Amour et rayonnement des flammes jumelles.

« L’amour pur est l’énergie la plus puissante qui existe. Tout ce qui n’est pas amour, tout ce qui est au-delà est néant. »

Nous allons entrer dans un domaine que les flammes jumelles cotoient quotidiennement. La chose dont elles font encore l’expérience de façon abstraite à un niveau macroscopique, au niveau du système perceptif qui est le leur et ce, afin de comprendre certains mécanismes à une échelle différente.

L’une des particularités des flammes jumelles à laquelle elles vont se trouver tôt ou tard confrontées est cet amour très particulier qui semble les habiter et qui est source de leur éveil. Cependant, il apparait de prime abord difficile de savoir si cet éveil est à l’origine de cette force ou si c’est cette force qui est à l’origine de leur éveil.

Poussons la porte d’un univers étonnant et pour cela je propose à votre conscience de rétrécir pour entrer dans le monde de l’infiniment petit. L’univers dans son entier, même si nous ne le percevons pas ainsi car nos sens ne peuvent appréhender d’éléments aussi microscopiques, est constituée de particules et d’ondes. En fait, il serait plus juste de dire que nous demeurons dans un monde quantique ou les éléments sont tout à la fois des ondes et des particules ainsi le raisonnement le plus juste est-il de voir l’univers dans sa nature non-duelle.

La lumière qui nous entoure est tout à la fois une onde (lumineuse) et un ensemble de quantas (particules) qui vont présenter des fréquences et des longueurs d’onde plus ou moins grandes à l’origine du spectre electromagnétique.

Cette particule est un photon. Il a la particularité d’être tout à la fois une particule (matière) et sa propre antiparticule (antimatière) et d’avoir une nature à la fois ondulatoire et corpusculaire. Ces photons sont plus ou moins énergétiques selon leur fréquence et leur longueur d’onde. Les photons les plus énergétiques étant les photons gamma γ qui ont une longueur d’onde très courte et une fréquence très importante. Etant les plus énergétiques ils sont capable de pénétrer au coeur de la matière pour entrainer des modifications, des mutations à la différence de photons moins énergétiques de plus grande longueur d’onde et de fréquence moins importante comme ceux du spectre visible qui nous permettent entre autre de percevoir les couleurs.

Created with The GIMP

Voici l’illustration du spectre électromagnétique sur lequel nous reviendrons ultérieurement. Visualiser qu’à un bout du spectre nous avons le rayonnement gamma γ et à l’autre bout les ondes radio et au centre le spectre de lumière visible tel que nous le percevons.

L’étude du phénomène des flammes jumelles m’a conduit à identifier comme piste d’étude le fait que les flammes éveillées avaient une alimentation particulière qui pouvait entraîner une absorption plus massive de l’acide aminé nommé tryptophane. Normalement, cet acide aminé est en quantité infime chez l’être humain car même si on en consomme d’importantes quantités dans certains aliments dont la teneur est élevée (chocolat, soja, noix, légumineuses, oeuf…) une guerre se livre avec les autres acides aminés à l’entrée du corps. Certaines viandes contiennent du tryptophane mais également d’autres acides aminés qui pourront être privilégiés lors de l’absorption. Cependant, une consommation d’aliments riches en tryptophane et conjointement faible en d’autres proteines qui est la signature d’une alimentation végétarienne ou déséquilibrée de type alimentation très sucrée et faible en protéines peuvent entrainer une absorption massive de cet acide aminé. Il est à noter que dans les cadres des alimentations sucrées le corps pourra être amené à réclamer des quantités plus importantes de lait précurseur de l’insuline afin de réguler l’apport de sucres. Cette alimentation se rencontre plus fréquemment dans la population féminine sans en être exclusive et pourrait expliquer entre autre le pourcentage de répartion sexuée entre les flammes éveillées et non-éveillées.

Le tryptophane est le précurseur de la sérotonine et de la mélatonine, hormone du  bonheur et du sommeil entrant dans la régulation des rythmes circadiens (système jour/nuit), du stress, de l’agressivité et permet de réguler les hormones en fonction des intensités lumineuses. La mélatonine est secrétée au niveau de l’épiphyse ou glande pinéale qui se trouve être le siège de l’âme pour Descartes et le vestige du 3ème oeil dans bon nombre de traditions. Le tryptophane a une autre propriété qui ici m’interressera tout particulièrement c’est son rôle dans la fluorescence UV (absorption et émission).

Le rayonnement UV est un rayonnement invisible à l’oeil nu. Il est nommé ultraviolet car il arrive tout de suite après le dernier spectre visible à savoir le violet.

Qu’est-ce que la fluorescence ? C’est la capacité pour certaines molécules d’absorber l’énergie lumineuse et de la réemettre sous la forme d’une lumière fluorescente. La molécule est electroniquement excitée avant de redescendre à son état d’énergie fondamental et d’émettre un photon de même longueur d’ondes, plus grande ou plus petite. Par un phénomène anti-stokes cette longueur d’onde peut être plus petite que la longueur d’onde initiale et ainsi se déplacer vers le rayonnement gamma γ.

J’ai conscience que certaines explications peuvent apparaître complexes mais elles sont indispensables à la compréhension du phénomène dans son ensemble.

Le rayonnement des photons gamma est le plus énergétique et à un niveau cosmique il est émis par certains trous noirs et étoiles en fin de vie. Le sursaut gamma est l’un des évênements les plus lumineux de l’univers. Pour établir un étonnant parallèle, des études ont montré que des rats en mourant éméttaient des ondes gamma très élevées. Malgré l’apparence le rayonnements gamma à un niveau subatomique est responsable de la désintégration radioactive qui est précurseur des phénomènes ectromagnétiques et donc des fusions et de nucléosynthese…

Nous avons donc ici une notion de cycle destruction (apparente) – création/évolution.

Pour simplifier un photon gamma γ va pénétrer au coeur de la matière et aux abords du noyau d’un atome lui arracher un électron qui va ensuite se rattacher à un autre atome. L’atome ayant perdu un électron va devenir positif tandis que celui qui va gagner un électron va devenir négatif et ainsi selon les regles de l’ectromagnétisme ils vont attirer ou repousser les atomes du voisinage en fonction de leur charge électrique. Cela permettra à la matière d’être habitée par une énergie de vie et et d’évolution mais surtout la matière va posséder un pouvoir ionisant très puissant qui lui permettra elle-même faire de évoluer tout ce qui pourrait l’approcher surtout si cette désintégration se traduit par en plus de cette ionisation l’émission d’un autre photon gamma γ qui pourra transmettre cette force à d’autres éléments.

