelle sur ma FJ.
        J’ai fait un dégagement et une purification la semaine dernière avec une portée limitée, car ma flamme continue à côtoyer sa semble t il a pour compagne, une personne toxique, qui serait à l’origine de tout ceci …

        Merci pour toute l’aide que vous pourriez m’apporter – Circe

    • Bonjour Sam
      Pourriez vous me communiquer le lien de votre blog ? Comme dit si bien l’auteur de ce site formidable, l’expérience des autres FJ est l’une des sources de connaissance inestimable pour la personne qui cherche …
      D’avance Merci
      VR

    • C’est vrai ça, les yeux, mais et voix son très importants…difficile d’expliquer pourquoi ou comment…C’est quelque chose qui se ressent et ne s’oublie pas, rien d’autre au monde n’a de comparaison avec ça, et pourtant parfois c’est si dur…

      • Le premier article du lien que tu as partagé V.Rault , retranscrit vraiment ce que je vis et comment je le conçois (à quelques nuances près!)
        Merci à toi!
        :)

      • Bonjour Stella,
        Je voudrais compléter le lien ci dessus « Hamonie des phères » par le témoignage de la même auteure sur ses expériences à l’éveil de la conscience, entre autre les infos sur les FJ, leur fusion etc…, fichier en format pdf que je partagerai volontiers à toute personne intéressée. Alice, je m’excuse d’avance du petit aperçu un peu long.

        Voici un petit extrait :
        En ce qui concerne le phénomène de la fusion des FJ, ce dédoublement des forces de la kundalini et donc cette vampirisation ne facilite pas l’affaire, cela va de soi. Lorsque l’une des FJ commence à progresser, il suffit que le mage noir qui veille sur un autre plan s’en aperçoive, pour pomper via la FJ inconsciente, via la
        double kundalini, et ainsi atteindre directement la kundalini de la FJ qui s’éveille. Le travail est ici très subtil et sournois et ce, même s’il n’y a pas de contrôleur aux aguets. La sensation de « désir » sexuel produit par un excès de magnétisme est ce qui éveille particulièrement les hommes à ce « désir ». Qu’il s’agisse de l’action invisible de mages noirs ou blancs ou des dimensions miroirs qui agissent pour ainsi dire d’elles mêmes, le résultat est identique. Les sensations typiques de cet excès de magnétisme sont particulièrement fortes via les fantasmes, provenant évidemment du plan mental, augmentées par les larves astrales diverses qui « équilibrent » aussi le processus, en plus des cobras.L’énergie du cobra blanc se met à vibrer et produit une sorte de vibration ténue sensuelle qui augmente à mesure que la personne se plonge dans le fantasme. C’est là que la kundalini dépolarisée se met en route, éveillant le désir sexuel et l’acte sexuel en lui-même. Ce type de pratique laisse la personne vidée de son énergie, cela va sans dire. Le pire est que de nombreuses personnes ne vivent leur sexualité que de cette façon.
        Si elles ne fantasment pas sur des images, elles transforment leur partenaire en fantasme vivant, ce qui donne un résultat identique pour les deux partenaires.Si cette pratique sexuelle a tellement d’attrait, c’est parce que la kundalini réelle (centrale) de l’individu est à ce point vampirisée, qu’elle ne peut plus se mettre en route du tout et que partant, toute autre pratique sexuelle que celle qui est fantasmatique ne produit qu’un plaisir minime. Dans le cas de FJ qui commencent à fusionner, si l’une des FJ entame un réel éveil de la kundalinivia une pratique sexuelle transcendante, ou via une évolution naturelle, l’autre FJ peut lui siphonner
        son énergie par ses propres pratiques déviées. Dans ce cas, il va de soi que la FJ consciente doit en même temps travailler sur sa FJ inconsciente, à distance si nécessaire. Ici aussi, le travail avec la focalisation de l’envoi d’énergie du coeur marche très bien, même s’il demande une attention particulièrement pointue.
        Dans le cadre de la personne elle-même, lorsqu’une sensation suspecte de « désir » sexuel survient, il s’agit d’envoyer l’énergie du coeurdans les deux directions à la fois, vers le haut et vers le bas. Cela consiste à contrer l’énergie vampire du cobra blanc par le haut et celle du cobra noir par le bas. Ces deux énergies entrent
        (ou veulent entrer) simultanément et produise cet effet de « désir », de magnétisme qui a pour résultat de vider l’énergie. L’énergie du bas veut entrer par le chakra de base, tandis que celle du haut veut entrer par le coronal. Lorsque cetteénergie a été contrée pour soi-même, il s’agit, pour ceux qui sont suffisamment
        vigilants, d’effectuer le même travail pour leur FJ. Il se peut que ces sensations proviennent d’ailleurs directement de pratiques sexuelles en cours de l’autre FJ. Le ou la partenaire de cette FJ doit être nettoyée de la même façon, car il-elle peut servir de pompe. Ce phénomène est toujours en activité à un moment ou à un autre, puisque tout le monde est concerné ici.Lorsqu’on nettoie ainsi ces deux courants provenant du « haut » et du « bas », dès que le résultat se fait sentir, il se produit tout à coup une sensation au niveau du chakra de base : La vraie kundalini est stimulée et essaye une ascension ! Inutile de dire que l’opération doit être répétée souvent, puisque la stimulation est induite par toute pratique sexuelle, ainsi que par les influences qui travaillent par derrière pour empêcher la fusion des FJ. Cependant, la patience estpayante. Quant aux sensations au niveau du chakra de la gorge, elles sont en fait l’indication que ces deux cobras sont en activité de pompage. Lorsque les deux tendances ont été nettoyées, le chakra de la gorge est soudain libéré aussi.
        Tiré de l’éveil de la conscience – Shakti

      • Bonjour, et merci V.Rault, pour ton éclairage et partage de lien.
        La terminologie me paraît parfois quelque peu ésotérique, mais j’en comprends l’essence. Il m’arrive effectivement de ressentir des « pompages énergétiques » , que j’essaie de contrer avec des soins énergétiques tels que le reiki et la récitation de prières et mantras de purification (liées à ma pratique bouddhiste).

        Je commence seulement à identifier précisément quels états émotionnels m’appartiennent en propre et lesquels appartiennent à ma FJ. Je peux retrouver la racine des miens et agir dessus étape par étape, en toute conscience. Pour les autres, c’est plus difficile, cela me demande une energie plus forte pour agir dessus quand ils se manifestent en moi. Parfois ils disparaissent tout seul. Quand ils persistent, ce qui fonctionne le mieux, c’est sans doute la pratique de la prise et du don appuyée sur le souffle : à l’inspiration, je prends dans mon coeur toutes les négativités sous l’aspect d’une fumée noire qui se dissout, à l’expiration, j’imagine que des rayons de lumière infinis émanent de mon cœur et atteignent son corps et son esprit, lui accordant le bonheur de la paix intérieure. Cette pratique me fait beaucoup de bien à moi aussi…

        Quant à la sexualité et aux relations tierces, j’ai fini par adopter ( cela s’est fait progressivement et naturellement) une éthique relationnelle : je m’en remets entièrement au guidage du Cœur. Il y’a parfois des conflits avec le mental…mais le Cœur dévient plus costaud, et joue le rôle de pilote automatique ! ;-)

        Bonne journée V.Rault, Alice, lectrices et lecteurs !

      • Oups ! j’ai omis de préciser que l’extrait est issu de la page 203 à 207 avec en tout 1045 pages. Mais ne soyez pas découragés par ce chiffre car l’écriture est limpide
        agréable, simple et entrainante. Un témoignage éclairant et édifiant sur le parcours initiatique des enfers 1D et 2D. Le récit est puissant et bien réel comme une sorte de révélations qui permettront à tout un chacun de se délivrer lorsque le moment sera venu.

      • Bonjour V.Rault, bonjour Alice,

        Merci V.Rault pour les liens très intéressants.

        Pour aider à la guérison de sa flamme jumelle, il y a une méditation intitulée « la prise et le don » qui consiste « à prendre sur soi » les difficultés de la FJ.
        1. Je commence par choisir une position confortable pour méditer et je me concentre quelques instants sur mon souffle pour me centrer, de façon à laisser de côté toutes pensées.
        2. À l’inspiration, j’imagine que toutes les négativités de ma FJ se dissolvent telle une fumée noire dans mon cœur.
        3. À l’expiration, je visualise des rayons de lumière qui émanent de mon cœur vers ma FJ pour lui apporter la paix intérieure et le bonheur.
        Cette méditation est sans risque et apporte même de grands bienfaits personnels.

        Une fois entraîné à cette méditation, il est possible de renouveler « la prise et le don » à tout moment de la journée, appuyés sur la respiration, inspiration-expiration, dès que surviennent des états émotionnels que vous estimez ne pas vous appartenir, mais appartenir à votre FJ.

        Belle journée

  3. Bonjour Alice, je viens de relire ce post sur la bodhitchitta…

    Flamme jumelle éveillée révélée depuis un an et pratiquante bouddhiste depuis quelques mois, cette notion me parle de façon plus profonde maintenant;
    Je suis guidée aujourd’hui par Avalokiteshvara (Tchènrezig) bouddha de la compassion, à m’entraîner à la boddhicita, l’esprit qui cherche spontanément l’illumination pour venir en aide à tous les êtres vivants…J’utilise ainsi différentes pratiques de méditation (notamment la prise et le don), de visualisation issues du lodjong, entraînement de l’esprit…Je me sens « au service » des autres, de façon plus subtile.
    Le lien intérieur avec mon jumeau est profond et présent, mais je n’ai plus de focalisation ni d’attachement. Les liens sont comme « tressés » au plus profond de moi, mon jumeau fait partie de moi : le sentiment de complétitude et de bien-être que cela procure est très intense. C’est la réalisation, non intellectualisée,vécue au plus profond de mes cellules, de la non-séparation, de la non-dualité.Je n’anticipe plus rien, j’accepte toute situation qui se présente dans ma vie dans « le présent de mon cœur »…Il y a comme un déplacement de mon centre de gravité : du mental vers le Cœur…

    C’est aussi la réalisation de l’Amour Absolu, aussi vaste que tous les Univers…
    J’ai toujours su, dans ma vie, qu’il existait ce sentiment d’amour infini et magique : j’ai eu la chance de l’avoir expérimenté (par bribes plus ou moins longs), à plusieurs reprises (avec des hommes différents). Je ne pensais pas qu’il se manifesterait de cette manière -ci, sans son contact ni sa présence physique !
    Je suis passée « au-delà de l’arc-en-ciel » , dans une vision de la vie qui dépasse la réalité ordinaire des choses…

    Je vis le processus de manière pragmatique, terrestre et poétique, mais je serais heureuse d’avoir ton point de vue, avec ta vision plus scientifique et réfléchie…
    À bientôt.

