Univers et devenir de la flamme non éveillée.

Plongeons au coeur de l’univers de la flamme non-éveillée appelée Runner pour tenter d’analyser ses comportements et prédire l’issue éventuelle à tout cela. Ce que ressent le Runner est un sujet qui préoccupe la plupart des flammes jumelles éveillées car elles cherchent des réponses : pourquoi suis-je éveillée ? Pourquoi ai-je désormais la possibilité d’avoir une vision redéfinie de mon univers alors qu’il semble invariant ? Pourquoi est-ce que je comprends et pourquoi lui continu de ne rien voir alors que je le perçois comme la source de mon éveil ?

Il est difficile de savoir ce que ressent réellement le Runner. En premier lieu parce ce que cela impliquerait que le Chaser et le Runner puissent avoir une communication classique, une conversation au cours de laquelle le Chaser expliquerait sa réalité à l’autre ce qui n’est pas possible. Imaginez que vous conversiez avec un aveugle de naissance et qu’il tente de vous expliquer comment il perçoit le soleil, cela n’aurait aucun sens pour vous car alors il utiliserait un ressenti très différent du vôtre, des références, des comparaisons avec des images mentales et de perceptions parfois accrues auxquelles vous n’avez pas accès. Et si un jour, vous perdiez la vue à votre tour vous conserveriez trop de souvenir de votre ancienne réalité pour percevoir les choses comme il le fait actuellement. Vous ne comprendriez qu’en partie son univers.  En réponse, de votre côté vous tenteriez de lui expliquer qu’il se trompe, que cette vision est due à son handicap, que votre réalité est nécessairement plus juste puisqu’elle est celle du plus grand nombre. Et bien la flamme éveillée se trouve précisémment dans la situation de l’aveugle de naissance car étrangement bien qu’on puisse penser qu’elle a plutôt perdu la vue et commence à avoir une nouvelle perception des choses, elle va progressivement retrouver son handicap de naissance jusqu’à devenir incapable de conserver des souvenirs de cette ancienne réalité (en terme de perceptions) – On dit que la flamme jumelle éveillée naît litterallement en comprenant. Le Runner lui a toujours une vision classique de la réalité et pour lui l’autre se trompe car il partage la vision du plus grand nombre.

Toute cela n’est qu’une illusion chez lui.

Essayez de vous rappeler ce que vous ressentiez très exactement avant de vous retrouver confrontée à ce phénomène ? Vous souvenez-vous clairement combien avant lui votre vision de l’univers et vos attentes étaient bien différentes ? Imaginez qu’elle aurait été votre réaction si une de vos amies vous avaient conté cette aventure ? N’en auriez-vous pas sourit ? Y auriez-vous cru ? N’auriez-vous pas songé qu’elle était gentiment illuminée ? N’est-ce pas ce que pense la plupart des gens de ces histoires de flammes jumelles ? 

Cela est difficile n’est-ce pas ? Puisque nous ne pouvons plus très clairement nous souvenir de ce que nous ressentions une fois accepté l’évidence naturelle qui balaye jusqu’à notre ancien nous illusoire et bien analysons les effets qu’au départ cette rencontre a suscité en nous. N’avons-nous pas fuit ? N’avons-nous pas pensé que nous avions classiquement rencontré l’homme de notre vie ? N’avons-nous pas tenté de mettre cette histoire dans des cases raisonnables ? Combien de temps nous a-t-il fallut à l’échelle humaine pour accepter ? Et à l’échelle de l’univers ?

Une fois répondu à toutes ces interrogations vous vous mettez à nouveau dans la peau du Runner que vous avez été au début. Vous souvenez-vous comme votre esprit semblait de loin préférer l’idée que vous aviez peut-être un peu perdu l’esprit plutôt que d’avoir la force de redéfinir jusqu’à votre vision même du monde ? Car oui, depuis cette redéfinition vous êtes passée de l’autre côté du miroir et il vous est désormais impossible de retourner sur vos pas.

Certes, cela n’a pas été un choix délibéré. Vous n’avez pas poussé la porte d’un monastère en disant : redéfinissez ma vision du monde ! Non progressivement, vos rencontres ont modelé une nouvelle dimension des choses sans que vous ne l’attendiez ni même que vous l’ayez clairement vu arriver alors pourquoi cet effet ne rejaillit pas sur lui ?

Maintenant que vous pouvez ressentir par cette démarche les raisons probables de ces fuites comme vous avez tenté de le faire envers et contre vous-même essayons de savoir si ce non-éveil apparent a une raison d’être et si cela sera toujours le cas. Nous nous attacherons ensuite à ce qu’il perçoit comme étant vous ce qui est de loin l’une des parties les plus compliquées à gérer pour la flamme jumelle éveillée car elle s’interroge régulièrement sur ce qu’il traverse de son côté.

En premier lieu, il ne faut pas occulter l’idée qu’il ne percevra peut-être jamais les choses comme vous le faites. Mais pour mieux comprendre la position du Runner, il faut tenter d’analyser les éléments laissés à notre disposition.

Dans les anciennes traditions, l’information est relativement confuse car elle prend bien des visages en apparence différents. Parfois nous comprenons que l’amour et la patience permettent tôt ou tard de mener à l’éveil de l’autre flamme, parfois qu’il n’est qu’un catalyseur et que la flamme jumelle éveillée devra assurer seule la manifestation du système – de l’âme.

Quand nous prenons le mythe de Shiva, Parvati et Durga. Nous voyons que Parvati par sa patience finit par ouvrir les yeux de Shiva sur sa véritable nature mais c’est surtout sur l’idée qu’ils vont former un couple. Pourtant intervient le mythe de Durga qui est Parvati en tant que système (énergie) honorée seule. Son arme universelle est l’amour. Elle est donc considérée cette fois en tant qu’absolu et détachée de Shiva. En somme, c’est comme si Parvati et Shiva étaient des visages d’une réalité dans une certaine dimension des choses et que Durga en tant qu’information était intrinsèquement contenue en Parvati mais pas en Shiva, cependant lorsqu’elle fut créé la légende dit : « qu’il la dota de pouvoirs« . Durga tire donc certains dons de Shiva mais se manifeste au travers de Parvati.

Il est souvent fait référence au fait qu’elle aurait jaillit des flammes et que chaque Dieu lui aurait légué un don pour lutter contre le mal, une nouvelle fois seule sans l’aide d’autrui à l’exception de Kali (considérée comme la manifestation temporelle de Durga – déesse du temps – ce qui fait à nouveau référence à l’importance de l’espace et du temps chez les flammes jumelles). Elle s’incarne quelquefois en lionne ce qui la rapproche de Tefnout, assimilée à Maat (protectrice des lois du cosmos). Si nous prenons Pandore, une nouvelle fois il s’agit d’une femme qui se voit dotée par les dieux de pouvoirs certes pour conduire l’homme à sa perte (d’autre voit en elle celle qui a justement doté l’univers de la connaissance) mais à l’instar de Lilith et Eve nous avons toute une pleïade d’entités féminines (symboliquement l’énergie dynamique) qui apporte la connaissance mais pour cela elles doivent la détenir et l’acquiert souvent par l’intermédiaire d’un tiers élément masculin.

(…)

Nous passerons sur l’idée de la connaissance comme source de bien ou de mal. Il est important de comprendre que longtemps la connaissance a été vue comme le symbole du mal car cela impliquait pour certaines minorités de perdre le pouvoir qu’ils détenaient sur la masse mais nous voyons dans bon nombre de croyances plus neutres que la connaissance est vue au contraire comme la voie de la libération, considerant bien entendu la connaissance juste.