Grandissons à présent pour revenir dans notre monde macroscopique.

L’amour est vue comme l’énergie la plus puissante. Dieu est amour. L’amour est ce qui sauvera l’univers ou le gentil à la fin du film… Dieu transmet l’amour qui est en chacun de nous et en toute chose de l’univers.

Si l’amour est l’énergie la pluis puissante en raison du principe bien connu : E=mc2, elle devrait avoir une masse infinie. Quand on s’approche de la vitesse de la lumière et bien la masse devient bien infinie mais paradoxalement la longueur devient de plus en plus petite. Ainsi une rayon gamma possède une longueur d’onde très courte et une fréquence très importante (la fréquence peut-être vue comme une pulsation, plus elle est importante comme un coeur qui bat de plus en plus vite, plus son énergie est grande) à l’autre bout il y a les ondes radios dont la fréquence est très basse mais dont la longueur d’onde est très élevée.  Ce rayonnement est très peu énergétique et il engendre donc des mutations sur le long terme.

L’amour si il est l’énergie la plus puissante serait donc un rayon gamma, celui qui a la capacité de rendre la matière source de rayonnement, de mutations, de transformation, de création et de transmettre par rayonnement cette force. Le rayonnement gamma aurait surement même la capacité de pénétrer par delà la matière, sans doute au coeur de l’espace-temps et ainsi nait la gravité (mais pour le moment nous n’en sommes pas là). Quoi qu’il en soit l’amour serait donc la force d’évolution et de création qui habite tout élément.

A notre niveau car l’homme est un grand poète quand il se sent habiter par cette force puissante (physique), cette énergie incomparable il le traduit par le plus puissant de tous les sentiments : l’amour. Tout ce qui est évolution, source de création est amour et physiquement il existe bien de façon matérialisée dans les phénomènes physiques qui nous entourent et qui nous permettent d’évoluer ou de participer à l’évolution du cosmos lui-même.

Quand nous sommes habités par cette force mais que nous ne pouvons en identifier la source, l’information qui nous entoure ou l’inconscient collectif rattache cette force à Dieu. Dieu est la source de l’amour. Ici la source de cet amour pourrait être tout aussi bien le sursaut gamma d’une étoile mourante dont les photons parviennent jusqu’à nous. Il existe bien une source physique. Cependant, cela pourrait tout aussi bien être les mutations engendrées par le fait de donner la vie, l’amour maternel en tant que source d’évolution est vu par l’homme comme l’un des amours les plus puissants au niveau terrestre bien plus que l’amour classique entre deux individus qui généralement n’entraine que des phénomènes d’évolutions mineurs et superficiels, simplement hormonaux ou pire potentialisés- cela signifie que l’évolution n’est pas physique et réelle mais projetée dans la continuité de l’espèce ex situ aux individus mais …

Enfin venons -en au sujet qui nous interresse le phénomène des flammes jumelles. Leur amour est très puissant et très pur, source d’éveil, très proche de celui qu’on pourrait ressentir pour Dieu. Les flammes jumelles se rapprochent plus des méditantes religieuses dans leur approche que dans la classique conquète amoureuse.

Les flammes jumelles éveillées (mais l’autre flamme probablement aussi) pourraient irradier l’amour au sens physique du terme (ondes et projections matérielles), le contact avec l’autre ayant généré en elles des modifications physiques de type rayonnements ionisants, de telle sorte qu’elles peuvent transmettre cette force d’évolution autour d’elles, ces mutations de la matière, cette force créatrice à la nature et à autrui (cette force est parfois mais pas toujours source d’éveil en tant qu’elle permet une prise de conscience comme nous le verrons plus loin).

Il faut admettre que l’amour est possiblement une énergie physique que la nature poétique de l’homme a traduit dans un sentiment. La conscience éclairée en commençant non plus à parler d’amour mais d’énergie de l’amour chez la flamme jumelle est un prémisse à cette prise de conscience. Cette énergie est la plus puissante car elle est la destruction/création qui est évolution dans sa nature non-duelle.

Arrêtons-nous pour faire une petite aparté avec Bouddha et Jésus, vu comme source d’amour, amour transmis à autrui. Par définition si ils étaient porteurs de ce rayonnement ils ont pu déclencher une évolution et une importante prise de conscience autour d’eux. S’agissant de Jésus qui est amour dans la transubstantiation : ceci est mon corps, ceci est mon sang, il est probable que cela voulait signifier qu’en toute chose est contenue l’amour et que tout dans l’univers est emplit de cette énergie d’amour. Son sacrifice est-il si différent d’un photon gamma qui va transmettre son énergie à un atome afin qu’il fusionne avec un autre atome pour créer un élément nouveau qui participera à son tour à la chaine de l’évolution voir réssusciter par la création d’un nouveau photon gamma ? Pour Bouddha tout n’était que vacuité en ce sens que tout est vide d’existence propre, que tout est interdépendant car l’énergie est une et indivisible à certaines fréquences.

Les flammes jumelles ne sont pas tombées amoureuses, l’autre a été la source d’un phénomène physique que j’expliquerais dès que je le pourrais dans un autre article consacré à un second voyage dans la compréhension de l’âme.

L’éveil est l’élévation de la conscience. Cette conscience éveillée qui permet d’être à nouveau en lien avec soi, de ressentir et parvenir  à justement interprété ce qui nous habite, cette source physique d’évolution qui nous permet dans certains cas de rayonner et d’utiliser cette force pour la transmettre et permettre à leur tour aux autres de s’éveiller et d’accéder à d’autres niveaux de compréhension.

Cet amour n’est pas toujours source d’éveil car l’éveil nécessite un phénomène physique intense à certains niveaux pouvant entrainer des mutations intérieures et une succession de phénomènes internes. Un jour l’homme a créé l’amour le plus puissant de tous les sentiments, celui pour lequel nous pourrions donner notre existence ce que nous faisons et un jour certains comprennent son essence même et peuvent le transmettre de façon éveillée.