    • Bonjour,

      je ne suis pas certane de pouvoir apporter un éclairage très scientifique sur ta voie. Tara est symboliquement une flamme jumelle, elle en est l’une des plus vivante expression symbolique de ce phénomène et cela n’a donc rien d’etonnant à cela. Bouddha était un être éveillé fascinant car il a pu avant même toutes nos connaissances porter sur le monde une vision d’une infinie subtilité. Cependant comme tous les êtres éveillés il a été confronté aux parler en langue ou à l’upaya car il n’est pas si simple de s’adresser aux hommes lorsque l’on comprend que nous ne sommes pas que cela.

      Si tu te retrouvais à côté d’un homme dans un train et que vous échangiez sur la spiritualité il y a fort à parier qu’il sourirait et que tu serais pour lui une gentille illuminée voir une folle dans les cas les plus extrêmes. :) L’esprit Saint des chrétiens est le verbe de Dieu et en fait la capacité de s’éveiller, un peu comme la graine d’éveil de bouddha – c’est en fait la capacité de percevoir et recevoir l’enseignement qui permettra justement l’éveil et la mise à jour des informations. Imaginons que le monde évolue et que les informations mutent en permanence celui qui ne possède pas cette graine active est alors toujours dans l’illusion car toujours déphasé par rapport au reste de l’univers – il cesse donc d’évoluer et développe la haine envers les autres dans ce monde :)

      Un bout de papier sur lequel est écrit rose. Le bout de papier se prend pour le rose. il n’est pas possible de dire au rose qu’il est un bout de papier car nous ne percevons que le rose. Si nous transcendons cette illusion il n’est pas possible de dire au rose qu’il est un bout de papier car il ne perçoit pas le bout de papier – si tu choisis la voie de l’enseignement tu comprendras que le chemin est complexe. Si tu choisis comme cela semble le cas la voie de la comtemplation alors les choses ne sont plus simples qu’en apparence. L’évolution comme je l’ai proposé est vue ici comme l’amour alors transmettre l’amour est transmettre la force d’évolution néanmoins cela reste une projection et il existe des tas de projections plus ou moins subtiles de l’évolution (de l’amour ici) – transcender maya serait la possibilité de comprendre que cela n’est que projection mais agir serait d’utiliser ces projections pour asseoir le but. Ainsi fuir toute manifestation de haine qui est lutte contre l’évolution et par extansion souffrance. Tel est surtout le chemin des boddhisattvas :)

      La lumière est une particule de type boson. Le boson tend à s’agréger pour ne former qu’un (un condensat) et à notre niveau cela se manifeste par la volonté de retour à la source et de l’unité. Les gens donc très enclin au retour à la source possèdent une part de « lumière » plus grande et de l’infomation en quantité moindre. L’information est le karma en tant que mémoire d’interférence, celle que nous manifestons dans nos projections. La soif d’existence dont parlait bouddha est surement la nécessité de projeter tant qu’on possède de l’information et de la même façon la pesée de l’âme est le fait que si en mourant l’information est quasiment inexistente le véhicule support de cette information est suffisament léger pour dépasser un certain seuil (vitesse) et retourner s’agréger à la source ou au tissu d’espace-temps et ne faire qu’un.

      Seulement Tara, les flammes jumelles sont un système monté sur deux entités et en somme elles ont deux supports d’information et les choses ne sont pas si simples. Je crois que la voie des flammes jumelles n’est pas complètement celle des êtres éveillés et je songe que cette particularité n’est pas le retour à la source mais l’ouverture d’une nouvelle voie ou d’une passerelle.

      Le bout de papier sur lequel est écrit rose se prend pour le rose – un bout de papier sur lequel est écrit jaune voit le jaune mais sais qu’il est un bout de papier – il voit le bout de papier sur lequel est écrit rose et il voit le rose mais il ne peut dire puisque le rose ne voit pas le bout de papier – le bout de papier et le rose sont deux lectures différentes – il n’existe aucune passerelle entre l’information et la manifestation puisque causalement la manifestation suit l’information dans cette sphère donc le bout de papier ne voit que le rose – le bout de papier sur lequel est écrit jaune se scinde en deux morceaux – chacun des morceaux porte l’information jaune et se prend pour le jaune – les deux morceaux de papier qui se prennent pour le jaune ne sont pas régit par le principe de causalité puisqu’ils sont la manifestation d’une même information et donc il existe une passerelle en dehors du temps entre eux – Reste à comprendre le fonctionnement et la clé de cette passerelle et surtout comment cela peut-être manifesté et utilisé dans le monde des couleurs – ;)

      Normalement les manifestations que nous sommes en raison du principe de causalité ne peuvent changer l’information et simplement la manifester – Ce principe ne vaut pas entre les flammes jumelles affranchies du principe de causalité – Elles sont bien la manifestation de la non-dualité car elles sont intriquées au niveau de l’information mais dans quel but ?! Si ce n’est comme les pharaons incarnés avec leur Ka garant de l’harmonie du cosmos ( ça c’est poétique ;) ) en maintenant l’équilibre : «  si je souffle alors tu souffles, si j’aime alors tu aimes, si je souris alors tu souris et si je rayonne alors tu rayonnes dans cet espace en dehors du temps avant même que l’information soient et nous changerons ainsi le monde car quand l’information sera elle ne pourra se manifester qu’à l’image de ce que nous sommes  »

      Bonne journée Tara.

  4. La danse des flammes jumelles ouvre un chemin de l’Ame exigeant….
    Accepter de danser avez son « Divin Jumeau » c’est s’en remettre complètement à son Âme, c’est se faire le plus beau des cadeaux : s’ouvrir à la magie infinie de la vie, bien au-delà de la perception de la réalité ordinaire…

  5. Au moment où je commençais à comprendre ce qu’il m’arrivait j’ai écrit à ma Flamme: tu es ma source,reliée à la partie de la Source qui vit en moi. Pour expliquer le fait que nous ne sommes pas deux moitiés, mais bien les manifestations de la même Source, reliées entre nous: un système donc.
    merci à vous toutes, tous

  6. Bonjour Alice, j’adhère complètement et commence à comprendre que, comme tu le dis, la voie des flammes jumelles est ouverture d’une nouvelle voie…

    J’aime beaucoup, je ressens et comprend profondément tes dernières lignes : très beau et poétique, en effet, j’adore ; de qui est ce magnifique texte ?

    « Reste à comprendre le fonctionnement et la clé de cette passerelle et surtout comment cela peut être manifesté dans le monde et utilisé dans le monde des couleurs », dis-tu…J’en suis là !!!
    En attendant, je continue à me libérer du karma par des méthodes habiles (quoique
    même le karma est en soi un concept à dépasser dans un autre degré de perception)…Sans m’en rendre compte, car le nez dans le guidon, je me suis aperçue, a posteriori,,que je commençais à « essaimer », à embarquer d’autres personnes de mon entourage dans une dynamique d’éveil…

    Que penses-tu du couple de déités Lakshmi et Vishnou, que tu n’as pas évoqué dans la liste des couples de parèdres mythologiques ? (Là, nous sommes dans l’hindouisme…et plus dans le bouddhisme)…

    Belle journée à toi Alice

  7. Bonjour Alice, je suis impressionnée par le travail de recherche et intellectuel que vous avez réalisé et je vous en remercie. Si je me retrouve sur ce site, c’est bien entendu grâce à l’expérience que je vis depuis le 22 décembre 2013. Ma rencontre ou mes retrouvailles avec cet homme que j’ai nommé pendant 1 an mon jumeau cosmique (source de ma propre réflexion et sensation, puisque je n’avais jamais entendu parler des Flammes Jumelles) a été bouleversante et réellement déstabilisante. J’ai été envahis par un sentiment de surréalisme, tant les synchronicités sont nombreuses et ce, depuis notre enfance. Nous avons perdu contact depuis le 22 juin 2014 et en dépit de son absence mon « amour » et mes pensées pour lui ne cessent de croître. Une « union » future entre nos deux êtres, m’a toujours parue inéluctable. Il m’est certain qu’un amour aussi pur, un amour qui ne fait qu’engendrer l’amour encore et encore ne peut être ignoré et/ou abandonné. Cependant, je fais des recherches sur le net depuis quelques semaines et c’est lors de celles-ci que j’ai découvert les Flammes Jumelles. Ce qui me contrarie et m’inquiète, c’est que je ne trouve aucun témoignage concernant des Flammes Jumelles qui se seraient enfin retrouver pour la seconde fois et qui seraient arrivées à un éveil réciproque. Avez-vous vous-même rencontré des Flammes Jumelles accomplies ? Je vous remercie de votre réponse.

      • Alice, j’ai pensé à toi en lisant ceci
        p224 « éveil de la conscience »

        La FJ est un être incarné à l’extérieur de nous, mais elle peut être proche ou lointaine selon les cas. Il existe différents fractionnements des individus.
        Je connais deux cas où des hommes, en plus d’avoir été séparés en FJ avant une incarnation sur terre, puisqu’ils provenaient de Mars, on ensuite été divisés en 33 parties. Ils ont effectué cette division afin de se parfaire dans des arts martiaux différents, car chaque art martial nécessite plusieurs vies pour se perfectionner.
        L’idéal du « guerrier parfait » doit être leur objectif, je suppose. A la fin, ces 33 guerriers sont destinés à fusionner et ensuite ils pourront fusionner avec leur FJ (dont je ne connais pas le parcours).

        et à Tara
        p225 « éveil de la conscience »
        Si la FJ émotionnalise quelque chose, nous le ressentons et nous avons tendance à nous identifier à cette émotion et donc à la rationaliser en lui cherchant un sens personnel. Rien que ce travail demande une observation méticuleuse, car nous devons nous demander si ce qui occasionne l’émotion provient de nous-mêmes ou de
        l’autre, afin d’arriver à faire la réelle différence entre nous. Pour ma part, il m’a fallu deux années entières pour être quasi certaine de ce qui provient de moi ou de l’autre.