La loi de Maat rappelant ceci : « Juste de pensée, juste de parole, juste d’action. Trop de Maat tue le Maat. »

Cette loi pourrait être vue par l’aptitude à acquérir une connaissance équilibrée et non excessive qui transformerait la connaissance en une perception subjective de l’univers à savoir raisonnée : « Que peu un coeur ignorant hurlant que la mort d’un homme serait injuste si mille hommes jugent qu’au contraire ces actes méritent raisonnablement d’être punis et que cette idée n’est que faiblesse ? Mais que peuvent mille hommes raisonnables contre un homme pourvu d’une juste connaissance au service d’un coeur lui offrant conviction et volonté affirmée ? »

(…)

Là aussi Eve se voit dotée de la connaissance par l’intermédiaire de Lilith (le serpent) qui est la jumelle d’Adam. Cette même Eve qui est issue d’Adam et tout à la fois qui détient la connaissance apportée par Lilith, comme Parvati est la réincarnation de Shakti la moitié de Shiva mais aussi Durga comme détentrice de la connaissance ou Tefnout la jumelle de Shou qui redevient Bastet en rentrant en Egypte mais encore Io qui s’enfuit également jusqu’en Egypte et rencontre en chemin Prométhée (celui qui donna le savoir divin à l’homme) qui lui révèle qu’elle retrouvera sa forme humaine avant d’arriver apaisée en Egypte et d’être reconnue sous les traits d’Isis.

Nous avons donc des entités féminines 1.2 et des entités masculines qui lui apportent la connaissance mais semblent elles invariantes, dotées d’une certaine inertie : Shiva méditant enfermé dans sa grotte, Adam qui se contente de donner une « côte » (moitié) à Eve, Prométhée enchainé informant Io de sa destinée, Shou se contentant de ramener Tefnout dans le droit chemin avec l’aide de Thot (la connaissance) en lui contant des fables. Ces personnages apparaissent toujours en lien avec une certaine tradition et surtout leur stabilité est le gage de la reconnaissance divine car ils sont souvent perçus comme les messagers primordiaux de Dieu : ils n’ont pas changés, ne se sont pas rebéllés (au sens évolution dynamique) comme se fut le cas de Lilith, Eve, Tefnout, Shakti…

Cette interprétation pourrait laisser sous-entendre que l’expression du système des flammes jumelles ne se fera qu’au travers de l’une des deux flammes. Bien entendu, il est important de comprendre que mon parallèle entre entité féminine et masculine n’est qu’une symbolique qui peut se faire indifféremment selon le sexe mais par entité féminine et masculine il faut comprendre entité dynamique et statique. Dans une vision plus holographique de l’univers on pourra néanmoins noter que la projection symbolique sera essentiellement de nature féminine.

Plus récemment dans le principe de téléportation quantique, nous avons bien l’information de l’une téléportée sur l’autre. L’état de la première étant totalement détruit. Cela impliquerait que la connaissance a été transmise mais non conservée par la première entité et là encore l’expression du système ne se fera qu’au travers d’une unique entité (en apparence).

Dans la tradition Samkhya, nous avons l’équilibre de 3 éléments que sont Sattva (blanc), Rajas (couleur) et Tamas (noir). Nous savons par analogie que la lumière blanche contient tous les spectres des couleurs. Il se trouve donc que la dynamique (Sattva) contient bien intrinsèquement l’information (Rajas) et se trouve en être le support d’expression mais Sattva existe par la connaissance de Tamas, l’inertie ou l’obscurité que nous pouvons opposer au mouvement et à la lumière.

Analysons un peu plus clairement les choses. Nous avons d’un côté la lumière et la connaissance et de l’autre l’obscurité et l’ignorance, nous avons d’un côté l’inertie et le mouvement, la nouveauté et la tradition. Les couleurs sont intrinsèquement contenues dans la lumière blanche mais en s’exprimant nous ne percevons plus la lumière blanche, cependant l’obscurité demeure. Si les couleurs sont alors vues comme des parties d’un tout conservant l’information du tout, leur confrontation avec l’obscurité permet seule leur expression et leur reconnaissance car elles sont couleurs mais aussi lumière émergeant de l’obscurité.

Dans la version holographique des évènements, le support détenant l’information ne peut être lu que parce que le faisceau de référence du départ (donc invariant) entre en contact avec lui. Le faisceau jumeau ayant été lui détruit en entrant en contact avec l’objet dont l’information a été transcrite sur le support, cette information étant désormais seulement détenue par ce dernier. Nous pouvons y voir le parallèle sur la nécessité fondamentale que l’une des deux flammes ne puisse au départ subir l’éveil car son invariance et sa nature primordiale comme source de connaissance originelle semble être une clé importante.

Nous pourrions donc le voir comme une nécessité impérieuse à respecter. Tant que l’entité féminine est dite «en mouvement, dynamique» et non encore en équilibre dans sa «juste» connaissance, tant que l’information n’a pas été assimilée complètement alors il y a nécessité pour la flamme jumelle invariante de demeurer dans son état initial car c’est bien l’interférence entre les informations initiales et les informations nouvelles qui permettent de percevoir une autre dimension des choses.

L’interférence entre le faisceau initial et le support contenant les informations collectées permet la projection d’un objet en 3D.

L’interférence entre le Runner et l’information contenue par le Chaser permet sans aucun doute une nouvelle projection et nous sommes parfaitement libre d’en imaginer les conséquences correspondant à nos convictions du moment. Cela peut également être vue comme une jolie analogie d’un pont au travers de l’espace-temps : il est l’origine et vous n’en avez aucun souvenir mais vous avez la connaissance de l’évolution. Seule la connaissance du passé confrontée au présent permet de prédire l’avenir et surtout de comprendre la réalité invariante de l’information. Si quelqu’un avait caché un message, cette information serait et donc s’affranchirait des croyances, de l’espace et du temps néanmoins elle serait interprétée diferemment selon l’époque et se perdrait progressivement. Prenons les origines de l’homme, il y a eu la génèse, la théorie de l’évolution, des tas de cosmogonies différentes, le Big Bang… Difficile de songer que c’est l’oeuvre de Dieu au sens de la génèse dans notre époque où les preuves du Big Bang sont nombreuses et à l’époque de Jésus qui connaissait le Big Bang ? Pour connaître l’origine de l’homme il faudrait qu’un support quelconque en est conservée l’information parce que les deux réalités primordiales ont interféré : la dynamique et l’essence. C’est ce qu’est le Runner : l’essence.

Il est donc impératif de ne pas chercher à éveiller le Runner d’une façon ou d’une autre car tant qu’il demeure dans cet état c’est que cela est nécessaire même si je sais combien il est difficile de résister. Dans ce cas souvenez-vous du mythe d’Orphée et surtout ne vous retournez pas pour voir si il vous suit !

Faites moi confiance il vous suit !

Ainsi, le Runner pourrait n’être que le révélateur d’une connaissance supérieure et nouvelle. Cette connaissance une fois transcrite et téléportée sur le Chaser, s’exprime par son intermédiaire. Sous cet angle c’est l’invariance de la flamme non éveillée qui prédominera et elle ne sera jamais amenée à s’éveiller.

Mais j’ai dit tant que

Car dans les textes nous pouvons observer que tôt ou tard les entités masculines porteuses de connaissance se voient révélées la véritable nature de l’autre et sortent de leur inertie.

Shiva sortant de sa méditation et de sa grotte, Prométhée libéré par Héraclès (descendant de Io mi-homme, mi- dieu), Adam croquant la pomme à son tour…

Mais quels pourraient en être les déclencheurs ?