Un autre parallèle peut-être fait s’agissant de ceux croyants à la transmigration en ce sens que l’amour est éternel et survit à la mort. En mourant nous éméttons une onde gamma capable surement d’investir un autre élément de la matière et de continuer de transmettre cette force d’amour.

Et comme j’aime à vous réserver une surprise et un bel espoir à celui qui le comprendra j’en reviens à mon spectre electromagnétique. A l’autre bout de la chaine à l’opposé du rayonnement gamma il y a les ondes radio. Ainsi, imaginons qu’un être éveillé soit le siège d’un ensemble de phénomènes physiques capable de rayonner et une source de création à tous les niveaux et bien quand ce rayonnement s’atténue ce qui est invariablement le cas il pourrait emettre un photon de très basse énergie mais de très grande longueur d’onde du type onde radio. Ces ondes interviennent dans la résonnance de Schumann et servent de guides d’onde à savoir guider une onde d’un point A à un point B. Ces ondes ont un très faible pouvoir de pénétration de la matière et ne peuvent donc générer d’évolution importante sauf sur le long terme ce qui explique que l’autre s’éveille très lentement quand ils les perçoient. Il y a une probabilité pour que lorsque la phase de désexcitation interviennent chez la flamme jumelle éveillée ou les deux, ce rayonnement radio permet de le signaler et de ramener les flammes l’une vers l’autre, c’est une hypothèse. Il serait même possible que cela soit le cas même après la transmigration ainsi l’amour survivrait à la mort même en ce sens que l’autre (qui n’est plus un autre mais son énergie d’amour, son évolution) pourrait continuer d’évoluer ensemble en quelque sorte en somme s’aimer.

Aimez-vous les uns les autres est l’interdépendance et la vacuité de bouddha puisque tout l’univers et chacun de ces éléments est habité par cette force, cet amour. C’est un peu évoluer les uns par les autres.

L’amour est donc bien la plus puissante de toutes les énergie et les flammes en s’éveilllant et en prenant conscience de cette force le rayonne autour d’elles.

Pour la flamme jumelle éveillée, elle associe cet amour non pas à un être abstrait mais à un individu identifiable ce qui fait qu’inconsciemment l’autre est la source de l’amour ultime car il transmet une énergie énorme et très puissante comme Dieu qui donne l’amour d’où la difficulté à gérer ce sentiment provoqué par un phénomène physique avec l’ego qui créée deux entités sexuées possiblement un système commun, une même source d’évolution qui brulent comme des flammes d’un amour commun mais en fait d’une énergie physique interdépendante.

L’énergie de l’amour se traduit sans doute par la flamme éveillée qui fait grandir cet amour et devient à son tour source d’amour donc d’évolution. La séparation des flammes peut s’expliquer par ces phénomènes internes que l’individu traduit par des sentiments. Les difficultés de communication peuvent être la source de déphasage, d’interférences, d’ionisations temporaires sur du plus ou moins long terme qu’il est possible de régler.

L’énergie ressentie de façon cyclique, pulsée par la flamme éveillée quand elle songe à l’autre peut-être un phénomène de compréhension miroir. Je m’explique. Nous pensons qu’en songeant à l’autre nous ressentons cette énergie d’amour. Nous avons vu que possiblement cette énergie d’amour est en toute chose car elle est l’évolution dans son essence même. De ce fait quand certains phénomènes se produisent en elle (mutation, adaptation à des seuils d’énergie, excitation de noyaux atomiques etc…) elle le transcrit comme une bouffée fulgurante et intense d’amour. Les flammes jumelles sont donc hypersensibles à ces phénomènes physiques interne et les identifient immédiatement (surement la résultante d’un degré de conscience supplémentaire) à l’amour, la force ultime car elles sont le siège sans doute de mutations importantes (on pourrait voir une forme de parallèle avec le fait que l’impression de l’éveil spirituel global dans l’univers est en train de traduire une évolution de l’espèce aussi bien physique que dans sa conscience).

Pour elles la source de cet amour est l’autre flamme. Elles ne ressentent pas de l’énergie parce qu’elles songent à l’autre mais ressentent tout à coup cette force et le traduise par de l’amour immédiatement associée à l’autre (la force résultante de la source contient des informations sur la source elle-même, elles sont en quelque sorte intriquée ensemble – on ne dit pas toujours que Dieu transmet l’amour mais plutot que Dieu est amour ainsi la source et l’objet sont un même système).

Je vous invite comme toujours à porter un regard éclairé sur cet article et à puiser ce qui est nécessaire à votre chemin et qui pourrait vous guider vers une meilleure compréhension et gestion de ce que vous vivez, tout en conservant votre sens critique car il est la matrice de votre éveil. L’éveil se fait par palliers dans la conscience de soi, des autres et de l’univers et à ce titre il est néfaste d’accepter des choses qu’on ne saurait ni comprendre ni ressentir car la conscience n’est pas une mais multiple.

La supra-conscience étant l’accès ultime à toutes les formes d’être et de compréhension cohabitant en une seule essence mais nécessitant pour cela l’utilisation des trois voies que sont le savoir (connaissance transmise), l’expérimentation (sens) et ce que le Samkhya appelle inférence (qui est une forme de réflexion) mais qui se traduit chez la plupart d’entre nous sous la forme de l’imagination, soit notre capacité à inventer en défiant les lois des probabilités permettant de pousser la réflexion au-delà même de l’illusion sensorielle et intellectuelle dans laquelle notre esprit et notre ego pourrait nous amener à demeurer piégés.

***

Publicités

26 commentaires

  1. Comme toujours j’apprécie grandement votre approche scientifique.

    Sur mon chemin, je me perçois de plus en plus comme un simple élément de l’univers et il est confortable d’apprendre le fonctionnement et l’architecture de ce grand tout pour y situer ma « fonction », mon « rôle », ainsi que les fonctions et rôles de tous les éléments qui m’entourent; humains, végétaux, animaux, minéraux, pensées etc. etc.

    J’aime particulièrement cette phrase :
    « Il faut admettre que l’amour est possiblement une énergie physique que la nature poétique de l’homme a traduit dans un sentiment. »
    _________________________________________________________________

    Il y a quelques jours m’est venue une réflexion que j’aimerais partager avec vous.

    Il me semble, peut-être est-ce une erreur de ma part, que vous aviez évoqué que chaque individu, quel qu’il soit, a une flamme jumelle (présente dans cette incarnation ou non).