        Pour les FJ
        p210-213 « éveil de la conscience »
        Pour que la fusion puisse se produire, il faut impérativement que l’un des deux partenaires du couple de FJ soit en réel état « d’abandon » intérieur, càd de lâcher prise, de non lutte pour obtenir quoi que ce soit, par rapport à sa FJ et par rapport au reste aussi, je dirais. Cela signifie que celui des deux qui a lâché prise, va commencer une digestion lente mais inéluctable par le chakra du coeur, des miasmes karmiques et des « ombres » de sa FJ, que celle-ci ne peut ou ne veut travailler par elle-même. C’est la prise en charge de ce travail incontournable qui se produit par celui des deux qui en est capable. Cela ne peut se produire que lorsque celui qui accueille les miasmes de l’autre est lui-même grandement nettoyé des siens. A ce moment-là, le travail intérieur de nettoyage se fait en bonne partie inconsciemment, mais il peut arriver également que les ombres ou les charges karmiques de l’autre FJ doivent être confrontées de façon consciente, en plus du travail sur la sexualité. La FJ qui est « non-résistance », va recevoir en elle l’intériorité non intégrée et non transmutée et elle pourra la transmuter elle-même, l’alchimiser par le coeur.C’est ici que la voyance m’a aidée dans ces laborieuses recherches. En observant minutieusement avec le regard intérieur, on peut voir que l’énergie de « l’autre » entre littéralement par les pieds, sous forme de « scans » énergétiques, qui se déversent au rythme de 4-5 images par seconde, selon mon estimation. Lorsque la pression par les pieds augmente, le rythme de transmission s’accélère. C’est le signe que l’autre FJ est dans un état émotionnel qui nécessite un transfert plus rapide en vue de l’alchimie. Les chakras des mains sont souvent de la partie également. Ces « scans » sont visibles comme des images de la structure énergétique de l’autre FJ, qui pénètre dans tout le corps de la FJ qui reçoit et se fond à sa propre structure énergétique… C’est la fusion ! Je ne pense pas que l’accrochage par les pieds puisse être recherché en lui-même. Celui-ci survient lorsque l’un des partenaires est suffisamment « non résistant » à l’autre pour que le processus se mette en marche. Comme le disait un guide, celui des deux qui résistera le moins absorbera l’autre. La fusion se passe donc dans l’une des deux FJ et l’autre peut rester parfaitement inconsciente du phénomène. Dans la majorité des cas, ce sont les femmes qui font ce travail, mais pas nécessairement. Cela signifie que dans la prochaine vie, un être nouveau entier verra le jour et donc la vie « d’ici » et la personnalité actuelle, de l’un et de l’autre, ne sera plus qu’un souvenir, une expérience terminée. Pendant que la manifestation est encore divisée en deux parties, les deux FJ deviennent de plus en plus identiques au niveau énergétique. L’autre devient une véritable réplique de soi, quel qu’aient été leur karma et leurs expériences passées respectives. Le pouvoir des deux devient identique, càd de plus en plus souverain lorsqu’il s’achemine vers la fusion complète. Pour ma part, le guide avait annoncé qu’il me faudrait neuf ans pour la fusion complète. J’ignore si cette information est une règle générale.

      • Chères sœurs FJ,

        Une question : est-il possible que les deux FJ soient simultanément éveillées ?

        En somme, est-il possible que les deux FJ se guérissent mutuellement à vitesse grand V, sans que ni l’une ni l’autre ne fasse aucune tentative d’entrer en contact avec l’autre, s’en remettant complètement à « la grâce divine » ( ou selon les croyances, à la Voie du Tao, à l’Univers, à Bouddha, en somme à la magie des synchronicités) ? Pour l’anecdote, ma FJ est adepte du tao et du gi gong alors que je suis bouddhiste et il avait atteint lors de notre première rencontre (après un parcours de plus de 10 ans), un degré d’éveil spirituel et de sensibilité aux énergies bien plus grand et subtil que moi !
        En somme, si c’était lui l’eveillé ? Intuitivement, il a toujours su notre lien invisible et l’impérieuse nécessité que chacun d’entre nous fasse son cheminement seul.
        Il a abandonné son auto-préoccupation et développé l’amour inconditionnel et la compassion universelle depuis bien plus longtemps que moi, alors que je commence juste à « stabiliser » ces réalisations spirituelles et énergétiques et à les mettre en œuvre « dans le matériel » ! En somme, j’avance sans aucun doute en bonne partie portée par son énergie ! J’espère que je ne le  » draine » pas de trop. Gratitude et reconnaissance infinie pour lui.

      • Hello Tara.

        J’aimerais pouvoir répondre à ta question car je me la pose très souvent aussi. Malheureusement (ou pas), je n’ai pas de réponse. Seulement des intuitions. Je ne suis pas non plus en mesure de me tourner vers ma flamme et de lui demander de me situer par rapport à lui. Mais quelle importance, finalement ?

        Je voudrais juste te demander. Qu’entends-tu par se guérir mutuellement ? De quoi devons-nous nous guérir, concrètement ?

        La seule chose que je pourrais affirmer, c’est qu’il n’y a pas d’autre voie dans ce cheminement que de lâcher prise et que de s’en remettre « à la grâce divine », le « plan ». Nous avons programmer notre chemin en fonction de ce que nous devons apprendre et accomplir. Nous le connaissons donc. Le simple fait de dévier est douloureux et nous nous effaçons. Le fait de faire confiance et d’accepter la situation telle qu’elle est, en acceptant la Lumière qu’elle apporte mais également les coins d’ombre parfois nécessaires résidant encore en nous, nous sort totalement de la dualité qui n’a pas, qui n’a plus sa place à ce niveau là de conscience.

        Nous nous posons souvent trop de questions. Nous mentalisons trop les choses. Nous cherchons des significations et des explications de tous les côtés alors que l’essentiel réside uniquement dans le fait d’Être, de rayonner ce que nous sommes. L’autre n’a pas a rentré en compte pour être qui nous sommes. Cela semble être encore plus évident avec la distance imposée.

        Courir après des réponses est peut-être une manière de se protéger, d’éviter les chutes en se disant que c’est l’une des meilleures façons de sortir de nos illusions. Il ne s’agit parfois que de fortes intuitions auxquelles nous n’avons besoin ni de réponses ni d’explications : elles sont. Mais concrètement, qu’est-ce que cela changerait, qu’il soit éveillé ou non ? Qu’est-ce que le fait de le savoir changerait dans notre quotidien, ou en nous ? Est-ce que la situation deviendrait différente de ce qu’elle est ?

        Je le reconnais, le questionnement et les remises en question semblent être des étapes importantes, bien que passagères. Longuement passagères *rire*

        Je me le disais aussi, qu’il était une marche au-dessus de moi, comme s’il avait toujours un train d’avance dans l’éveil et la conscience. J’aimerais juste dire que ça n’a aujourd’hui strictement plus aucune importance et même que cela me semble être peu probable. Dans cet instant « I » en tout cas. Plus maintenant. Parce qu’il semble évident que lorsque la fusion devient de plus en plus latente, les deux sont à niveau égal. La conception de « deux » s’efface d’ailleurs de manière fascinante.

      • Bonjour Ma, oui…quelle importance, au fond qu’il soit éveillé ou non ? Merci de me rappeler cette évidence. Je mentalise encore en traduisant en mots mes inutuitions…
        Cela n’a aucune importance et il n’y a ultimement aucune question à se poser…
        Je me sens portée par son énergie, comme je le porte aussi…Et notre Être s’expanse ainsi et développe ses capacités, son pouvoir créateur…

        Quand je parle de guérison mutuelle, je pense à l’éveil spirituel, je pense à la cessation de toute auto-préoccupation, qui permet à chacun de nous d’être alignés sur son Essence et ainsi de rayonner de tout son Être. Cette cessation est progressive et suppose que l’on abandonne des couches successives de conditionnements, d’émotions négatives etc…
        La « guérison » est une transformation alchimique qui fait de soi une personne « neuve », allégée…Un « canal de lumière » ou d’énergie diraient certains. Il s’agit de laisser faire, voire d’accompagner ce processus qui augmente notre fréquence vibratoire (qui est d’ailleurs mesurable en unités bovis).

        Réfléchir sur le processus n’a sans doute aucune importance mais partager son expérience et lire celle des autres permet déjà de ne pas se sentir seule. Avec qui d’autre échanger sur ce thème sans passer pour une cinglée,?
        Immense gratitude à Alice, qui m’a permis, au tout début du processus, d’accepter la synergie FJ sans remettre,en cause ma santé mentale !

      • Merci de ta réponse. Je dois avouer que j’avais une vision de la guérison assez limitée (sans doute trop conditionnée). Je comprends mieux ton questionnement.

        Sans doute que réfléchir sur ce que nous vivons est important pendant un temps, ça permet également de mieux se poser et de se situer. Mais il y a des réponses auxquelles nous ne pouvons pas répondre dans certaines situations (notamment sur l’éveil de l’autre, quand l’autre n’est pas atteignable). Il est sans doute alors bon de se demander ce que la réponse nous apporterait, si elle nous est essentielle ou si elle ne cache pas une crainte ou un désir d’égo. C’est assez complexe et subtile, et c’est une danse qui demande beaucoup de souplesse *rire*

        Heureuse d’avoir pu échangé avec toi.
        Au plaisir :)

      • Ma, je viens de décider intérieurement de lâcher prise totalement sur ma FJ mais une pointe d’hésitation plane encore dans l’air et voilà que ta réponse arrive juste au bon moment pour me confirmer mon juste choix. Elle résume tout à fait mon cas :
        Introduction : « l’autre n’est pas atteignable »
        Développement : « Nous avons programmé notre chemin… Le simple fait de dévier est douloureux »
        Conclusion : « L’autre n’a pas à rentrer en compte pour être qui nous sommes »
        Grand Merci à toi

      • J’aurais pu écrire au mot près ce que tu dis, V.Rault. Il semble, étonnamment que nous FJ vivions des états d’esprit similaires au même moment.
        Je lâche prise pour tout ce qui est relatif à ma FJ, je lâche prise pour tout ce qui concerne ma vie. Je me coule, je me glisse avec fluidité et confiance dans toutes les situations de la vie sans plus d’auto-préoccupation…J’accepte de vivre sans repères et d’exprimer pleinement « qui-je-suis » ….