Dans la plupart des interprétations la patience, l’amour pur et l’équilibre obtenus entre autre par la méditation permettent l’éveil du Runner.

Toutes les entités féminines sont pourvues d’une arme magique : l’amour. Seulement cet amour n’est pas un amour terrestre car il contient la notion de reconnaissance de l’autre voir de connaissance de l’autre. Elles savent. Elles n’aiment pas classiquement mais vont bel et bien passer des epreuves pour affirmer cet amour et le faire irradier – on a ici dans la notion de rayonnement l’idée de l’amour universel qu’on peut percevoir dans l’idée de l’amour révélé qui est normalement plutôt l’arme des entités divines : Dieu est amour et les flammes jumelles sont amour (au sens où elles n’aiment pas l’autre – l’amour est plutôt ici attaché à leur notion-système – problème de cause/effet qui impliquent qu’elle s’aime en aimant l’autre et que de ce fait pour éviter un problème de retrocausalité on ne conserve que l’idée de l’amour au sens d’essence pure). Mais cet amour qui irradie par et pour soi est magique au sens où comme je l’expliquais en raison de la notion d’espace-temps qui l’unit à l’autre flamme l’amour qu’elle lui donne, elle le reçoit tout autant et elle éveille son soi autant qu’elle le fait du sien. C’est pour ça qu’elle vont souvent ressentir cette étonnante manifestation, quand elle songe à l’autre, elle se sentent envahit simultanément d’une énergie colossale qu’elles interprètent comme de l’amour et qui pourrait leur faire abattre des montagnes mais cette énergie provient de l’idée que l’amour qu’elle ressente et pense donner à l’autre elle le donne au système et donc s’alimente tout autant. Dans beaucoup de tradition cet amour est là non pour former un couple au sens classique mais créer, sauver, transmettre, lutter contre les démons. Cet amour est une arme et la clé à une autre dimension dans le sens d’expression-système.

La patience est une vertue fondamentale car cela permet à la flamme éveillée de se concentrer sur l’essentiel et d’éviter la dispersion de sa connaissance et de son énergie. Sa patience est liée à la certitude de l’éveil de l’autre et à l’unité qu’il forme. Cette certitude permet de transcender les notions de causalité et de temps. Quand on espère quelque chose on a hate que cela se produise quand on a la certitude que cela va se produire l’impatience se mue en patience puisque cette chose est une réalité qui nous accompagne. C’est en quelque sorte la boite de Pandore jamais ouverte : il ne reste pas que l’espoir à la flamme éveillée mais la certitude liées à toutes les probabilités : elle se produira.

Quant à l’équilibre, il est en partie l’apaisement, le lacher prise mais aussi le juste degré d’éveil. Le Runner va, non pas progressivement changer, mais le faire quand l’autre flamme aura atteint le degré d’énergie nécessaire. C’est pour cela que souvent on a l’impression qu’il ne se passe rien chez l’autre et qu’il reste invariant malgré l’évolution apparente de son soi ou de notre relation. Cependant, l’autre flamme va s’éveiller soudain et de façon spectaculaire quand cela sera le moment. Il ne va pas comprendre progressivement. Il va devenir de façon fulgurante. Dans les textes il est clair que cela devient possible quand l’autre flamme s’apaise, tant que telle Io sous la forme d’un animal elle court de façon effrenée, tant que telle Tefnout elle est insatiable il ne se passera rien chez le Runner. Seulement il faut bien comprendre qu’il ne suffit pas de le décider car ce degré à atteindre nous ne le percevons pas clairement mais la juste connaissance y est pour beaucoup. Il est donc important de comprendre que nous ne pouvons évaluer à l’instar des sauts quantiques quand cela se produira et qu’il faut se contenter de garder l’évidence naturelle, de préserver son rapport à soi.

Il n’est pas le support et en quelque sorte il ne verra jamais l’autre dimension mais il porte plus généralement ce que les textes nomment « souffle divin ». Il est plus emplit de la nature divine que la flamme éveillée bien que les apparences laissent imaginer le contraire. Il est porteur de « vie » (ankh). Il est possible qu’en s’éveillant il sache qui il est immédiatement et ne passe pas par les étapes de reconnaissance que la flamme éveillée a connu parce que par son intermédiaire il va directement passer de l’autre côté du miroir et non pas le chercher. Cela n’est pas sans rappeler l’idée qu’il fusionnera avec l’autre.

***

Alors maintenant, ce que la flamme éveillée en cours de travail cherche à savoir : a l’heure où je vous parle pour celles qui n’ont pas encore atteint leur plein éveil et découvert leur mission véritable que ressent-il ?

Ce qu’on pourrait dire c’est que vous n’êtes pas pour lui une inconnue ou encore une relation de passage ordinaire. Il vous perçoit auréolée de mystère et votre relation revêt aussi un côté extraordinaire et magique cependant la plupart du temps pour les raisons évoquées plus haut il aura tendance à nier ce qui se passe et préferera même parfois tout balayer d’un revers de la main pour penser que vous êtes un peu bizarre ou illuminée, voir trop pour lui. Cependant, il ne parvient pas totalement à chasser ce qui l’attire dans votre univers, dont il ignore que c’est tout simplement que c’est aussi le sien et que vous le manifestez. Un peu comme un amnésique arrivant devant son ancienne maison et sans la reconnaître clairement ressentirait une étrange sensation. Vous êtes cette étrange sensation. Certains soirs quand vous serez plus détachée avec ce sujet ou que vous aurez avancé et bien il songera à vous avec la même impression que vous ne pouvez être séparés que celle que vous ressentez, d’autres soirs il ignorera totalement votre souvenir pour se contenter d’être dans le « vivre » là où vous ne l’êtes plus jamais totalement.

Il cherche d’autres relations et pour lui une histoire avec vous n’est pas envisageable en général soit que vous ne l’attirez pas, soit qu’il ne se sent pas à la hauteur de vos attentes qu’il perçoit comme démesurées. Il à l’impression bien souvent que vous n’avez pas une juste vision de lui, que vous le voyez mieux qu’il n’est ce qui n’est pas totalement faux mais pas facile à assumer pour lui. Vous percevez son soi non révélé. Parvati sait que Shiva, derrière le méditant un peu sale est un Dieu qu’elle doit ramené à ses justes fonctions tandis qu’il se sent seul et malheureux dans sa grotte et s’est retiré du monde ayant oublié sa nature divine.

Vous avez une chance unique quelque soit son tempérament il ne vous traite jamais inconsciemment comme les autres et vous protège sans le comprendre. Il a une peur panique de vous blesser même s’il le fait quelquefois involontairement à cause de l’incompréhension. Plus le lien s’ettoffe plus vous percevez qu’il possède une grande confiance en vous bien que les circonstances ne lui aient jamais permis de le vérifier.

Il vous sait là cependant vous menez votre barque seule car il ne perçoit pas du tout le monde comme vous le faites. Il est totalement enfermée dans sa  réalité, il peut se montrer reveur mais cette nature l’effraie lui-même.

Il ne sait pas qui vous êtes et n’y croirait pas et c’est ce qui fait qu’actuellement vous devez demeurer et agir seule. Pour lui vous êtes quelqu’un comme les autres mais pas comme les autres. Il vous place dans son espace-temps mais pense que vous n’en faites pas partie.

Mais vous ? Avez-vous réellement compris qui vous êtes, où vous êtes et ce que vous faites là ? De cette réponse dépend la voie qui sera la sienne.