    Je me demandais alors :
    Qu’en est-il des personnes qui ne vivent pas ce phénomène?
    (…ou peut-être devrais-je écrire plutôt : […] qui ne vivent pas les bouleversements générés par ce lien-là?)

    Si les flammes jumelles fonctionnent comme des particules intriqués et que, par conséquent, elles avancent en « écho », est-ce que les personnes qui n’ont pas connaissance, ni conscience de ce lien, perçoivent parfois des émotions ou des événements de leurs vies qu’elles ne peuvent expliquer, justement parce qu’il leur manque cette connaissance-là?
    Ou sont-elles étrangères aux « interférences » aux « synchronicités » etc.?
    Dans leurs cas, le lien est-il plus discret ou n’y prêtent-t-elles juste pas attention?

    Suis-je claire dans ce questionnement?

    • Bonjour,

      en premier lieu désolée pour ce temps de réponse. J’ai parfois l’esprit aileurs mais je suis touchée par ce commentaire car j’ai bien souvent l’impression que mon travail par son approche différente du phénomène n’emporte pas tous les suffrages – il y a plusieurs stades chez les flammes et ce n’est pas si simple… :)

      Je trouve ta question en tout cas interressante et à vrai dire je n’avais jamais perçu les choses ainsi. Ils se trouvent que probablement l’intrication est une des pistes mais peut-être pas LA piste. Il est bon de les explorer toutes. En mécanique quantique on pense que tout est constitué de quantas d’énergie mais il est probable qu’une très légère erreur d’interprétation empêche de comprendre qu’en fait il existe des états (c’est le cas de la matière par exemple) attachée a un quantum d’énergie et non pas que la matière est constituée de ces quantas. L’état qu’est la matière est donc attachée à un quantum d’énergie qui a une nature duelle et qui peut aussi se comporter comme un état indépendant et transmettre son énergie à la matière par exemple. Ainsi on pourrait faire un parallèle avec l’esprit et le corps qui sont des états et à chacun de ces états est attaché un quantum d’énergie contenant de l’information (des interférences, mais aussi de l’information collective… ce qui anime le corps et l’esprit) – Ce quantum peut aussi se comporter de façon indépendante du corps et de l’esprit en étant un état duel lui-même : la conscience (qui peut être est la notion d’âme mais il se peut que les concepts soient légèrement différents – ).

      Ainsi la conscience est attachée au corps et a l’esprit et leur permet de se manifester dans le monde car un corps seul et un esprit seul ne peuvent être manifesté en l’absence de la conscience qui leur donne vie. Néanmoins, la conscience peut aussi être indépendante et non rattachée au corps ou à l’esprit et ETRE par elle-même. Dans ce cas là elle transmigre et transmet son information si elle se voit rattachée à un corps ou un esprit.

      La conscience en se rattachant à un corps et un esprit produit l’emission d’une nouvelle conscience quand elle revient à son état fondamental qui pourrait être la mort mais pas nécessairement car certains (les flammes entre autre) sont des consciences dites éclairées ou des âmes dites manifestées et projettent de la conscience en dehors de leur corps ou de leur esprit et permettent ainsi la transmission de l’évolution. En somme, la conscience ou âme se conduit comme un photon.

      Il est possible que cela soit une piste dans la manifestation entre autre des synchronicités qui sont les manifestations de l’ame ou conscience en tant que tout et qu’on ne peut saisir mais dont nous possédons l’information et qui fait sens quelquefois. Il est possible qu’elle se manifeste étrangement à des moments quand nous sommes en questionnements, dans des phases ou nous avons besoin d’aide… Ces phases correspondent à des baisses d’énergie apparente du corps ou un affaiblissement de l’esprit qui se manifeste à contrario par l’accès à la conscience libérée et à la synchronicité.

      De plus, cette conscience en tant qu’essence du tout tend à rechercher à s’agglutiner et c’est cette information de notre conscience qui cherche à tout prix l’unicité. A l’inverse la matière dont est fait le corps et l’esprit unit au quantum (conscience) tend à évoluer et à occuper tous les espaces. L’homme est héritier de cette dualité qui le rend mi-dieu et mi-demon :) En tout cas ça brouille les pistes nous voulons former un tout et nous sommes profondemment attachée à l’amour comme force supreme d’évolution (inverse de l’unicité).

      Pour transposer cela dans le monde physique sinon je ne vais pas être très claire comme souvent :) Dans cette perspective à l’instar des photons qui peuvent être intriqués, le quantum d’énergie, la conscience (âme) peut l’être.

      J’ai dit que tout le monde avait une flamme jumelle ? En fait, je ne pourrais l’affirmer car je ne crois pas qu’il n’existe que des consciences intriquées comme le fait que tous les photons ne le sont pas. Cependant, ils peuvent sans doute le devenir sous certaines conditions et de ce fait si tout le monde ne possède pas une flamme jumelle, il peut s’en créer régulièrement ou alors c’est un stade d’évolution. Compliqué de pouvoir saisir le sens –

      En tant qu’elles ont une énergie commune, une conscience commune ou plutot qu’elles se conduisent comme si elles n’étaient qu’un et bien elles accèdent à une nouvelle forme de conscience et surtout cette conscience portant l’information entre autre élément elles ont de fait une mission commune. Nous voilà avec deux corps et deux esprits individualisés qui ne sont qu’un support et chaque individu possède une conscience qui chez elle agit comme énergie mais cette conscience existe aussi indépendamment de l’individu comme nous l’avons vu.