    • Bonjour Alice et Mam,
      Je me pose les mêmes questions que vous : les synchronicités que nous vivons nous amèneront-elles aux retrouvailles et à « l’accomplissement » du couple FJ ?

      La guidance que j’ai demandée à une personne qualifiée m’a indiqué que nos retrouvailles seront d’actualité quand nous auront atteint tous deux la même fréquence vibratoire supérieure.
      Et s’il y a plusieurs dimensions de perception: comme le dit Alice si bien : au delà des illusions perceptives, nous n’avons jamais été séparés, mais nos capacités limitées empêchait cette information d’arriver à notre conscience. Aujourd’hui, nous savons, mais avons encore besoin d’augmenter nos capacités afin de manifester ces retrouvailles magiques.
      Les rencontres sentimentales que nous vivons par ailleurs nous y préparent, sans aucun doute, tout en nous permettant de partager notre expérience d’éveil avec une ou plusieurs autres personnes, avec qui nous augmentons nos potentiels énergétiques réciproques dans une synergie similaire à la dynamique FJ originelle. Ce sont des relations en partie transférentielles, puisque nous avons encore « des choses à purifier »: ces personnes nous y aident comme nous les aidons dans leur propre parcours.
      Ces hommes que nous rencontrons portent « des fragments du code source originel »…Cela paraît un peu de la « science fiction » de dire cela : quelque chose de dingue…Mais dans ma relation avec les quatre hommes que j’ai rencontrés successivement depuis ma rencontre avec ma FJ, comme toi Alice, je L’ai vu LUI dans leur yeux pendant un certain temps. Ils ont ponctuellement « émané  » l’énergie et le potentiel de la FJ. Avec ces quatre hommes, j’ai vécu tous les traits de la relation jumelle: plusieurs rencontres puis séparation, communication à distance puis retrouvailles. Ces retrouvailles correspondent à chaque fois à une « mise à jour » et la compréhension que chacun, pendant le temps de l’éloignement , a évolué, grandi et augmenté son taux vibratoire (energie spirituelle)…J’étais très amoureuse d’un homme plus âgé que moi, avec qui je partageais beaucoup surtout les plans et avec qui j’ai vécu des moments de fusion physique si intenses qu’ils provoquaient chez moi ( pas chez lui) des états modifiés de conscience…Peu de temps après cette période, il a fait marche arrière et tout mon travail a consisté à développer pour lui un amour non plus mêlé d’attachement, mais un amour pur, sans attente ni projection, et maintenant, je l’aime simplement, hors du temps et de l’espace, aussi peu que je le voie…J’ai beaucoup avancé grâce à lui.
      Je fais aussi l’expérience, parallèlement dans le cadre de rencontres, de relations amicales, de capacités réciproques à nous relier par l’Ame, ou le cœur en dehors de toutes contingences de lieu, de temps…Nous sommes tous reliés, puisque rien n’a d’existence propre en dehors de notre esprit. Ainsi, nous FJ, portons sans aucun doute une responsabilité collective, planétaire …de changement de dimension qui se prépare à l’intérieur de nos cœur ! Une dimension plus spirituelle, plus féminine, d’amour, de solidarité et de fraternité…
      Quand nous seront entièrement unifiés, purifiés de nos vues et perceptions erronées, je pense que nous serons capables de nous unir à notre FJ, que nous retrouverons par synchronicités, sans forcer le processus…
      Nous pouvons également constater que nous mêmes, FJ éveillées, sommes également toutes connectées et que nous nous soutenons mutuellement avec bienveillance et tendresse, nourrissant collectivement la force d’attraction du couple FJ…

      • Merci Tara pour ton éclairage comme toujours.

        Je pense vivre les relations un peu comme tu le fais également mais celle là est assez surprenante. J’en suis à un stade désormais où l’idée de relation sentimentale a fait place à un parcours initiatique. C’est vraiment étonnant à vivre mais c’est ainsi. Ma FJ pour parler humain a tout de Vishnou tandis que le garçon avec lequel je suis en lien actuellement à tout de Shiva, vraiment à force de me dire que tout dans ma vie me ramenait à Kali ou Parvati j’ai du m’attirer le troisième oeil :)

        Il y a un garçon qui est très proche de moi également actuellement et qui m’appelle pour me taquiner  » pierre philosophale  » ( je passe beaucoup de temps outre à étudier la science à lire des textes sacrées et à tenter d’en tirer la pureté de l’essence au-delà de l’interprétation pour comprendre ) et qui parle tout le temps de cygne. Le cygne étant la monture de Brahma je trouve que le petit monde des synchronicités est véritablement fascinant et m’amuse beaucoup même si maintenant j’ai un grand recul à ce sujet – a chacun son Yidam :)

        Il faudrait que je fasse un article sur Vishnu et Lakshmi puisque tu as l’air d’y tenir. Savais-tu que Durga réveillée par Vishnou, Shiva et Brahama s’incarne dit-on toujours avec Lakshmi qui la conseille ?

        Enfin, nous sommes surtout de l’information qui devient manifestée à notre stade et notre esprit joue en effet un rôle important dans cette manifestation. Nous sommes de la lumière qui ne peut plus vivre de synchronicités et oeuvrer pour le Un en raison de la dualité de ce monde et du fait que nous sommes prisonniers de la matière mais également de notre karma ( qui est en fait de la mémoire d’interférence que nous manifestons autour de nous – seulement il y a des tas d’informations manifestées celle de notre karma, celle de l’inconscient collectif et celle de ce qu’ils appellent Source à ce stade de conscience manifestée ) déméler l’essence pure est extrêmement complexe mais c’est seulement par la confrontation et la connaissance qu’on peut parvenir à aller au-delà de l’illusion.

        Quand Jésus a dit que les derniers seraient les premiers il voyait juste ;) Ceux qui ont quitté la source après les autres ont moins de mémoire à évacuer que ceux qui sont là depuis l’origine des temps et c’est en cela qu’il est important d’écouter toujours les enfants en tant que simple manifestation de l’emerveillement – leur information peut être plus ancienne que la notre mais jusqu’à un certain âge ils sont la manifestation de cette information. Et oui nous avons perdu notre capacité à nous emerveiller (a absorber de l’information nouvelle) parce que notre karma nous empêche d’avoir assez de place pour le faire. Retrouver progressivement sa capacité d’emerveillement est un signe indéniable d’éveil.

        Je ne sais pas ce que sera notre devenir exactement – ni exactement notre mission mais tu parlais de rayonnement et de l’éveil des gens autour de toi et je crois que cela est en partie le cas – Il est possible que les FJ rayonnent bien une force liée à cette énergie de l’amour car je note la même manifestation dans mon entourage proche.

        Il semble même arriver des gens fortuitement en apparence tous en quête de quelque chose qu’ils paraissent trouver à mon contact même si j’ai beaucoup de mal à m’exprimer avec des mots compréhensibles car je vis dans un concept et moins dans le monde manifesté mais c’est vraiment étrange. Est-ce que finalement le monde se met à refléter notre état ? Plus l’information nous concernant est au stade d’éveil, plus nous manifestons l’éveil autour de nous aussi bien pour nous-même que chez les autres comme si l’éveil qui n’est que le nôtre en apparence prenait de multiples visages ?

        Plus on pousse des portes et plus les choses deviennent fascinantes et merveilleuses mais je sais que cela ne peut se faire qu’au prix d’un lacher prise véritable avec sa FJ. Tant qu’on est centré sur l’unité avec l’autre on est en souffrance alors qu’en admettant que nous sommes la manifestation d’une même information et en suivant les synchronicités qui éclairent notre chemin et qui sont les petites lumières clignotantes au milieu de toutes les manifestations eronées de notre monde manifesté et bien je crois que c’est là et seulement là que nos pas nous mênent vers lui.

        Le loggion 11 de l’évangile de Thomas dit ceci :
        1 Jésus a dit :
        2 Ce ciel passera,
        3 et celui qui est au-dessus de lui passera,
        4 et ceux qui sont morts ne vivent pas,
        5 et les vivants ne mourront pas.
        6 Les jours où vous mangiez ce qui est mort,
        7 vous en faisiez du vivant.
        8 Quand vous serez dans la lumière,
        9 que ferez-vous !
        10 Au temps où vous étiez Un,
        11 Vous avez fait le deux ;
        12 mais alors étant deux,
        13 que ferez-vous ?

        Terrible texte sur la dualité – A méditer – Et oui quand nous serons dans la lumière qu’en ferons-nous ? Nous l’opposerons une nouvelle fois aux ténèbres ? Et maintenant qu’on est deux que fait-on ? On cherche à retourner au Un ? Ou on fait le 5 ? ( Dans la tradition, la femme est 3 et l’homme 2 – ils sont deux – et leur union donne le 5 – soit une nouvelle forme d’unité ) ;)

      • Petite mise à jour : la personne avec qui j’ai parcouru un bout de chemin et dont je parle dans le précédent post est devenu un ami et se reconnaît en tant que mon  » âme sœur spirituelle »…Et c’est tellement vrai, car spirituellement parlant, nous continuons à cheminer ensemble…C’est beau la vie !

    • Bonjour Alice,
      Ma question est sans doute absurde et intrusive, mais enfin tant pis, j’ai trop envie de la poser : es tu toujours certaine que ta FJ soit vraiment…ta FJ ? Ce nouvel individu entré dans ta vie , celui ci ne pourrait il pas être ta FJ ?

  8. Je partage avec vous l’extrait de ma guidance réalisée par

    https://poesiedelame.wordpress.com (qui est flamme jumelle éveillée également)

    « Alors, qu’est-ce que le temps qui te sépare de ton Âme jumelle ici bas ? Il n’en est rien lorsque tu te souviens et entretiens en toi cet Amour infini qui vous unit pour l’éternité. Cet Amour te nourrit et amplifie toutes tes creations ici en ce monde.
    Oui, il a croisé ta route pour un but bien précis, et vous êtes destines à vous recroiser et rejoindre éventuellement, également. Ne t’inquiète pas à savoir quand ni comment, et fais confiance à la magie de la danse des synchronicités pour server vos plus hauts idéaux.
    Continue d’accueillir et d’entretenir cet Amour Compassion qui continue d’innonder et d’émaner de ton Coeur. Beaucoup de rires et de bonheurs sont à venir sur ta route. Ils sont déjà en toi, chère bien-aimée Créatrice divine ! »

    Voili voilou…
    Bises à toutes les FJ !