***

Publicités

21 commentaires

  1. Bonjour Halwalice,

    Toute ma gratitude à l’éternité pour vos écrits en vue d’aider toutes les FJ en chemin. Avec humilité, je vous propose si vous permettez, ma petite contribution de corriger quelques erreurs d’orthographes sur vos textes. Mes reconnaissances, Vân

      • J’ai bien tout reçu et je dois me pencher sur les corrections.

        Je songeais à vous répondre plus longuement et plus personnellement et je le ferais. Simplement l’illusion du temps est parfois troublante et je cours après lui :)

        Merci encore.

  2. Bonsoir Halwalice :) merci pour votre article .J’aurai souhaité vous raconter mon histoire , du début jusqu’à aujourd’hui et où j’en suis , car je ne sais plus vraiment, partagée entre mes ressentis et peut être des croyances ….. merci encore , peut être à bientôt :) .

  3. Article très agréable (bien que certains points sont difficiles à cerner, moi et les termes techniques/scientifiques…! rire).

    Ça aide beaucoup dans l’idée du lâcher prise absolu sur la situation. Ma FJ se situant de l’autre côté de la Terre, je n’ai jamais vraiment eu d’autres solutions, finalement, que de laisser faire et que d’avoir confiance en lui, étant donné que nous n’avons aucune communication et que nous ne pouvons donc pas nous « mesurer » concrètement. C’est donc une bonne chose.

    Je n’ai pas la possibilité matérielle de savoir ce qu’il en ait de lui, mais je ressens vraiment au fond de moi qu’il a atteint la reconnaissance. Je n’oserais pas l’affirmer, et cela ne changera d’ailleurs rien à l’histoire, mais visualiser nos deux consciences éveillées me retire étrangement un poids (sans doute celui de vouloir contrôler l’autre, en quelques sortes, pour que je ne sois plus seule dans mon coin, n’est-ce pas finalement oublier la liberté de l’autre, et ses besoins ?).

    J’ai ris sur ce passage : « C’est pour ça qu’elles vont souvent ressentir cette étonnante manifestation, quand elles songent à l’autre, elles se sentent envahit simultanément d’une énergie colossale qu’elles interprètent comme de l’amour et qui pourrait leur faire abattre des montagnes mais cette énergie provient de l’idée que l’amour qu’elles ressentent et pensent donner à l’autre elles le donnent au système et donc s’alimentent tout autant. » Que cet Amour est puissant si nous nous enivrons nous-mêmes ! :-)

    • Bonjour Ma,

      le recul que tu sembles avoir sur cette situation est peut-être un effet perceptible de ce qui se produit pour lui à savoir un début ou un plein éveil. A certains niveaux, il m’apparaît qu’on ne peut mesurer que les effets sur soi. Où se trouve-t-il si cela n’est pas indiscret ?

      • Presque à l’opposé total de la France, au Japon. Effectivement, je vais percevoir certaines choses dans son quotidien (et ça reste finalement assez rare et c’était surtout au début) et je ne suis pas capable de le situer. Peut-être est-ce que je n’entends que mon propre écho finalement lorsque j’ai ce sentiment qu’il ne sommeille plus, puisque notre avancement semble être global et non individuel, je pense sincèrement que ce ressenti vient de là. Je le ressens pour nous deux alors que lui peut être totalement dans son illusion encore. Mais qu’importe, finalement.

        Mais comme tu le disais, le runner est la manifestation de ce qu’est l’âme quand le chaser est plutôt dans le recul. C’est impressionnant comme cela est vrai ! Sans doute encore une raison de ce ressenti.

      • Effectivement ce n’est pas la porte d’à côté mais je ne suis pas étonnée qu’il s’agisse du Japon et si tu me demande pour quelle raison je ne saurais le dire…

        Entendre son propre echo.
        Voilà une jolie expression très à propos !

        Tu sais sans doute qu’Echo était une jeune fille dit-on amoureuse de Narcisse qui ne lui accorda jamais aucun regard puisqu’il était amoureux de lui-même et elle en mourut de chagrin, disparaissant pour devenir source et n’être qu’un son.

        Echo raisonne donc un peu dans la complexité des rapports entre les flammes jumelles où il est si difficile de démêler ce qui est soi, manifestation du système – Narcisse s’aimait lui-même, echo aime celui qui s’aime lui-même sans voir que s’ils sont un système en s’aimant lui-même il lui donne autant d’amour qu’il en reçoit mais quand il y a confusion, il reçoit autant de chagrin…

        Elle devient source et il meurt noyé c’est d’une logique terrible ! ;)

        Il est même dit que tandis qu’il dépérit en admirant cette image de lui-même qu’il ne peut atteindre et alors qu’elle était morte de cette passion pour lui-même et bien echo continue de souffrir avec lui en répétant ses mots…

        Je n’avais pas pensé à ce joli parallèle mais il y a surement une leçon à tirer de ce mythe ;)

      • Effectivement, c’est troublant, pour X raisons *rire*
        Echo est en tout cas le seul terme qui semble me convenir sur la situation, puisque nous ne pouvons communiquer. Tout est résonance actuellement. Ayant du temps devant moi, je vais me renseigner sur ce fameux Narcisse (je ne connaissais pas Echo, mais c’est aujourd’hui chose faite).
        Au plaisir :)

  4. Merci.
    Votre article arrive au juste moment.
    Il est le texte qui me permet d’ancrer ce que je ressens si profondément.
    Je vous adresse toute ma gratitude ainsi qu’à la personne qui m’a offert de découvrir votre travail.
    Que le souffle nous porte (…)

  5. Votre article me remplit d’une vibration parfois douce, parfois intense…
    Je sais que je suis une Chaser J’en perçois toutes les facettes, je les vis, de l’intérieur et parfois à un autre niveau, bien au-delà de mon chakra couronne et de mon corps physique « Mon » Runner vit et ressent exactement ce que vous décrivez dans ces quelques lignes Je lui ai dit qu’il est ma flamme jumelle, il le sent et il le sait Il se pose de moins en moins de questions L’explication, si on peut la nommer ainsi, lui convient, et il s’y trouve bien Nos univers restent pourtant séparés Je lâche prise, aujourd’hui, car c’est la seule façon de progresser dans ma connaissance, mais ma connaissance de quoi… Mes certitudes semblent avoir été bouleversées, bien que mon parcours et la vie m’aient permis de m’éveiller, avant la rencontre de ma flamme jumelle, aux énergies, aux rayons sacrés et aux messages des maîtres ascensionnés Je progresse Cette énorme bouffée d’énergie, que vous décrivez si bien, nous remplit et nous porte souvent, l’un et l’autre, quand nous sommes séparés Lorsque nous nous voyons, c’est l’explosion, sur tous les plans
    Comme pour Raphae2le, votre article arrive pour moi au bon moment… comme tout
    Tout arrive au bon moment et vient tout confirmer
    Merci

  6. Bonsoir :) je reviens vers vous simplement pour vous dire que ma phase de doute s’est dissipée pour laisser place à ce ressenti et surtout ne plus en douter ….. :) Il EST et c’est ainsi !
    C’est du vécu , ce n’est pas une croyance …..
    Ce parcours ( montagnes russes) fait aussi partis de la flamme qui « reconnait et sait » en 1er en tout cas ^^ .
    Accueillir quelque chose qui n’est pas « mentalisable » ne se fait pas aussi limpidement et nous passons parfois par des moments d’interrogations … ^^
    C’est une merveilleuse aventure et je remercie la Vie pour ces Grâces accordées et tout ce qui en découle ….
    Nous vivons une ère nouvelle où les consciences sont en train de s’éveiller , je pense sincèrement que c’est pour cela qu’il y a différent processus de réveil , les Flammes font parties de se processus , pour elles même en 1er lieu ( d’où la retrouvaille avec sa flamme ) et ainsi accompagner à l’éveil d’une nouvelle conscience dans l’énergie des flammes réunies …..
    D’autre vont s’éveiller spontanément , d’autres seront guérisseur , énergéticien etc , Chacun sont travail ^^
    Pour une prise et élévation de cette nouvelle conscience , pour une re-connection avec Soi , la vie , la planète , l’Amour tout simplement etc ….
    Merci pour vos témoignages et vos articles <3
    LB.