      En fait, les flammes jumelles ne sont pas comme on l’imagine issue d’une source extrêmement ancienne pour certaines sans doute mais pas toutes. Il est possible qu’elles soient produites au moment de la mort du corps physique. Au lieu de l’émission d’un quantum il s’en produit deux intriqués. S’affranchissant de l’espace-temps, elles ont nécessairement une perception différente. L’une des flammes est plus éveillée que l’autre parce qu’il est possible que le partage des informations à ce moment-là ne soit pas équilibré. C’est ce qui pousse à penser classiquement que l’une attendra l’autre ;)

      Pour être précise. Je devrais déjà trancher si tout le monde à une flamme jumelle et au fur et à mesure des expériences et des études je n’en suis pas si sure :) En fait, le mécanisme s’il est évolution laisse supposer qu’à terme tout le monde « aura » une flamme jumelle. Je l’ai dit mais je sais que c’est dur à comprendre dans ce monde ou notre ego nous fait regarder par le mauvais trou : l’unicité et l’amour sont des mécanismes opposés par essence aussi étrange que cela nous apparaissent à notre niveau. Ainsi, les flammes jumelles sont faites pour l’amour, l’évolution, l’éveil des consciences, l’expansion et non pas l’unicité. Elles doivent le comprendre et c’est sans doute l’aspect le plus complexe, elles veulent s’unir absolument à l’autre en oubliant que si elles sont ainsi c’est parce qu’il existe un motif plus vaste. Le premier choix qu’elles vont devoir faire sera l’unicité ou l’amour et comprendre que dans leur cas ils sont incompatibles. Je me rends compte que la plupart retourneront donc dans le cycle car c’est vraiment un choix très difficile qu’on leur pose là – le même qu’Orphée n’est pas parvenu à tenir avec Eurydice :)

      J’espere que ces informations t’aideront dans ta quête et que tu seras lire entre les lignes les messages ;)

      • Merci Alice pour cette réponse très complète.
        Je vais me laisser le temps de l’intégrer et de la questionner.
        (Et peut-être de relire quelques autres articles et commentaires de ton blog. Ça me fait parfois du bien de revenir aux premier articles, aux « bases » en quelques sortes.)

        Intéressant ce choix entre Amour et Unicité…

        [ Entends-tu par là:
        AMOUR: sans attente et sans besoin de contact matériel/physique

        UNICITÉ: relation de couple ? ]

      • Bonjour et merci.
        Faire un choix ou ne pas faire un choix telle est la question.
        Pour ma part, j’ai toujours senti ce choix et cela fait mal. Mais mal à qui??? A l’égo, toujours l’égo. Vivre autant d’expérience insolite pour être ensemble comme un couple et fonder une famille est un peu tirer par les cheveux et machiavélique non?
        Il y a des couples jumeaux qui vivent ensemble et je pense que c’est dû au faite ils ont déjà eu un sacré long parcours derrière eux. Il est dit que l’on rencontre sa fj plusieurs fois dans la roue d’incarnation et je crois bien que cela est une vérité. L’éveil est un long processus et en une seule vie c’est un peu cours sauf si l’on meurt très vieux.
        Quand j’ai compris (dur d’admettre) que mon âme avait décidé autre chose pour mon évolution, j’ai fait objection, appel et j’ai dû capitulé en grinçant des dents parce que mon égo avait perdu la partie. Ma relation a toujours été au niveau de l’âme avec lui, on se plaît et nous avons que deux ans de différence, nous avons vécu dans le même pays pendant très très longtemps avant que l’on rencontre. Stupéfiant quand on y pense, et on se dit que les anges là haut sont des petits coquins ainsi que l’âme. Je lirai ton article là dessus d’ailleurs.
        Par moment je me suis demandé si le but de tous cela n’était pas ça justement, non pas faire un choix mais accepter qu’avant d’être mental, égo, matière… Nous sommes énergies, amour et par conséquent il est naturel de vivre une relation intime avec soi au niveau de l’âme donc au niveau de l’amour. Se connaître avant de s’offrir.
        La matière est illusion et vouloir vivre quelque chose sur le plan matière est illusion et justement nous devons sortir de cet illusion. Intégrer que nous sommes énergie avant toute chose, ceci est primordiale à mon sens. Pas avec des mots mais avec l’expérience.
        L’exemple est là, quand on compare nos relations avec notre fj et les autres hommes, nous disons toutes qu’elles sont fades celles que nous vivons avec un partenaire karmique. Pourquoi parce que tout est basé sur la matière (sexe, possession etc…). Alors qu’avec l’autre, on se redécouvre, on se voit, on s’admire, on s’apprécie, on s’aime, on aime et il me semble que c’est que nous attendons toutes dans une relation. Et qui procure cela, c’est la relation d’âme à âme. On connait l’autre dans son essence même, nous sommes un peu narcissique non, on s’aime puisque l’autre est nous/lui. Et c’est peut être une piste aussi, mais se retrouver et s’aimer Soi peut être salvateur pour construire et unir sa vie à quelqu’un d’autre et vivre quelque chose de magnifique justement. Puisque si nous élevons nos vibrations, nous allons attirer le compagnon de choix, miam. J’aime mon autre mais plus avec cet excitation, je l’aime c’est tout comme je m’aime moi, je me suis libéré de mes chaînes au moment où j’ai le laisser partir. Il n’y a aucune promesse, ça ce sont aussi des illusions à mon avis. Illusions qui nous enchaînent et nous empêchent de nous libérer. Lisez la liberté du connu de Krishnamurti, vous serez étonnées. Plus de plaisir, plus d’envie, plus rien qui nourrit l’égo et vous laisserez votre âme reprendre ses droits. Chaque souffle deviendra le souffle de l’âme qui expérimente et s’amuse.
        Je n’ai fais aucun choix, j’ai simplement compris que j’aurai beau faire, si mon âme a décidé cela c’est ça qui se mettra en place. Comme si mon mental avait capituler parce qu’il avait comprit que c’était inutile. L’urgent avant cet autre c’est nous (petit nous) encore une fois, nous dans le sens où on doit se retrouver, savoir qui nous sommes, intégrer cette compréhension et redonner les commandes à l’énergie amour que nous sommes. Ça et rien d’autre. Ce n’est pas renoncer à l’autre et s’occuper de Soi, renouer avec Soi, se marier avec Soi. L’autre n’est qu’un facteur déclencheur des événements pour notre éveil, il va, il vient dans nos vies âmique (nouveau mot que je viens d’inventer) puis repart l’air de rien en ayant accomplit sa mission. Celle de nous éveiller pour que l’on s’éveille seule ou seul. De toute manière il sera toujours là, on mourra et dans une autre vie, soit on le retrouvera, soit on continuera notre bonhomme de chemin en gardant cette forte impression qu’on a déjà trouvé notre autre alors nos relations seront bien plus mûre et choisi avec conscience, on vibrera autrement. Effectivement je n’attend plus rien, du moins, je vis le moment présent. Avoir une relation avec un autre ça c’est une autre question car comme la plupart aussi, je le sens quand je suis en plein ébat et je sens quand lui est en plein ébat. Ce qui provoque une ouverture d’esprit sur la question de fidélité, couple, mariage sur tout. La fj est là pour briser vos croyances, vous remémorer votre essence. La suite, n’imaginez rien, laisser votre âme faire ce qu’elle a à faire et vivez comme si vous ne l’avez jamais connu pour éviter de vous bloquer inutilement. Faites votre cheminement dans la conscience donc attention à vos choix, transmettre, aider, accomplissez. Pour ceux ou celle qui ne se sentent pas d’ici et bien dites vous que si vous êtes ici c’est que vous avez une mission et que cette planète et ses habitants rustiques ont besoin d’amour. L’amour se partage avec le peuple pas qu’avec vos soit disant proche. Les proches ce sont les sept milliards d’humains alors vivez et parcourez le monde. Votre fj fait de même, croyez moi. Bisous à tous, merci Alice, merci d’exister et de nous faire profiter de tes capacités. je ne pige pas tout mais il n’y a aucun blabla inutile et de fausse promesse, c’est clair et conci. On ne peut oublier l’autre qui s’est scinder en vous mais vous continuer de respirer alors vivez. Celles ou ceux qui n’ont jamais connu cette sensation de mourir de l’intérieur, je peux vous affirmer que quand la vie revient à nouveau, vous prenez des couleurs, vous sortez de l’ombre dans lequel vous été plongé, il y a alors une seule chose qui compte c’est vous. Personne ne va faire votre travail personnel, personne ne va vous aimer à votre place, et encore moins votre fj même qu’elle est vous. Votre relation est digne de la cinquième dimension alors élevez vous pour en faire vraiment parti et montrer le chemin aux autres sans jouer les sauveurs. C’est tous ce que vous avez à faire.