  9. Sur mon chemin, je viens de rencontrer, comme une évidence, P., comme si je le connaissais depuis toujours d’une part, mais qui me bouscule également par nos différences, d’autre part. Cette fois ci, la tranche d’âge coeincide, mais je ne suis pas attirée du tout par son physique. Étrangement, c’est son timbre de voix qui me transporte; il chante et sa voix, que j’écoute régulièrement sur le CD qu’il a enregistré, me ferait presque pleurer de bonheur et de joie. Je suis profondément touchée…Allons-nous en rester à une relation amicale ? Je ne me projette pas.
    La voix, encore une caractéristique de ma FJ : j’avais l’impression de « fusionner » dans la seule vibration de sa voix !

  10. Si l’âme se manifeste en deux, pourquoi ne pourrait-elle pas se manifester en nombre plus grand ? Il me semble avoir déjà posé les yeux sur une canalisation qui évoquait ce sujet. Comme quoi l’âme va parfois au-delà, avec un don encore plus grand d’elle-même. A prendre avec des pincettes. Mais seul le cœur pourrait répondre à la question.

    Pouvons-nous aussi sans doute recroiser la route d’âmes avec lesquelles nous avons tellement expérimenté qu’elles nous semblent plus proches que peut l’être notre FJ ? Est-ce que cette rencontre modifie les perceptions avec l’autre, est-ce qu’elle les amplifie ou les diminue ?

    • Elle les amplifie, sans aucun doute pour moi, et permet « une reconnaissance » exacerbée de nos liens d’âme. Grâce à notre lien subtil avec notre Âme jumelle, nous trouvons « le chemin d’âme à âme, d’être à être » plus facilement et plus rapidement avec les autres…

  11. Bonjour à toutes, là je dois vous avouer qu’en vous lisant Alice et Tara, je suis submergée par un flot d’émotion difficile à canaliser. C’est tout simplement magnifique…
    J’ai pas mal réfléchi à certaines réponses que je pourrais éventuellement apporter à toutes ces interrogations. Je ne me lancerai pas dans la beauté, ni la fluidité, ni l’intelligence et l’amour qui émanent de vos textes (j’en suis honnêtement incapable), je comprends évidement tout ce qui est dit puisque je le vis et que je suis amenée à y réfléchir, en revanche y mettre des mots me serait trop difficile et par ailleurs vous le faites superbement bien pour nous ! Cependant, je vais tout de même tenter d’apporter une expérience de vie qui pourra, je le souhaite vous éclairer.
    A l’instar de vous Alice et Tara j’ai eu une relation avec un homme un peu plus âgé et physiquement aux antipodes de mon style d’homme, à l’époque j’avais même lutté pour ne pas tomber dans ses bras mais l’attraction était trop forte. Cet homme est arrivé dans ma vie après une succession de lourdes épreuves dont la vie m’accablait, et ce, sans répit (je compris plus tard le pourquoi de ces épreuves). Cet homme doté d’une grande assurance et parfois d’une certaine dureté était paradoxalement tout amour et générosité, il a réussi à faire renaître cette petite flamme qui avait cessé de bruler dans mon petit cœur. Nous sommes sortis ensemble pendant 6 mois, une période qui n’a pas toujours été simple même si par moment je nous identifiais un peu à des frères et sœurs. Il a mis un terme à notre relation prétextant la lourdeur de celle-ci et était convaincu que je ne resterais pas avec lui une fois reconstruite. Curieusement, je n’ai pas été attristée plus que ça, et bien au contraire, j’ai ressenti un soulagement. Cette petite flamme qu’il avait réveillée m’a permis d’avancer et de me donner les moyens de me reconstruire seule, ce chemin a durée 4 années, je le gardais lui dans mon cœur et le considérais comme mon âme sœur, je décrivais cet amour comme providentiel, je ne le remercierais jamais assez. Si à l’époque j’avais eu connaissance du phénomène des Flammes Jumelles, peut-être nous aurais-je assimilés à ce phénomène ?! Cependant, à présent que j’ai rencontré ma Flamme Jumelle, je ne peux les confondre tant leur rôle est différent, l’un rallumant la flamme, l’autre l’attisant…
    Petite parenthèse, entre ces deux amours, j’ai eu deux relations que je qualifie de « casual » dénuée d’investissement (ma reconstruction étant primordiale). Et depuis ma rencontre avec ma Flamme Jumelle, je n’ai rencontré aucun autre homme (ça commence à faire long d’ailleurs ! lol)
    En souhaitant avoir apporté un petit bout de quelque chose…

  12. Bonjour Alice,

    J’espère que tu prendras connaissance de ce message, j’ai besoin de faire part de ce qui m’arrive et surtout d’avoir des réponses à mes interrogations. Jusqu’à hier et ce, depuis 10 jours, ma Flamme Jumelle apparaissait dans mes rêves avec douceur et tendresse. Hier, je suis allée rendre visite à une amie que je n’avais pas vue depuis 2 ans (dans un arrondissement de Paris où je vivais auparavant). Bref, je lui ai racontée toute mon histoire concernant mon bien-aimé ainsi que tout le chemin parcouru spirituellement depuis cette rencontre. J’en suis ou j’en étais d’ailleurs arrivée à la conclusion que ce merveilleux cadeau que m’avait offert la vie, ne fût peut-être pas l’union avec ma Flamme Jumelle mais que cette rencontre avait probablement pour but de me faire connaître l’amour inconditionnel, l’amour sacré et faire de moi une personne entière capable de propager autour de moi ce bel amour. Etant dans le lâcher-prise depuis quelque temps tout en restant dans l’amour pour mon bien-aimé, j’ai décidé de faire pleinement confiance en la vie concernant la suite à venir.

    Et voilà qu’en quittant mon amie en fin d’après-midi, je me retrouve nez à nez avec ma Flamme Jumelle (cela faisait exactement 10 mois que je ne l’avais pas revu). La situation était surréaliste, je ne suis pas sûre même aujourd’hui de réaliser ce qui s’est produit. Pour la première fois, j’ai pu soutenir son regard, nos regards étaient pénétrants et profonds. Nous avons discuté une dizaine de minutes puisqu’il devait prendre son service (donc à présent je sais où se trouve son nouveau lieu de travail). Et là arrive la grande déception voire même LA GRANDE DÉSILLUSION, en le quittant je lui ai dit combien j’étais heureuse de l’avoir revu et lui retournais la question, sa réponse a été la suivante « je te vois » d’un ton nonchalant et monocorde. Je n’ai pas été blessée puisque j’essaye autant que possible de ne plus être dans l’ego, en revanche, je n’y comprends plus rien ! Pourquoi ces secondes retrouvailles ont eu lieu puisqu’a priori il n’a fait aucun travail d’éveil, qui plus est, j’ai pu constater qu’il n’allait pas bien car sa maladie de peau a pris des proportions impressionnantes (nous avons chacun contracté une maladie de peau il y a 6 ans).

    Alice et/ou d’autres Flammes Jumelles, pourriez-vous m’aider ?

    Merci.

  13. Bonjour Ma,
    Je vais te livrer mes impressions personnelles, qui valent ce qu’elles valent : garde ton discernement en toutes circonstances.
    Pour moi, cette rencontre impromptue, inattendue, est bien une très belle synchronicité et un signe de la « synergie » qui agit dans votre évolution à tous les deux. Ce que tu perçois et notamment cette union intérieure, est bien réelle, mais dans une perspective quantique, est « hors du temps et de l’espace »….Car, en d’autres dimensions que celles de nos perceptions limitées en 3D, vous êtes liés énergétiquement, mais la manifestation de ce lien est décalée dans le temps, voire même très décalée…
    Par cette rencontre, par la rencontre de vos regards, vous avez procédé à « une mise à jour » qui va produire ses effets dans le temps manifesté, perçu et vécu de part et d’autre…et peut-être même accélérer votre évolution. Ne te fie pas à son apparente désinvolture. De plus, sa maladie de peau prouve également qu’un travail est en œuvre en lui: sans doute résiste–il dans une certaine mesure au changement ?
    Notre évolution agit de manière spiralaire : notre lâcher -prise est sollicité de manière encore plus profonde, ainsi que l’amour dénué d’attachement et l’absence totale d’attentes ; je ne saurai trop dire pourquoi, mais c’est ce que je ressens : l’ amour ainsi purifié va également agir sur lui et favoriser sa transformation, n’aie guère de doute là-dessus!
    Réjouis toi de cette belle rencontre, « just around the corner » ! C’est magique ! Et n’oublie pas de vivre la joie que tu ressens, ce merveilleux cadeau de la vie dans tous les instants de ta vie, avec ton bien-aimé notamment. Oui, tu as tellement raison de faire confiance à la vie !
    Sa parole « Je te vois » est très profonde ( cf « I see you », dans le film Avatar)
    De tout cœur avec toi

  14. Bonjour Tara,
    Je suis désolée d’avoir tardé à te répondre et surtout à te remercier. J’ai pu accéder à ta réponse hier et je te remercie infiniment pour tes éclairages, éclairages que mon cœur a ressentis et intégrés sans difficulté. En revanche, mon esprit quant à lui a plus de mal et il me transporte dans une réflexion en spiral contre laquelle je n’ai aucun contrôle. Mes nuits depuis ces secondes retrouvailles avec ma Flamme Jumelle sont extrêmement agitées, mes journées sont par intermittence en proie à des crises d’angoisses qui se manifestent par une gêne respiratoire et une sensation de vide au niveau du cœur. Je ne trouve l’apaisement que lorsque je repense à tout ce que tu as écrit. Je pensais en avoir fini avec ce bouleversement intérieur avec lequel j’avais coexisté depuis mes premières retrouvailles avec mon bien-aimé jusqu’au choix que j’avais fait concernant le lâcher-prise. Il m’est difficile aujourd’hui d’exprimer tout ce que je ressens, toutes ces pensées tant le processus s’est accéléré et d’ailleurs je ne suis même pas sûre d’avoir les « capacités intellectuelles » pour tout comprendre. Bref, je t’avoue qu’il y a confusion dans mon esprit, mais j’ai la chance d’avoir eu ta réponse car elle m’est vraiment d’un grand soutien. Par ailleurs, je me suis empressée de me procurer Avatar que je n’avais jamais voulu regarder (j’ai honte…), cependant si je l’avais regardé avant tout ce qui m’arrive depuis près de 2 ans, je n’aurais probablement pas perçu tous les symboles (et ils sont nombreux) que James Cameron a placés (à se demander s’il n’a pas rencontré sa Flamme Jumelle !). A présent, le « je te vois » que mon amour a prononcé, a pris un tout autre sens et s’avère être d’une grande beauté… A savoir si cela était intentionnel de sa part…
    Tara merci encore pour ton intelligence et pour la belle personne que tu es…
    (J’espère que je serai capable d’être plus claire la prochaine fois que j’écrirais).