  7. bonjour,j’ai commencé mon chemin vers l’éveil il y a peu de temps par la voie bouddhiste qui me correspond bcp et depuis je comprend bcp de chose

    j’ai rencontre un homme il y a 4 ans apres mon divorce,lui venait de se mettre en couple depuis 6 mois…mais il sortait d’une longue relation et n’était pas heureux,nos souffrances respectives nous ont rapproches,on se comprenait,s’ecoutait,une attirance hors du commun et un lien tres fort assez rapidement….malgré sa situation c’était plus fort que tout,on ne pouvait s’empecher de se voir et ça a été le debut des complications,crises,separations a repetition,retrouvailles tres forte à chaque fois…

    quand on se voyait ils nous fallait plusieurs jours pour s’en remettre,bien sur le deni devant l’evidence,de ma part au debut et la sienne aussi….en se disant que c’était une passade,que ça passerai
    je pensais que ma tete me jouait des toursqu’il se moquait de moi et que je n’etais qu’une roue de secours pour lui,j’ai compris a present que mon ego était tres destructeur,que je me jugeais en personne mais de facon tres negative et du coup ce mur que j’ai batit entre lui et moi était tres negatif,ses comportements devenait de plus en plus froid et detaches…mais il ne faisait que reproduire le mien
    j’arrive à lui lire en lui bcp mieux qu’en moi meme et il me l’a dit une fois  » tu arrive à me comprendre mieux que moi meme »

    une autre fois alors qu’on se séparait encore,il me disait à quel point c’était pas facile en me disant « car tu es toi… » c’est le plus beau compliment qu’on m’est jamais fait
    il est exactement comme decrit sur le comportement du runner…ça en es bluffant

    j’ai souvent été tres dure avec lui,mechante car j’etais en mal etre à cette epoque là et lui arrivait a faire remonter toute cette douleur enfouie,je le ressentais comme avec personne….je sais qu’il a aussi une grande souffrance en lui donc forcement ça fait echo
    et lui ne m’en a jamais voulu d’etre ainsi comme si il devait se punir lui aussi
    il a tjs été d’une gentillesse extreme avec moi,cherchant à me proteger alors que dans sa vie de tout les jours c’est quelqu’un de rancunier,qui s’emporte vite,n’a pas de patience….tout mon contraire

    y a qu’avec lui que j’ai pu ressentir en moi des colères que je ne pensais pas pouvoir ressentir un jour….tout ce qui se rapproche à lui en decuplé,mauvais ou bon
    pourtant malgré nos séparations quand on reprend contact,c’est comme si rien n’avait change mais je sens quand meme qu’en m’etant ferme à lui,il en a fait de meme….
    lui ne peux pas me dire ce qu’il ressens pour moi,il n’arrive pas à mettre de mots dessus,me disant que tout est confu,qu’il sais qu’on ne devrait pas se voir mais qu’il a tjs envie quand meme

    bref depuis que j’ai commence à travailler sur moi,tout est plus simple…et je le ressens chez lui aussi,la derniere fois qu’il est venu me voir,je l’ai surpris en train de chanter…..je le sentais heureux et je lui ai dit combien j’etais contente de le voir ainsi
    je n’ai jamais vecu une histoire comme celle là avant lui….meme avec mon ex mari,il n’y avait pas cette intensite,cette force qui attire et repousse en meme temps

    j’ai compris depuis peu que la seule facon d’etre bien tous les deux devait passer par moi et mon eveil,que l’amour que j’ai devait passer par moi pour l’atteindre et l’eveiller en lui

    avant de venir sur ce site,je ne savais pas qu’il était ma FJ…je ne savais meme pas que ça existait mais apres lecture,je comprend enfin tout ce que je ressens depuis 4 ans avec lui….je pensais que j’etais folle et me faisais des films,que mon ego me jouait des tours…encore

    maintenant je suis quasi certaine qu’il est….car j’ai tjs eu la certitude au fond de moi qu’on serai tjs lie,un lien qui est là et qui ne peut partir….meme lui reconnait cela

    alors javance sur mon propre chemin….depuis que j’ai compris,je me sens plus sereine face à lui mais j’ai aussi realise que je devais mettre de la distance entre nous pour le faire….on se voit mais moins souvent,on se parle toute les semaines mais quand on se voit c’est si fort que j’ai du mal apres à me recentrer

    quand on se voit,aussi cette sensation que plus rien d’autre existe au monde,il ny a que nous…

    merci à vous pour m’avoir permis de comprendre tout cela,je suis maintenant encore mieux preparer pour poursuivre mon chemin propre et celui avec ma FJ

  8. Je l’ai retrouvé un soir d’été très chaud, avec une pleine lune magnifique et l’étoile de Bethléem, rien au départ, à part une force tranquille qui s’émanait de chez lui…
    Puis, les affinités, l’intimidation, l’espace tps où tout est suspendu : magique, comme si il y avait des paillettes, comme si je retrouvais cet homme, comme s’il était inconnu et en même tps, si familier..

    Nous étions « tendres » dans nos manières d’être et de parler, en accord …

    Je précise que deux jours avant de le rencontrer, j’ai eu un flash où je l’ai « vu », j’ai pas tilté mais c’est 5 mn après la « séparation » que nous allions vivre durant 7 mois environ, que j’ai eu à nouveau mon flash de lui..Et j’ai compris, j’ai eu cette reconnaissance à ce moment là…

    Puis, il a eu un gros imprévu pro et ai parti à une 15000 km d’ici…..

    J’ai été sous le choc, mais j’aurais cru que je prendrais plus mal la chose, malgré le fait que j’allais pas le revoir de sitôt, qu’on a été « coupé »..Et j’en passe, sans parler des manifestations quelques jours, semaines après…
    Les chakras ouverts (tous !) la sensation d’un serpent qui monte du bas du dos (on m’a parlé de la Kundalini), ce que m’a expliqué le magnétiseur/médium plus tard….
    Et puis, là, nous en sommes à la fin (normalement) de la séparation, mais nous avons pas pu établir de « liens » comme si tout était fais exprès, afin qu’on soit pas en « contact direct »…
    Mais , l’éveillée, ici, c’est moi, vous l’aurez compris, mais je ne peux dire ce que j’ai vécu, c’est pas passionnelle, c’est plus fort que ça, c’est plus grand que ça déborde de mon cœur….J’ai nettoyé bcp de souffrances,d’épreuves pr en arriver, ne serait-ce qu’aux retrouvailles de bases, mais le travail continue car j’ai pas eu la vie évidente depuis son départ, mais je garde la foi, je sais que nous nous retrouverons, que la réunification est proche et puis, surtout, les synchronicités incroyables que nous avons…….(lieu de naissance, lieu de vie, vécu..)

    Qu’en pensez-vous ?
    Merci bcp !