    • Bonjour…
      J’ai vécu dans le même pays que ma fj de ma naissance jusqu’à ce qu’il parte suite à notre retrouvaille/séparation.
      Je témoigne ceci, les deux savent qu’il y a quelqu’un d’autre qui existe comme un double, je l’ai vécu ainsi. J’ai toujours senti que j’avais un jumeau et j’ai toujours voulu être ce côté masculin. Sa présence me faisait peur à cause de notre karma (je l’ai su plus tard).Mais j’adoptai des comportements qui ne venaient pas de moi comme ce mal être, que personne ne m’aimait, je pleurais sans comprendre alors que je savais qu’il y avait hic sans pouvoir l’expliquer.
      E clair, je crois sincèrement que quand cela se passe ainsi c’est que les fj se sont déjà connu dans une autre vie (ce qui fut notre cas). On était déjà emboîté l’un dans l’autre, on cherchait l’autre à travers les autres.
      Nous vivons tous cela en étant endormi puisque la rencontre a eu lieu des années plus tard. Le pays est pays et on a réussi à tenir la distance, comme par hasard, le secteur où il vit est un secteur où je ne met jamais les pieds.
      Nous sommes endormis et éveillés en même temps depuis un sacré bout de temps mais qui est conscient de vivre ce phénomène aucun de nous deux à vrai dire sauf si l’autre est née en sachant. Je lui poserai la question quand on se reverra et si je m’en souviens. Car naître en se rappelant changerait la donne en effet mais impossible dans mon cas puisque nous avons construit nos vies avant de se retrouver mais l’illusion total. Notre défi m’est plus clair à présent, nous devons vaincre l’illusion sous toute ses formes. Pourquoi?
      Parce que nous nous plaisons et que nous avons peu d’écart d’âge ce qui fait que nous pouvons tomber dans une relation classique très facilement sauf quand nos égos s’y mêlent.
      C’est parce que je suis sorti de l’ombre (je suis artiste) qu’il m’a retrouver donc qui de nous à retrouver l’autre? C’est comme ça que lui a su et a voulu absolument me voir. Il a dû attendre, mais a eu sa fameuse rencontre. Ce jour restera gravé dans ma mémoire, ce sentiment étrange de connaître cette personne sans pouvoir y mettre une étiquette. Cette personne vous attire non pas pour son physique, ni l’alchimie corporelle mais elle vous est si familière que vous vous comportez sans le savoir comme si vous aviez toujours été ensemble.
      Le faite d’avoir vécu cela et en ajoutant le souvenir effacé de notre ancienne vie donne ce résultat pour moi, que les fj peuvent se voir au moins une fois. les fj non consciente peuvent faire du mal à l’autre, voir l’a tué puisqu’il expérimente la dualité ombre, différence de niveau de conscience. Et quand elles se retrouvent, il y a le blocage physique qui créer beaucoup de confusion mais signifie simplement le pardon de soi même de s’être infliger cela pour se rappeler l’amour. On peut se rappeler l’amour de tellement de manière. Le phénomène des fj est tellement vaste parce que chaque fj à son parcours.
      Quand on s’est déjà vu, nous n’avons plus les mêmes épreuves que celles qui ne se sont jamais vu vous comprenez. Voilà pourquoi je dis que les fj qui se mettent en couple rapidement ont déjà parcouru un long chemin ou sont des fj primordiales.
      Mais ceci est la preuve que quoi qu’il arrive, qu’importe que vous mourriez, vous vous retrouvez même des centaines d’années après. Vous êtes voués à vous revoir. Vous savez que l’autre existe et vous cherche comme vous le chercher en l’attendant.

  2. Moi aussi, j’apprécie cette approche scientifique, même si elle me dépasse souvent un peu…
    Mon guidage ( car guidage il y a) se fait essentiellement par synchronicités artistiques, poétiques; j’ai été instruite de quelques notions d’intrication quantique, mais cela reste assez succinct: je comprends essentiellement que ma propre transformation entraînera également un changement substantiel chez mon Double; et inversement. Je n’ai aucun contact avec lui, mais j’apprends à faire confiance à notre « connexion intuitive » , énergétique…Si nous devons nous revoir, qu’il en soit ainsi, si je ne devais jamais le revoir, qu’il en soit ainsi…J’essaie de mettre tout libre-arbitre mentalisé de côté et de ne me laisser guider que par la sagesse supérieure, la sagesse du cœur…Je précise « j’essaie », car comme tout humain, je suis parfois la proie de mon ego, qui peut refaire surface en se masquant sous un voile moral, spirituel…etc…