  15. Bonjour Mam,
    Ces moments de confusions, que nous vivons à certains moments, sont des phases de transformation qui nous aident à nous « resynchroniser » davantage avec notre FJ, et à nous « épurer » davantage encore, de façon à manifester de plus en plus notre Essence, notre divinité. Dans ce processus d’harmonisation intérieure/ avec notre propre essence/ avec notre FJ, c’est avec le Tout, avec l’Univers et toutes ses parties que nous nous harmonisons.
    À chacun de trouver ses solutions pour « accompagner » ces moments de transformation, car une fois engagés dans la spirale d’évolution après avoir rencontré notre FJ, bien qu’en apparence nous ayons le libre-arbitre: nous ne pouvons que nous adapter pour conserver notre équilibre ! C’est NOUS même qui avons choisi cela, et c’est très rassurant de comprendre cela. Tout ce que nous vivons est NOTRE CHOIX.
    Comme toute notre Âme, tout notre Être a fait ce choix, nous ne sommes pas démunis: nous avons aussi tous les outils, tous les moyens, les ressources intérieures pour générer l’équilibre en nous et dans notre environnement.

    Tout comme l’Univers dans son entier, nous aspirons à l’équilibre et à l’harmonie, c’est un mouvement infini d’expansion au service de l’Evolution, au service du Tout, jusqu’à la moindre particule…
    Dans ces moments d’agitation de l’esprit, ce qui m’aide toujours, c’est la méditation, et en particulier les méditations sur la vacuité (autrement dit « la non-dualité » ou le Tao). Essaie de te laisser guider également par la joie du cœur : qu’est ce qui dans ta vie, tes loisirs, tes activités quotidiennes, tes relations te procure de la joie ? Pour témoigner de ma propre expérience : les sources de joie sont multiples (et Une à la fois, ;-)) . En vivant ces moments, tu envoies également toute cette énergie positive, tout cet Amour à ta FJ et tu l’accompagnes dans sa propre évolution…
    Pour moi : être avec les autres dans un moment de joie, ou être environnée par la nature me permet de ressentir ce don d’Amour et de Création de la Terre-Mère, de vivre le sentiment de non-séparation…
    « Être avec », dans sa propre essence et sans se perdre, se relier de cœur à cœur avec l’autre, quelle expérience magique. En te resynchronisant avec ta FJ, ce sont vos énergies subtiles qui sont amenées à fusionner, et tu fais petit à petit , parallèlement l’expérience de la fusion, de la non-séparation, de l’état d’amour pour le Tout. Car ta FJ est, comme toi, de même essence que la Source de toute vie et création, le Tout et l’Un, l’Alpha et l’Omega.

  16. Je suis très contente d’être tombée sur cette page. Elle semble tomber au bon moment pour moi et m’aide à apaiser des moments de doutes que je suis en train de vivre, et que je croyais pourtant ne plus pouvoir m’atteindre.
    Je me vois dans beaucoup de vos écrits, pour le coup, surtout ceux de Mam car je suis un peu dans le même situation qu’elle, même si chaque cas est différent. ;-)
    Pour ma part, je pense que l’expérience des flammes jumelles est quelque chose de vraiment transcendant, ma vie a été changée depuis cette rencontre, quelquechose de plus grand a éclos en moi, et maintenant je ne peux simplement plus voir la vie terrestre comme avant. C’est si beau mais parfois j’avoue que cela m’effraie.
    Concernant cet homme spécial pour moi, je me suis également posé ces questions concernant son éveil…Lui contrairement à moi n’est pas vraiment éveillé spirituellement, il est trés pragmatique et voit les choses de façon plus pratique que théorique.
    Il est mon contraire en beaucoup de choses; même des choses banales, par exemple il aime les maths et la physique, et je suis une passionnée de lecture.
    Il aime la montagne, j’adore la plage. Aussi j’ai toujours été attirée par les hommes
    au teint basané et aux cheveux sombres…Il est blond et scandinave!
    Parfois en repensant à nos différences et son esprit pragmatique, j’ai peur que cela ne complique les choses (qui le sont déjà un peu) mais je pense également que le fait de penser cela n’est probablement que le résultat d’une peur, ou de projections liées à l’ego ou a des relations karmiques non « purifiées »…

    En tout cas l’expérience de flammes jumelles est vraiment spéciale…Je ne peux pas croire tout ce qu’il m’est arrivé depuis que je l’ai rencontré.
    Je m’ouvre à des choses auxquelles je ne comprenait rien autrefois, et vois des choses que je ne remarquais pas avant. J’ai même réalisé un rêve que j’avais mis en attente…Et le plus surprenant, c’est qu’il ne sait même pas l’effet que sa rencontre a fait sur moi.
    Cela fait plusieurs mois qu’il et loin de moi et que la situation est devenue compliquée, mais parfois juste me souvenir de son sourire, ses yeux, sa voix, sa façon d’être et sa présence, j’ai l’impression qu’il m’a donné le baiser de la vie, et je me sens si bien. Meme aprés tous ces mois de séparation, je peux encore me remémorer des moments passés avec lui comme ci ils s’étaient déroulés hier, je peux sentir sa présence, son aura..C’est bouleversant. ;_)

    Sur ce, je vous souhaite une bonne route sur vos chemins de vies respectifs, et beaucoup d’amour dans ce chemin vers la flamme jummelle…qui ressemble parfois à un chemin de printemps parsemé de fleurs et parfois à un combat contre soi même !

    <3 Love and Light

  17. Bonjour, je reviens à cette rubrique en citant un maître spirituel bouddhiste, Vénérable Gueshe La, au sujet de la bodhitchitta.

    « La bodhitchitta est un désir spontané d’atteindre l’illumination pour aider tous les êtres vivants. Elle nait de la grande compassion, un esprit incapable de supporter que les autres souffrent et qui veut délivrer tous les êtres vivants de toute forme de souffrance. (…)
    La bodhitchitta a deux aspirations. L’aspiration principale est de délivrer tous les êtres vivants de leurs souffrances, l’aspiration secondaire est d’atteindre l’illumination afin de pouvoir faire cela. Des aspirations aussi sublimes ne se produisent pas naturellement et spontanément dans notre esprit, nous avons donc besoin de les cultiver.(…)
    En faisant naître ce précieux esprit de bodhitchitta, nous devenons fils ou fille de bouddha, boddhisattva.(…), un « être destiné à l’illumination ».(…)
    Shantideva dit que le feu le plus chaud et le plus intense est celui qui consume le monde à la fin d’un énorme et que, de même, la bodhitchitta est la méthode la plus puissante pour consumer nos négativités. Lorsque nous développons la réalisation de la bodhitchitta, nous pouvons purifier des actions on vertueuses que d’autres méthodes ne permettent pas de purifier. Lorsque nous générons la grande compassion et la bodhitchitta, nos obstructions karmiques sont rapidement détruites et nous parvenons rapidement à toutes les qualités et toutes les réalisations.(…)
    Un bodhisattva réalise facilement tous ses désirs. Les bodhisattvas sont animés par l’intention supérieure, leurs désirs ne sont jamais néfastes et ils ne veulent jamais commettre d’actions non vertueuses. Les bodhisattvas recherchent uniquement l’illumination pour pouvoir aider les autres. La bodhitchitta a le pouvoir de réaliser ce désir. (…)
    La bodhitchitta nous emmène rapidement vers la bouddheité parce qu’elle nous permet de compléter rapidement les collections de mérite et de sagesse, et d’atteindre ainsi le corps forme et le corps vérité d’un bouddha.(…)
    Nous ne comprendrons réellement les bienfaits de la boddhitchitta qu’au moment où nous la réaliserons effectivement. En effet, une expérience directe de ces bienfaits est la seule manière qui nous permette de les connaître parfaitement, comme goûter un chocolat particulier est la seule manière d’en connaître les qualités. Toutefois, si nous méditons avec foi sur les bienfaits de la bodhitchitta, nous créerons des potentialités vertueuses à l’intérieur de notre esprit.(…)
    La bodhitchitta est l’essence même des quatre-ving-quatre mille instructions de Bouddha. »
    Extrait de « La Voie Joyeuse »

  18. Pardon…faute de frappe liée au correcteur automatique
    « Shantideva dit que le feu le plus chaud et le plus intense est celui qui consume le monde à la fin d’un éon » « éon »( et non « énorme » ).
    Shantideva est un philosophe bouddhiste indien du 7eme siècle après JC, ayant écrit le poème « le guide du mode de vie du bodhisattva ».