    • Bonjour Valérie,

      que de vieux souvenirs ! J’étais une fan inconditionnelle de Jeanne et Serge mais je n’avais jamais fait le rapprochement avec cette scène :)

      Merci pour ce petit moment ;)

  9. Je suis intriguée parce cette information, mais d’ou vient elle?
    Étant donné mon étude sur le monde qui d’ailleurs m’isole du monde ( bien malgré moi) j’ai glané quelques informations qui prennent une place certaine dans ma construction schématique de ma compréhension du genre humain.
    Je crois que mon histoire s’apparente à celle des flammes jumelles, cependant ce que j’en lis, me sont que répétitifs et redondants et tellement éloigner…disons plutôt qu’il y a une sorte de distanciation entre le monde des flammes jumelles et la réalité usuelle que je n’arrive pas nécessairement à faire le pont entre les deux. Franchement, je ne le fais pas vraiment, le monde ésotérique duquel se réfère l’historiographie des fjs est aussi pris dans leur propre illusion qu’ils auront un jour ou l’autre faire face à leur croissance…Enfin je ne sais pas…Parce que tout est à sa place et de cette place il faut bien des adeptes pour évoquer un fondement baser sur une façon de spiritualiser la matière. Cependant, pendant que l’on se spiritualise nous allons parler d’éveil, de prise conscience, d’élévation en passant par la l’illumination, alors que tous les jours, je me lève aux petites heures du matin pour aller travailler et que la mode c’est temps-ci c’est,-b’en voyons dieu n’existe pas! Comment peut-il exister avec toutes la cruauté du monde et de ses morts à travers le monde, comment peut-il laisser courir ses horreurs?
    Pourtant, ces non-croyants sont plus spiritualisé que les ésotériques, pourquoi dis-je cela? Parce que les non-croyants croient à la passivité de dieu et les ésotériques vouent leur désir d’amour à l’amour inconditionnel et courent se chercher un maitre spirituel pour les guider parce qu’ils sont épuisé dans leur routine quotidienne .
    Autrement dis Dieu brille par son absence et c’est là tout le charme de son existence. Mais qui est dieu à la fin? oui oui . la mort…avec un u qui s’est exclu mais intrusif à la fois…j’aime jouer avec les maux…si douloureux que l’on en vient à demander aux anges pourquoi je n’ai pas d’elle… mais lui n’est pas moi sans toi. Pardon je mégarde…

    J’ai pensé que pouvais être plus mature ou plus éveillé que mon acolyte comme disaient les textes sur le sujet…Si j’avais poursuivi sur cette voie, franchement je me laisserais emportée par l’orgueil ,et l’orgueil est un trait de personnalité très difficile à porter, si ma voix est celle de l’humilité , basé sur l’honnêteté , franchement il justifierait ma rencontre difficile avec lui…Mais bon, ma soif du savoir trancha sur celui de l’orgueil.
    En terme clair, il ne se peut que l’un puisse être plus que l’autre, l’un fonctionne différemment de l’autre, ce qui selon ma déduction, l’un est miroir de l’autre mais il se reflète dans l’angle mort de l’autre.
    Si moi, je suis dans la recherche spirituel, c’est à dire que mon comportement se révèle à être plus  »autiste » que l’autre, lui, il est social,axé sur le monde et parce qu’il est axé sur le monde sa perception de lui-même devient le groupe et parce qu’il se perçoit en tant que groupe, il adopte un comportement qui va le définir par le groupe social auquel il se rapporte. Donc ou il est le leader de groupe ou un  »soldat » ( c’est du grosso modo). Moi, comme je suis une naturelle exclue du groupe, ( je ne le savais pas, je me sentais rejeter et tous les complexes issus de mon comportement). j’ai une perception de moi-même avec des codes de comportement propre à moi-même et me rends malgré moi une individue personnalisée dans le groupe, mais qui n’avait pas assez de soutient pour le comprendre et comprendre les autres. Je me sentais profondément stupide…
    Bref, l’être social dont je vous décris, je l’associe aux runners que vous décrivez…Je comprends mieux mon coup de foudre qui se révèle à être la découverte de mon idéal. Cet homme était mon professeur, il comblait tous ce qui me manquait chez moi, il représentait la beauté parfaitement adapté dans son environnement et moi je représentait son malaise intérieur, une présence fantomatique dans le monde, aussi je n’arrivais pas à cacher mon trouble devant lui,il pouvait clairement voir que j’étais séduite mais à la fois avoir terriblement peur…J’avais fait à ce moment là, ma rencontre avec dieu qui se nie…

    Un autre truc qui m’agace sur la séparation des jumeaux, en fait, les jumaux, à mon avis, ne se séparent pas, c’est bien parce qu’ils ne sont pas séparer qu’il ne peuvent être ensemble. Dans l’exemple, si vous illustrez bien le portrait, je ne suis pas avec lui, il est mon idéal, et moi une opportunité pour lui d’être une image, c’est cela la réalité. Nous n’avions pas de recule sur nous-même mais une occasion pour se complémentariser. Or le but des jumeaux n’est pas de se fusionner parce qu’il le sont déjà, mais de se distinguer de l’un et de l’autre, ce qui mène à cette inévitable séparation. La charge émotionnelle est trop forte en rapport avec ce que le corps peut contenir. Ce rapport miroir annulait tout dialogue qui pouvait nous différencier cela donnait pour résultat, un langage baser entièrement sur l’objectivité pour ma part, je ne me comprenais pas moi-même ce que je disais, c’était étrange… d’ailleurs, il y a eu plusieurs situations que je ne peux expliquer encore, la porte du savoir de la science occulte ne m’est pas ouverte.

    Il semble qu’il est temps d’adapté la quête spirituel à la vie contemporaine…
    Parce qu’il n’y a pas d’éveil, mais un recul à faire…Une fois je me suis éveillé dans mon rêve, je me regardais dans le miroir et ce n’est pas mon visage que je voyais mais plusieurs visages qui changeaient, j’étais tellement étonnée que je me suis dis que je suis dans un rêve et je me suis mise à regarder alentour de moi, je me suis dis que cela semblait tellement vrai, et j’ai décider de m’envoler…C’est cela l’éveil c’est se rendre compte que le monde est un monde virtuel et que si c’est le chemin qui t’interpelle il faut découvrir ces pourquoi et comment ton corps, ton coeur et ta tête, une fois qu’il se sont mis d’accord pour travailler ensemble, comment il peuvent penser dieu et dieu viendra à toi tel que tu le conçois. Bon ça fait cute dis comme cela mais c’est un travaille ardu pour ma part, parce que le coeur est l’endroit le plus difficile à apprivoiser surtout quand il a mal il ne veut rien savoir, il a ses désirs à assouvir et ses demandes constante à combler, part moment la tête n’arrive plus à suivre et le corps gesticule dans toutes les sens, pas le temps de trouver dieu, voir il n’existe plus, il y a belle lurette.
    Mais dieu c’est  »ma » clé passe partout qui signifie potentiel, la caverne d’Ali baba, le fameux sésame ouvres-toi!!
    Cependant je ne peux pas l’ouvrir seul…Ce n’est pas une possibilité parce que je suis comme une batterie qui a besoin d’une autre pour faire agiter le petit lapin rose au tambour.
    Je n’ai pas trop compris la fonction des jumeaux, paradoxalement ma perception de moi-même se concentre uniquement sur moi-même et comment je perçois le monde, ce qu’il me laisse croire que c’est le runner qui va divulguer à la masse, le savoir qui m’est profondément individualisé…Parce que franchement j’ai compris que le monde n’est pas à sauver, pas parce qu’il est mauvais ou tout le tralala, parce que ce n’est pas grave de ne pas savoir, la vie continuera toujours…