    La notion d’amour pur me semble importante: il s’agit selon moi de se purifier et de se nettoyer jusqu’à ne faire plus qu’UN avec sa propre Essence, sa nature profonde lumineuse et rayonnante … Se débarrasser ainsi de tous ses conditionnements, de tous ses attachements, d’ apprendre à recevoir et gérer ses émotions négatives…Une véritable alchimie, transmutation intérieure, qui permettra alors à cette énergie supérieure, ce flux d’amour inconditionnel qui émane de la « Source » ( que chacun nommera comme il le souhaite…Dieu, Amour, Univers, Bouddha., Esprit…) de circuler et de rayonner par notre corps, esprit, parole, de façon tout à fait libre et en accord avec Tout-Ce Qui Est, en totale cohérence, fréquence avec l’Origine du Tout…Et de vibrer à l’unisson alors alors avec notre Double quand il aura lui aussi accomplit sa propre trajectoire.
    Comment savoir si « nous sommes à niveau  » ou non ? Je suppose que c’est à ce moment là que les retrouvailles seront possibles à nouveau, et que , si et seulement si le consentement mutuel existe , une Union sera possible,( Union des plus prometteuse, créative, source de bonheur intense et de complétitude, et magique sur tous les plans si j’en crois mon guidage et mes expériences perso)!!

    Cette transmutation personnelle se vit effectivement au niveau physique. J’essaie de ne me pas me poser trop de questions: je laisse faire le processus…J’ai des périodes où je ressens intensément de l’électricité dans tout mon corps. ; mes perceptions énergétiques se sont développées. J’ai des périodes où je ressens comme des accélérations, un tourbillonnement d’énergie..Puis des périodes de stabilisations, d’accalmie… qui me permettent de m’ajuster, de me mettre à niveau et d’expérimenter une nouvelle manière d’être au monde.
    Quand je crois qu’enfin, ça y est, je suis suffisamment purifiée : je découvre à nouveau de nouvelles zones d’ombre et encore du nettoyage à faire; toutes mes expériences des derniers mois sont vécues dans une véritable accélération événementielle et m’amènent à évoluer, encore et encore…J’aperçois la ligne d’horizon et mon Double qui m’attend en souriant, près à m’enlacer et à me soulever de terre…
    En attendant, j’ai encore un (tout petit) peu de travail…Je le sais, j’ œuvre en conséquence…Je me laisse porter par le courant, par notre synergie, qui fonctionne par cercles spiralaires de plus en plus concentriques. Ma propre énergie est de plus en plus intense…J’ai d’ailleurs du mal à la canaliser parfois et je pratique ( j’essaie du moins) des yogas du tao ( d’après les livres de Mantak Chia) pour la stocker…Je prends tout conseil à ce sujet;

    Selon vous, les perceptions énergétiques sont elles liées au rayonnement gamma ?

    • Bonjour Tara,

      Sais-tu qu’il existe plusieurs Tara incarnée parfois ensemble selon les mythes ? Chacune son rôle et j’ai l’impression de me parler à moi-même parfois (je plaisantes). Je crois qu’il existe aussi chez les flammes plusieurs niveau de conscience et que lorsque nous pratiquons certains yoga nous pouvons apprendre à percevoir plus justement ces mécanismes et à se détacher de l’égo et donc de l’information erronnée d’un seu niveau. A notre niveau certaines énergies deviennent des éléments à réalité tangibles mais l’illusion consiste à penser qu’ils sont à prendre à uniquement au niveau de conscience occupée. La conscience cosmique que tout le monde cherche ne peut se dévellopper sans prendre conscience de son corps et de son esprit et encore moins sans prendre conscience de ce que nous sommes à l’origine des origines. C’est un peu comme une maison sans fondations, une conscience détachée de son essence si nous refusons d’admettre notre essence pour nous contenter d’un seul niveau occupé.

      Tu devrais continuer sur ta voie car je crois qu’elle te reussie plutot bien. Cette énergie que tu ressens est vraisemblablement bien en partie due au fait d’être capable de percevoir des phénomènes qui devraient se trouver hors de ta portée de conscience et de sens comme des rayonnements et des mécanismes d’évolution qui permettent à ta conscience de sentir qu’elle s’éveille. C’est donc très bon signe :) Quant à l’union avec l’autre elle pourrait être différente de ce qu’on imagine. Les flammes cherchent à s’unir à l’autre comme si c’était le bonheur ultime mais elles ont été séparées pour une raison qui n’est peut-être pas négative.

      Prenons Tara. Elle est coincée dans un cycle sans fin dont elle ne peut sortir comme nous sommes piégés dans l’espace-temps à cause d’une vitesse finie de la lumière. Comment ne pas transmigrer encore et encore ? Et bien en s’intriquant lors de son incarnation de sorte que cela donne l’illusion d’être un deux capable de s’affranchir de l’espace-temps, de la vitesse de la lumière, du cycle mais dans tous les cas la notion de deux est illusoire ( meme si ce 2 est un beau brun avec des yeux de braises ! )

      Une seule chose qui va vous faire bondir c’est que le tout est une source et que les sources donnent naissance a des éléments qui quittent la source pour devenir d’autres sources un jour. Quelle idée étonnante de vouloir y retourner tu ne trouves pas ? Allez vers le tout si chaos il y avait à l’origine est une chose mais y retourner à beaucoup moins de sens si on l’a quitté et qu’elle n’était pas le chaos :)

      Nous avons cette nature duelle : 1) former un tout 2 ) evoluer et participer au cycle qui est amour. Quelle est le bon chemin ? Je n’en sais rien… A moins que le chemin exacte soit celui de l’amour pour former un nouveau tout auquel nous oeuvrons ? Autant de questions qui me préoccupent parce qu’elles sont la clé je crois. Plus encore que notre relation avec l’autre car si nous ne parvenons pas à récupérer ce bout de nous que se passera-t-il ? Quand je dis bout de nous c’est l’information.

      Bonne soirée.