  19. Bonsoir,
    J’avoue que vos écrits à tous et toutes sont très intéressants et un peu difficiles à comprendre parfois.
    Voilà je vais essayer de vous raconter mon histoire d’une façon concise et courte. Pas évident. Il y a quelques mois j’ai rencontré une femme (et je suis une femme aussi), au début j’ai cru meme etre amoureuse d’elle : c est un amour inconditionnel et si fort que tout autour de moi les gens pouvaient palper cet amour. Bien évidemment j’ai meme essayé d’avoir des relations sexuelles avec elle (et pourtant hétéro jusqu’au bout des ongles) et quelque chose n’allait pas. Cette femme a su me décripter en moins de quelques minutes, et lorsque je la voyais je voyais sa lumière intérieure et je ressentais cette chaleur.. je pourrais en parler des heures durant. Elle a un niveau spirituel plus élevé que moi. Elle savait déjà que j’étais son ame jumelle, moi je ne comprenais pas ou plutôt je ne voulais pas comprendre. C’est simple quand on est ensemble on brille comme 2 soleils, elle est si pure dans son cœur que parfois cela m’effraie. On a déjà eu des clashs ensemble car je suis une femme avec un fort caractère et à chaque fois j’ai appris des choses par ces mises au point. Ce sont des mots, des phrases nouvelles pour moi. J’ai des dons de clairvoyance et je suis capable d’apaiser avec mes mains des douleurs physiques et surtout je ressens tout depuis que je la connais. Je vois à travers les gens leurs ames et surtout leurs douleurs. J’avais déjà ce don et disons que maintenant c’est naturellement que je l’accepte. Elle m’a ouvert des portes que je ne soupçonnais meme pas et maintenant je ne veux plus retourner en arrière, je veux continuer de faire du bien aux gens, et apprendre à aimer la vie….
    Mes seules craintes sont que cela s’arrete car pour l’instant nous sommes célibataires toutes les 2 sauf qu’elle a des enfants et moi pas.
    Parfois j’ai des doutes quant à sa sincèrité vis à vis de moi car mes sentiments sont toujours là (il n’y a plus de désir physique) mais il y a ce manque lorsque je ne la vois pas.
    Tout ce qu’il y d’écrit dans vos débats, j’ai déjà ressenti les 3/4 comme les synchronicités ou les similitudes de nos vies ou encore le temps avec mon AJ passe en quelques minutes alors qu’on a parlé pendant 3 heures…
    Ce bien etre en moi en méditant et priant chaque soir est indescriptible par des mots, c’est comme une renaissance, comme si le monde entier est en moi, pas de barrières. Cela reste éphèmère malheureusement.
    J’espère atteindre cette sagesse que j’ai déjà pu observer à 3 reprises dans ma vie, croyez moi ou pas lorsqu’une personne devant vous dégage cette lumière de paix, qu’on avait de toucher pour voir si c’est réel ou pas, je veux avoir seulement 10 % de cette paix intérieure qui pour l’instant se manifeste quelques minutes par jour devant la beauté de la nature ou en priant pendant une heure.
    Je suis sur le chemin et j’ai encore du travail car mes blessures internes sont longues à guérir, de plus je ressens aussi les douleurs de mon ame jumelle. Je vois tout et parfois c’est lourd à porter. Je donne de l’amour aux gens autant que je peux. Difficile de concilier vie professionnelle, famille, amis et ame jumelle.
    Je suis obligée de prendre sur moi pour certaines choses, on me prendrait pour une illuminée.
    Un peu novice en la matière, quels conseils me donneriez vous afin d’etre toujours positive (j’ai un long passé de pessimiste) et etre en paix avec moi .
    Je vous remercie pour vos réponses et surtout continuez d’écrire de jolies choses.
    Maintenant je sais que j’ai un role à jouer sur Terre, rien n’est du au hasard tout a un sens. Il suffit de lever les yeux parfois et les signes sont là. Tout nous est offert par la Nature.
    Soyez indulgents avec mon récit car j’écris avec le cœur.
    Votre fervente Ame à éveiller… Maria

    • Hello Maria (ce prénom me donne des frissons *rire*)

      « Un peu novice en la matière, quels conseils me donneriez vous afin d’etre toujours positive (j’ai un long passé de pessimiste) et etre en paix avec moi. »

      Juste être toi ?

      Il me semble être compliqué, difficile, délicat d’être toujours, tout le temps au top et à 100%. Tu sais sans doute pourquoi ? Nous vivons dans un monde de dualité, dans une matière dense (trop dense, parfois ?) et même si nous le voulons au fond de nous, et que nous y arrivons aussi de mieux en mieux, nous ne vivons pas dans une réalité qui nous permet de rester « perché ». Nous ne sommes pas dans une conscience qui nous permet de tout aborder « dans la Lumière » ou « avec la Lumière ». Parce que nous ne la possédons pas (ou pas dans son intégralité, pour le moment) et que nous avons beaucoup de boulot pour mettre la main dessus. On se retrousse les manches et on sourit !

      J’aime à dire que c’est dans la tempête que nous arrivons à mieux nous cerner. C’est dans la noirceur où nous posons la main sur ce qui est le mieux enterré. Beaucoup pourront en témoigner : c’est après les pires nuits où nous avons l’impression d’être aux portes de l’enfer que nous réalisons à quel point nous devenons « plus grands », « plus éveillés », « plus lumineux ».

      (Rha… faut croire qu’on est maso.)

      Si sur l’instant tu vas mal, le simple fait de reconnaitre ton état et de découvrir ou de savoir « pourquoi » tu es comme ça te permettra sans doute de visualiser la situation dans son ensemble, et d’ainsi l’accepter. Tu le constates sans doute avec le temps : les situations se présentent de moins en moins, elles t’atteignent de moins en moins, juste parce que tu les as comprises et parce que tu t’en es détachée, juste en les acceptant. Juste en acceptant qui tu es et pourquoi tu es sur l’instant. Regarde-toi vivre, écoute-toi penser.

      Si tu ne comprends pas, parfois, pourquoi certaines choses se présentent à toi, pourquoi tu ressens « tant » de douleurs, creuse, creuse et creuse encore juste au plus profond de ton être, et tu y trouveras ta Lumière. A force de faire des trous, la Lumière devient de plus en plus visible, n’est-ce pas ? Jusqu’à ne plus rien avoir à creuser, juste à être toi au plus pure de ce que tu peux être. Le plus difficile est sans doute le fait de creuser le premier trou. Après, ta Lumière aidant de plus en plus…

      Vue de cette manière, les épreuves et les difficultés sont les plus beaux présents qui puissent exister puisqu’elles nous permettent de toujours aller plus loin dans la recherche de ce que nous sommes.

      Sais-tu qui tu es ? Es-tu en accord avec la personne que tu es ?

      Voilà. Désolée pour cette réponse qui me laisse moi-même perplexe. Je laisse n’importe qui d’autre me rectifier.

      En espérant que tu puisses trouver tes réponses, Maria.

      • Merci Tara. Il est rassurant de se dire parfois que nous ne sommes pas totalement à côté de la plaque, ou plutôt que nos mots savent trouver écho, ailleurs.

  20. Bonjour Ma, tes paroles m’ont beaucoup touché. Franchement je ne m’attendais à une réponse si complète. Que dire de plus, tout a été dit. Merci Ma.
    En effet, je me pose beaucoup de questions sur moi-même, toujours en train de me remettre en question pour être meilleure. Et tu as raison lorsque tu dis de rester soi-même, je veux être une personne accompli intérieurement et le travail sur moi est très long, j’en suis consciente : comme tu l’as dit encore. Je suis sur le bon chemin et je mettrai le temps qu’il faudra pour atteindre cette plénitude et personne ne me détournera de mon objectif.
    A chaque fois que je lis des textes sur ma FJ, comme vous avez tous raison, quand il est écrit qu’il faut des séparations pour se comprendre soi-même, j’ai réussi à tenir un we sans la voir, c’était un supplice pour Moi. J’ai acquis en énergie. Beaucoup de démons intérieurs me titillent l’esprit encore et encore.
    Merci beaucoup de vos commentaires.
    A savoir qui je suis ? je ne sais pas encore. Qui le sait vraiment ? Ma FJ le sait car elle a vu mon ame, ou plutôt notre ame. Lorsque je dors avec elle, je sais que nos ames dansent ensemble toute la nuit, parlent et se retrouvent pour ne former qu’une seule et meme voix. Je n’en ai aucun souvenirs et je le sais malgré tout.
    Continuez d’écrire svp, car mon espoir de croire davantage en l’être humain me fait plaisir. C’est peut etre ma dernière incarnation, aimer vivre à chaque instant voilà ma phrase du jour.
    PAIX ET AMOUR pour chacun de vous…. Que la lumière soit….

  21. ….Qu’est ce qu’un amour pur ? En suis-je capable ? À ce jour, la réponse est clairement ….non, même si je travaille chaque jour pour y parvenir…

    Voici ce qu’écrit mon guide spirituel :

     » La plupart des relations entre les gens sont basées sur un mélange d’amour et d’attachement. Ce n’est pas de l’amour pur, car à sa base se trouve le désir de notre propre bonheur- nous apprécions les autres parce que nous nous sentons bien avec eux. L’amour pur n’est pas du tout mélangé avec l’attachement, il provient uniquement de notre sollicitude envers les autres. Il ne donne jamais naissance à des problèmes mais seulement à la paix et au bonheur, pour nous et pour les autres. Il est nécessaire d’éliminer l’attachement de notre esprit, mais cela ne veut pas dire que nous devions abandonner nos relations. Il nous faut plutôt apprendre à faire la différence entre attachement et amour, et essayer d’enlever d’une manière progressive toute trace d’attachement de nos relations avec les autres et d’améliorer notre amour jusqu’à ce qu’il devienne pur. »
    L’amour pur est sans conditions, sans requête, sans attentes…Aimer ainsi, c’est considérer les autres comme des êtres suprêmes, sans défauts. En pratique, le principal travail spirituel consiste à éliminer les negativités de notre esprit et à améliorer notre amour pour les êtres vivants…Ainsi chaque fois que nous rencontrons une personne, nous pouvons faire grandir notre amour et notre compassion…
    Dans un certain sens, grâce à notre rencontre magique avec notre âme jumelle, nous apprenons à aimer chaque être vivant comme notre âme jumelle….Car cet amour est le même, il est Un.