  10. Bonsoir Alice,
    Merci infiniment pour ce blog. Il y a peu de mots pour exprimer ma reconnaissance. et pourtant mon début d’Eveil (je crois que c’est ce que j’ai ressenti, mais je n’en suis pas certaine) ne date que d’hier soir et je ne peux m’arrêter depuis de lire et relire votre blog et d’autres similaires. Mon âme est. et plus je lis, plus mon âme dépasse mon mental, mon Moi. C’est très apaisant mais aussi cela amène en même temps beaucoup de doutes…
    Je n’avais jamais entendu parler d’âmes jumelles avant mon expérience- je crois mystique- d’hier qui m’a tout de suite amener à ce site.
    En lisant ces blogs, je comprends le sens de mon vécu depuis 3 ans, et en fait toute l’existence de mon âme à travers l’univers, l’infini. enfin je crois, c’est ce que je ressens.
    Mais ce qui me perturbe, c’est le runner. Et cela me fait douter, surtout quand je vous lis : « Il a une peur panique de vous blesser même s’il le fait quelquefois involontairement à cause de l’incompréhension. Plus le lien s’étoffe plus vous percevez qu’il possède une grande confiance en vous bien que les circonstances ne lui aient jamais permis de le vérifier ».
    C’était vrai un moment lors de nos « retrouvailles », je pense d’ailleurs qu’il était plus chaser et moi runner. Il ressentait des choses que je ne comprenais pas, pour moi on s’était trouvé,le reste était superficiel. J’avais l’impression que rien , même la mort ne ne séparerait pas. Donc ces angoisses me semblaient pas essentielles. Je comprends aujourd’hui qu’il devait ressentir notre séparation originelle, d’où ses angoisses, parfois (voir souvent) complètement inadaptées au contexte.
    Donc oui il y a eu cela. MAIS depuis notre rupture douloureuse il y a 2 ans ( nous nous sommes rencontrés il y a 3 ans) , je suis devenue comme » folle »pendant 6 mois. De son coté, cette folie a engendré une haine à mon égard. un traumatisme, voire une répulsion. Pourtant il n’arrive pas à couper contact totalement. Il est en perpétuelle bataille entre le rejet et l’attirance aussi je crois. Mais au bout du compte il dit clairement « elle et moi, ce n’est pas qqch de bien. Elle ne me correspond pas » et s’est conditionné à se dire que j’étais le mal. Bien qu’il en soit attiré.
    Alors??…
    Oui parce que hier 1er Avril 2016, nous avons eu une parenthèse magique au téléphone. Cela a duré 33 minutes. Où c’était la première fois depuis 2 ans qu’il me montrait de l’empathie, qu’il me posait des questions sur ma vie et insistait un peu que je lui raconte. D’un coup nous avions un échange sain, il comme si on se reconnaissait,et que ce partage était en dehors de lui même… Je ne sais pas si tout ça est très clair…
    Nous avions décider de nous voir ce week end (je n’étais évidement pas consciente hier comme aujourd’hui que la séparation est nécessaire. Mais depuis qq semaines je ne voulais plus absolument le « récupérer » ou le reconquérir comme avant. Je n’arrivais pas à y mettre de mots. J’avais juste compris que cela me dépassait que je n’arrivais pas lui en vouloir malgré son comportement depuis 2 ans. J’étais devenue consciente que lui n’était pas le reflet de ce que j’avais ressenti qd nous nous sommes rencontrés mais pourtant il me reflétait malgré tout quelque chose qui me dépassait mais qui ne me semblait pas mauvais ou destructeur, au contraire paradoxalement.) … Parenthèse longue mais je crois utile…Désolée pour mon mauvais récit et ma syntaxe…
    DONC nous devions nous voir ce week end… Sachez qu’il n’exprimait qu’un désir sexuel extrêmement profond et explicite à mon egard. Il ne communiquait que de cette façon depuis 15 mois. Ce sans aucun contact physique, visuel ou vocal. Seulement des mails pendant 15 mois. J’ai fini par accepter de coucher avec lui il y a 3 mois. Pensant que je ne l’aimais plus ( je pense en fait qu’inconsciemment je commençais à accepter que peut être notre lien était au delà de l’enveloppe corporel). De mon coté, Je n’ai pas ressenti d’émotion particulière,ni en le voyant,ni dans notre rapport sexuel. j’avais toujours pensé que ce serait très passionnel en nous revoyant, de mon coté ce n’etait pas mon ressenti. Lui tremblait etait mal à l’aise. Moi j’etais bien, mais je n’etais pas transcendante. Cependant, dès que je l’ai vu ce jour là j’ai ressenti qqch de très particulier. Comme si je ne le reconnaissais pas. Comme si son regard, sa façon de bouger, son expression ne correspondaient pas à son âme. J’ai visualisé clairement quelqu’un qui était à coté de ses chaussures, c’est vraiment ce que j’ai ressenti. Cela m’a inquiété profondément pour lui. mais moi seul j’ai eu l’impression que comme je « gerais » ( et je ne pense pas avoir été dans le controle pur) et bien ca voulait dire que je ne l’aimais plus.
    Cependant, au fur et à mesure des semaines, clairment à un moment j’ai recommancais à penser tout le temps à lui… Encore…
    il m’a recontacté en janvier , je n’y ai pas repondu.Et fin février je l’ai contactée. je ressentais toujours cette profonde inquietude pour lui, et je voyais objectivement qu’en fait je l’aimais toujours. Malgré que j’etais consciente qu’il ne correspondait pas du tout à l’homme que j’avais connu, tiut en etant consciente aussi que je n’etais plus auto destructrice alors pourquoi je l’aimais? je n’avais pas la reponse. En revanche, pendant ces contacts uniquement ecrits de fevrier, j’étais devenue consciente que j’avais laissé qu’il ait une emprise sur moi depuis 15 mois. Ce, par culpabilité du mal que je luis avais fait dans ma periode de folie, il y a 2 ans. Je lui ai donc fait part que nous devions avoir un échange sain. Que nous avions du désir l’un pour l’autre certes, mais que cela devait etre dans le respect. Nous n’étions pas des inconnus. Il a rejeté mes propos, tout en me disant qu’ilvoulait me voir. Malgré qu’il me stipulait qu’il n’avait pas lu mon mail, son ton et ses écrits étaient plus respectueux. alors au bout de 2 semaines, je voulais le voir, vraiment. Inconditionnellement, presque.
    Je ne projetais plus forcement que la seule solution c’était d’être ensemble, par contre j’avais un besoin vital de sentir que notre lien était sain afin que nous puissions continuer nos vies, séparément, peut être. ET…. donc nous sommes au téléphone pendant 33 minutes hier, pour « organiser » de se voir ce week end. Comme je l’ai dit une conversation, complètement douce, avec de l’humour, naturelle. Au téléphone je ressentais notre complicité pure et évidente.J’étais très heureuse. j’étais emballée de cette soudaine et inattendue harmonie, et pourtant je me disais pas « ah en fait, je crois que j’ai envie qu’on soit ensemble du coup’.
    Étant en confiance, je me suis permise de lui envoyer un texto un peu drôle où je lui faisais part d’une anecdote. 10 min après mon texto il m’envoie « Je suis désolée je vais devoir annuler. Je crois que vraiment c’est pas une bonne chose pour moi..En plus je me mets à la place de ton mec, même si vous êtes en break, j’aimerai pas qu’on me le fasse. Je suis désolée j’essaie d’être un homme un peu plus respectable. On ne se verra pas. Salut ». Avant notre rencontre il avait été un infidèle assez actif dans sa relation sérieuse, et après moi également. Il venait de quitter sa copine en février dernier.
    Il me renvoyait son jugement à mon égard, son mépris comme il le faisait depuis 15 mois. j’étais sous le choc. Je ne pouvais pas accepter que 30 min avant ce soit l’harmonie inattendue et d’un coup l’incompréhension , le rejet. Ce sans aucune empathie ni douceur à mon égard.
    Alors je l’ai appelé et là c’était encore plus brutal. Il exprimait froideur, indifférence, domination, et mépris en même temps à mon égard. Très choquée je trouvais pas vraiment les mots, je pleurais. Il apparaissait insensible. J’essayais de lui faire comprendre que 2 personnes qui se sont aimés ne peuvent pas laissé les choses comme ça, se parler comme ça. Je lui ai dit qu’il avait fermé son cœur depuis 2 ans, et que ce n’est pas en haïssant notre histoire qu’il pourrait se ré-ouvrir à lui même. il m’a répondue que c »était à cause de moi qu’il avait fermé son cœur, et qu’en ne se contactant plus jamais cela lui permettrait de rouvrir son cœur à quelqu’un d’autre.

    Ces propos sont immatures, bien sur. Pendant 1 heure j’étais dévastée. Et puis au bout de seulement 1 heure je ne lui en voulais plus …!! C’etait aberrant mais c’est ce que je constatais. Et encore une fois je sais ce que c’est la destruction, l’auto destruction. J’ai fait un long travail sur moi depuis des années, et surtout depuis 2 ans et je suis très alerte sur mes failles, mes traumas, etc. La c’était lucide, transparent.. Je ne lui en plus voulu au bout d’1 heure.
    En revanche je n’avais pas dormi depuis 36 heures. En effet j’ai des phases d’insomnie sévères par intermittence. et donc 3h après ce coup de téléphone, j’ai dormi.

    « EXPÉRIENCE MYSTIQUE ». Hier 1er Avril 2016.

    Après avoir dormi 2 bonnes heures, je me suis réveillée et là j’ai eu une vague de tristesse extrême. mais à la différence de la douleur qu’on peut connaitre pendant une rupture, celle ci c’était la sensation que c’est l’âme de l’Autre que vous ressentez. Mais comme si c’était un peu la votre aussi en même temps. C’est comme si je ressentais le mal de l’Autre. C’est assez différent pour pouvoir comprendre que ce n’est pas notre douleur de notre égo ou de notre cœur. Ça dépasse son enveloppe corporel. et pourtant vous le sentez de façon pure… C’est extrêmement douloureux, tout en étant pas destructeur. C’est compliqué à expliquer.
    Physiquement je pleurais comme je n’ai jamais pleuré je crois. Mais pourtant je me sentais pas anéantie, j’étais debout je sanglotais j’implorais mais mon égo et ma conscience n’avait pas mal du tout. En revanche, un ressenti de souffrance extrême en dehors de mon corps mais que je ressentais. Je suppliais , j’implorais le ciel, le Monde, la Terre, les esprits, Dieu, l’Univers pour cette âme, d’aider cette âme. (Dans de grands désarrois j’ai parfois pu implorer une puissance divine pour moi, mais jamais de façon si universelle et en même temps si complète et détachée de mon corps). Je pense que cet état a duré 10/15min maximum.
    Et tout de suite après j’ai senti un apaisement, une lumière en moi quelque chose que je n’avais jamais ressenti, comme une autre dimension de moi. J’ai ressenti des choses bien au delà de mon être, de mes émotions, de ma conscience. Comme une vérité de moi je crois. L’impression aussi qu’une douceur infinie vient de vous. La aussi c’est compliqué a exprimer. Car ça nous dépasse, c’est une connaissance immédiate et pourtant on la maitrise pas et on veut pas la maitriser. Et en même temps on se trouve un peu bizarre, pas folle mais illuminée. J’ai eu besoin de rationaliser au bout de qq minutes. Me disant « qu’est ce que je vais faire de ca maintenant dans ma vie? , a quoi ça va me servir? » je vais être décalée dans ce monde ».
    Et puis j’ai repensé a cette âme de l’Autre tout de suite j’ai tapé dans Google  » que fait on quand on ressent une âme sœur s’égarer  » et je suis directement tomber sur « flammes jumelles.org » ou « travailleursdelumieres.com ». Et je lis depuis 24h; et je vous écris là. Et je vous en remercie profondément.

    Alors mes doutes/ mes questionnements sont :
    -Est ce que je suis vraiment en présence de ma flamme jumelle?
    – Est ce que j’ai bien vécu un début d’éveil de mon âme hier soir?
    – Vous dites que le Runner a une compassion pour le chaser. qu’il aurait une peur panique de me blesser. C’est plus du tout le cas et depuis longtemps je pense pour le runner. C’est même bien l’opposé. Alors est-ce qu’en meme possible?? j’ai l’impression que c’est mon AJ ( hasard fait d’ailleurs qu’il s’appelle Alex et moi Julie) mais je doute et me crois un peu folle de le penser parfois depuis ces dernières 36h. quand je pense à cette haine qu’il me montre 90% du temps depuis 2 ans.
    – Si vous pensez que oui. Je suis évidement complètement prête a faire la vraie séparation nécessaire MAIS vous dites qu’il ne faut pas expliquer au runner? Alors comment peut il continuer a essayer de vivre sa vie s’ il est convaincu ( et il l’est vraiment, consciemment) que je suis le mal? Alors que je sais qu’il était plus conscient que moi peut etre de ce ressenti d’amour inconditionnel,pendant nos « retrouvailles ». Pour moi, il s’est donné la preuve qu’il s’est trompé sur cet Amour. C’est sincèrement ce que je pense qu’il ressent. Il ne peut pas etre aussi radical sur une assz longue periode de temps ? Alors vous allez me dire peut être qu’il m’a qu’en meme contactée pendant cette peeriode et que donc ce n’est pas si clair que ca. Oui c’est vrai. MON ANALYSE : j’ai l’impression qu’il est capable de se conditionner. et c’est pour ca je pense que j’ai eu si mal hier pour l’Autre car meme si un amour est impossible peut etre sur cette Terre il ne peut pourtant pas refleter le mal? et donc comment peut il croire en l’amour avec quelqu’un d’autre ou son epanouissement personnel si pour lui l’amour c’est le mal? que pour lui c’est vendre son ame au diable quelque part.. Alors comment va t il arriver à ouvrir son coeur à une autre femme?

    – Ce qui m’amene enfin à ma derniere question : Ne pourrais je pas lui reveler de facon concise ce qui m’est arrivé hier? (par lettre) en y joignant des explications de blog d’AJ? Lui dire qu’il ne s’est pas trompé , qu’il a ressenti la separation originelle dans notre relation presque dès le debut, bien avant moi. qu’il etait plus eveillé que moi mais que je n’ai pas vu cet aspect là a ce moment là mais ce n’est pas pour ça qu’il s’est trompé !…et qu’il doit se maintenir dans l’obscur… Puis je lui dire cela?? Que c’est moi qui me suis trompée?
    Et qu’effectivement on se retrouvera que ce soit dans cette vie ou autre mais que nous devons continuer des chemins separés. Est ce que je le rassurerai? l’aiderait en faisant cette démarche?

    Je ne sais pas si je pourrais avoir une reponse de vous Alice ou d’autres flammes. Je l’espere. J’espere que vous comprendrez mes doutes et mes questionnements.

    je vous embrasse Flammes, je retourne à mon Je Suis qui est moins present à l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s