  22. ….Bonjour Alice et amis FJ,

    Je reviens sur la notion de boddhitchitta dans le bouddhisme, c.-à-d.la motivation d’atteindre l’illumination pour aider tous les êtres vivants: il y’a quelques étapes concomitantes et préalables, notamment le désir d’atteindre le nirvâna, c.-à-d. la vraie liberté, la libération du samsara. Pour développer cet état d’esprit, il s’agit de générer le renoncement au samsara. Le samsara en réalité n’existe pas en dehors de nous même. Le samsara est la succession ( conditionnee au karma) de renaissances ininterrompues, sans liberté ni contrôle. Aucun être vivant, dans le samsara, n’a eu la liberté de choisir sa forme de vie actuelle et aucun être vivant ne jouit ni de la vraie liberté , ni de contrôle sur ses expériences dans cette vie. Nous n’avons pas choisi le pays où nous sommes nés, ni les parents que nous avons et ne pouvons choisir le moment de notre mort. Renoncer au samsara, c’est prendre conscience de la nature impermanente de toute chose, de l’aspect temporaire de tout bonheur, c’est de désir d’atteindre le bonheur suprême du nirvâna…

    Parfois, nous exprimons, en utilisant la notion d’âme, que notre âme ou notre soi supérieur « choisit » les expériences de vie nécessaires à notre évolution. Dans le bouddhisme, la loi du karma est une loi quasi scientifique de cause à effet. La loi du karma explique pourquoi la disposition mentale, l’apparence physique et les expériences de chaque individu sont uniques. Ces choses sont les divers effets des innombrables actions effectuées dans le passé par chaque individu. Donc l’âme ne choisit pas, mais selon la loi du karma, les expériences se produisent en effet de manière à laisser l’opportunité à l’âme de se « nettoyer » du karma négatif, de transformer en actions et pensées vertueuses, de faire mûrir aussi les potentialités karmiques positives….

    Oui, et comme tu l’expliquais dans tes précédents posts : trouver la porte de la libération du samsara, c’est quitter l’incarnation humaine, lâcher prise avec notre attachement à cette vie humaine et avec ses plaisirs ( ce qui ne veut pas dire tout abandonner, bien évidemment) ….C’est faire de l’accomplissement spirituel le but suprême de sa vie….S’en remettre, se mettre au service….

    Comment rattacher ces enseignements bouddhistes à la notion de FJ ? Le seul lien que je vois est la voie tantrique, voie rapide de l’illumination…Notre FJ serait en quelque sorte notre parèdre, la personne qui nous serait éventuellement destinée pour accomplir à deux la voie spirituelle; je précise « éventuellement » , car le tantra suppose de bonnes bases en soutra et une purification non négligeable du karma négatif…..

    J’espère d’éventuels échanges sur ce thème…Y a t il parmi vous d’autres Fj qui méditeraient, comme je le fais moi, sur le renoncement au samsara ? (Alice, peut -être parleras-tu d’Upaya, moyens habiles ?

  23. Bonjour Tara,

    Je ne sais plus sur quelle discussion je t’avais répondu sur la voie du Tantra. Et comme tu me demandais si je faisais des exercices de purification, je dirais que oui mais que que cela se fait tout seul.
    Mon maître est un yogi représentant du siddha yoga. Donc il confère directement la grâce par l’initiation Shaktipat. Il n’y a rien à faire sinon à s’engager à méditer tous les jours et à laisser le pouvoir de la Shakti agir en soi, elle sait parfaitement ce dont tu as besoin.
    Love devotion et surrender sont les maîtres mots. Le but est en effet de parvenir à la libération par la voie de l’illumination.

    L’interrogation sur qui suis je ? de Ramana Maharshi est une autre voie plus intellectuelle, dans un chemin de connaissance du divin. C’est vrai que j’aime aussi beaucoup. Mon maître vivant préféré dans ce courant est Francis Lucille.

    Au plaisir de l’échange

    • Bonjour Maiandra,
      Merci pour cet échange. J’ai fait quelques lectures sur le net : nos voies sont très proches et parfaitement vivantes et adaptées à la vie moderne. La lignée dont je relève est celle de « la nouvelle tradition kadampa » bouddhisme d’origine tibétaine et très présente en Occident. J’ai des pratiques de purification, elles font partie intégrante de la progression…

      À bientôt pour la poursuite de l’échange et de nos avancées respectives.

  24. Bonjour,
    mon histoire très particulière s’apparente au principe de flamme jumelle…
    Cependant, à la lumière de mes propres recherches selon mon expérience avec la rencontre de l’autre, c’est en fin de compte, tout ce qui en est question…La rencontre de l’autre…
    Je me rends compte que le principe de fusionnement et de séparation est un processus auquel j’ai dû comprendre puisque ma rencontre avec l’autre était parsemé d’embûche de part notre langage oral et corporel et moi-même à son approche. Je n’étais pas naturellement moi ou je prenais soudainement des propos qui m’échappaient lorsque je m’adressais à lui, surtout le moment ou ma réalité ne concordait pas avec la sienne. Mon dialogue se réfugiait dans l’objectivité la plus exacerbée. Je n’avais contrôle sur absolument rien, il était en ce moment là , à la fois, une sirène d’alarme dans mon mécanisme de défense et un chant de mon coeur dans mes tripes.
    Nous sommes d’emblée des êtres fusionnels, je veux dire l’humain en tant que tel,
    tout l’enjeu serait donc de savoir comment vivre sa séparation dans toute sa symbolique. C’est d’ailleurs la douleur originelle de l’humain, sa séparation avec dieu ou d’avec la mère qui va le pousser étrangement vers son désir de se  »re-fusionner », mais, à mon avis, c’est une erreur de parcours, retrouver l’union ce n’est pas connaitre la séparation ;c’est une non reconnaissance du fusionnement par l’illusion de la séparation. La séparation est travesti par la solitude et le fusionnement devient la raison dominante de la psyché.

    Dans mon idéal, le rôle de la séparation et hypothétiquement notre libre-arbitre, notre système d’autonomie individuelle et le fusionnement , notre système de solidarité entre individu autonome et unifié selon une gestion synergétique
    Mais franchement…Nous avons du chemin à faire avant d’arriver à cette idéale…

    Et j’imagine que les flammes jumelles vont ouvrir cette voie…
    Ce que l’on suppose pour les flammes jumelles , elle est valable pourtant pour tout être humain. L’idée ou je veux en venir, c’est que ce n’est pas le fusionnement sur laquelle nous devons axée notre champs spirituel mais bien sur la séparation, donc la recherche de soi en sa propre voie d’autonomie qui va permettre à l’individu de se  »sortir » de son fusionnement de  » l’esprit », de la réalité collective. Ce que l’on appelle l’éveil ou prendre conscience de soi.

    Donc les flammes jumelles dans leur  »programmation » de se trouver dans la réalité, n’est qu’une projection exemplaire pour tout être humain en voie d’autonomie vers la rencontre de l’autre.
    Je veux dire qu’en fait, la non reconnaissance du fusionnement accentue la notion de séparation qui rend la réalité plus matériel, la perception humain se distingue par la matière mais non par l’esprit.
    ET la particularité des flammes jumelles c’est qu’ils ont atteint un niveau de maturité de part leur génétique ,qui vont, je suppose, agir sur l’évolution de masse, selon leur milieu environnemental. Pour que l’on puisse accéder à une meilleure compréhension comportementale de la dualité dans notre mécanisme de défense, pour que les frontières soient moins difficile à franchir.
    Mais bon c’est toujours à titre d’hypothèse et de susciter une autre dynamique que de solliciter l’amour qui motive les flammes jumelles à s’unir dans la réalité, je souhaite glaner des informations et passer ma frustration…j’avoue…
    Parce que je ne suis pas avec l’autre encore…Le parcours est franchement long et ardu…
    Toujours selon mon expérience…Je ne comprends pas l’idée que l’une des flammes est plus consciente que l’autre, pourquoi le serait-elle?
    Quand j’ai rencontré l’autre, c’est lui qui m’a donné ma canne à pêche, et j’ai appris à pécher seule, les circonstances ont fait qu’il m’a ouvert l’esprit.
    Je crois plutôt que chacun de nous de notre parcours personnel, nous sommes transmit force et vulnérabilité, le contexte et perception de chacun est l’opposé mirroir, ce qui ne laisse pas place vraiment à ce que l’un soit plus inconscient plus que l’autre, mais les prédisposions, conscient et inconsciente sont disposé en fonction de chacun des flammes jumelles en raison de leur capacité de recevoir les informations, dans leur propre schéma.
    J’en déduirais qu’en apparence l’une serait plus immature que l’autre étant donné de part la notion du fusionnement qui nous donne le réflexe de percevoir que d’un coté et puis l’autre est assimilé, il nous est impossible de voir l’autre comme un principe égal et différent sans le confondre avec le moi…

  25. Bonjour à toutes et tous,
    Je reviens sur le post de Xeliane. Nous sommes dans la partie du blog consacrée à la bodhitchitta, « l’esprit d’éveil » :en quelque sorte le bon cœur suprême, l’amour pour tous les êtres vivants motivé par l’illumination, la libération de soi- même et de tous les êtres vivants du samsara…
    Le terme « fusion », Xeliane, ne te paraît peut être pas adéquat. Mais il s’agit bien d’une union : union intérieure du soi et du divin, union dans la non-dualité, union du masculin et du féminin, union d’un être avec un autre être…
    Le cheminement de plusieurs d’entre nous, FJ, nous a naturellement guidé vers le tantra, terme largement galvaudé de nos jours, dont l’origine spirituelle a été dévoyée et repris par des gourous auto- proclamés maîtres tantriques sans appartenir à aucune lignée…
    Pourtant, il existe de nos jours, et dans plusieurs philosophies spirituelles, des pratiques authentiques, initiées par des maîtres appartenant à une lignée pure. Par exemple, le tantra yoga de la connaissance suprême de l’école shivaiste, le tantra du yoga suprême de tradition bouddhiste, le yoga du Tao (taoïsme de Mantak Chia), Pratiquer le tantra nécessité de passer par une initiation: cela n’est pas anodin, c’est absolument nécessaire pour travailler, sans se perdre, sur nos énergies les plus subtiles…
    Je ne pense pas en dire davantage sur le blog, c’est d’ailleurs fortement déconseillé dans toutes ces traditions : c’est à chacun de faire son propre chemin vers la vérité. Cela reste néanmoins la voie la plus rapide d’éveil spirituel…Nul besoin d’être en couple avec sa FJ pour aller dans cette voie de sagesse, qui non seulement réalise l’amour non-duel et non séparé pour sa FJ, mais essentiellement, la grande compassion pour tous les êtres vivants.
    L’effet « collatéral » de « l’esprit d’éveil », c’est aussi, une fois que nous avons bien purifié, une expansion de l’être intérieur, un bonheur inégalé qui n’est pas lié aux conditions extérieures…Et des cadeaux de la vie, comme par exemple, le vécu d’un grand amour, que ce soit d’ailleurs avec sa FJ ou une autre personne…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s