      • Bonjour Alice, je me retrouve effectivement dans la plupart de tes phrases…
        Selon mon expérience de flamme jumelle éveillée, il y a un chemin d’unification intérieure important et profond « à accomplir ». L’une des clés consiste à trouver la complétitude en Soi et à cesser de la chercher à l’extérieur. Ce qui signifie, aimer sa flamme-jumelle d’un amour qui n’attend et n’espère rien et lâcher-prise, sincèrement, avec toute perspective de retrouvailles.
        Je pense comme toi que l’union avec Lui (un autre soi-même en quelque sorte) est différente de de qu’on l’on peut imaginer avec notre mental forcément limité; le Double, qui porte l’autre polarité, est à la fois en soi, et « incarnée » et si Lui aussi accomplit son propre chemin d’unification intérieure (ce libre-arbitre lui appartient)…Que peut-il se passer alors ? De quelle manière deux êtres peuvent-ils dépasser leur nature duelle ? Pouvons nous former un Tout (en UNion) à Deux tout en restant Un et différencié ? C’est là qu’il convient de rester dans l’instant présent, sans attente ni projection…L’une des clés réside également dans « l’instant présent », l’absence de « saisie de soi » (lâcher-prise du mental pour libérer l’énergie créative);
        Les synchronicités m’apparaissent maintenant de plus en plus naturelles comme un témoignage de mon unification intérieure. D’ailleurs, de plus en plus alignée sur la Source unifiée (amour pur,pensées et souhaits vertueux, compassion et ouverture aux autres…) j’ai conscience de créer, dans mon sillage et de plus en plus, ma propre réalité. Une manière d’ancrer cet « amour extra – terrestre » (pour reprendre ta formulation) sur Terre ?
        Très belle aventure en tout cas, humainement parlant ;-), pleine de surprises, de magie , de joie et d’inattendu !

    • De façon pragmatique se serait la nôtre :) Nous émettons de la lumière ou des ondes pouvant se réfléchir sur la cornée de l’autre et c’est l’illumination puisque nous sommes à cet instant là (sous certaines conditions) frappée par une onde dite de référence présentant exactement les mêmes caractéristiques de fréquence et permettant d’activer un mécanisme de lecture :)

      M’enfin tout cela est complexe – Si nous sommes intriquées à l’autre les mots notre et sienne sont une illusion car bien qu’il y ait deux énergies distinctes en apparence elles forment un système qui prime et la fréquence est identique.

      Sauf … si l’intrication n’est pas la clé et que nous avons vu dans ses yeux le reflet de notre propre âme telle Narcisse, nous sommes tombées amoureuse de nous même ( traduction physique : le processus d’évolution est auto-engendré et nous croyons qu’il émane d’un tiers ) et nous courons désespérément après ce tiers en pensant qu’il existe un lien d’amour ( d’évolution ) avec lui alors que le pauvre bougre s’est trouvé là au mauvais moment !! :)

      C’est une hypothèse qu’il ne faut pas négliger…

      Les flammes jumelles sont amour car elles s’éveillent et évoluent mais il est possible qu’elles aient la capacité de le faire seule et c’est cette force qui est la plus importante possiblement –

      Durga combattant le démon contre lequel ni les dieux ni les hommes ne peuvent rien sauf l’entité féminine dont l’arme universelle est l’amour auquel nul n’a songé – un vulgaire quantum d’énergie présentant certaines caractéristiques et qui dans notre monde égotique aurait la forme d’une femme ;)

      Le débat est ouvert mais riche ;)

  3. Je n’ai que très peu évoqué ma propre expérience, alors je vous livre un témoignage;

    J’oscille depuis bientôt 10 ans entre un désir de partager des moments avec lui et une peur de disparaître en m’oubliant dans un « nous ». Parce qu’il y a une force magnétique d’attirance qui surprend mon mental, une envie de fusion qui me terrifie.
    Lors de notre dernier moment passé ensemble, nous discutions comme deux amis, j’étais à ses côtés. Il était clair entre nous que nos chemins de vies n’étaient pas compatibles, que la seule relation possible était cette amitié particulière.
    Et là tout mon corps s’est mis à trembler et mon mental ne comprenait pas, parce qu’il ne voyait pas de possibilité de relation avec lui (par rapport à la réalité de nos vies respectives. Très mental comme raisonnement je sais…). J’ai essayé de lutter mais j’ai eu la sensation que malgré la force de mon mental, la puissance énergétique était plus forte. Le mental a fini par céder. Et après coup, j’ai eu très peur. J’ai vraiment eu la sensation d’être une marionnette. Mais qui tirait les fils ? Qui me faisait agir ainsi en désaccord total avec mon mental et mes décisions ?

    Je me souviens avoir ressenti une évidence libératrice à ses côtés lors de cette rencontre. Dans ce moment d’évidence, le temps n’existait plus et j’étais là, simplement et pleinement. Plus rien d’autre n’avait d’importance. Je savais. C’était lui. Et j’étais extrêmement surprise par la réaction de mon cœur qui battait très fort.

    Et puis, de retour dans ma vie, mon chemin personnel (nous sommes séparés géographiquement depuis 14 ans), j’ai eu besoin d’espace et d’éloignement pour saisir ce lien, pour prendre du recul et accepter qu’il s’agisse d’une relation bien différente des schémas de mon conditionnement.

    Jusqu’alors, j’ai toujours ressenti une connexion, un attachement particulier à cet être. Mais j’aimais l’expliquer comme un enjolivement du « premier amour » de ma mémoire et par une confusion entre amitié et amour. Cependant, ces derniers événements ne me permettent plus de tromper mon esprit ainsi.

    J’apprends désormais à accepter ce lien unique et, comme vous toutes (tous) j’imagine, j’essaie de comprendre.

    • Bonjour Nuage,

      Ton parcours me semble assez proche du mien ; accepterais tu que nous échangions en privé ?
      Mon adresse mail doit être encore quelque part au milieu de mes différentes interventions…

  4. J’aimerais juste vous faire partager un passage sur les flammes jumelles d’une canalisation de Pamela Kribbe, sur lequel je suis retombé il y a peu. Je le trouve intéressant. Bonne soirée à tous.

    « L’idée d’âmes jumelles exerce sur vous une grande fascination. Bien que ce soit potentiellement dangereux, parce que ce peut être interprété de façon à renforcer la douleur de naissance et votre dépendance émotionnelle, plutôt que de les résoudre. Cela arrive si vous concevez le concept d’âmes jumelles comme le fait qu’une autre personne vous convient parfaitement et vous complète. C’est le concept de l’âme jumelle qui est votre moitié. Vous supposez alors que l’unité et la sécurité dont vous manquez si cruellement seront trouvées chez une personne qui est votre double parfait.

    Selon cette notion immature des âmes jumelles, on considère que les âmes sont deux moitiés qui ensemble forment une unité. Généralement, les deux moitiés sont homme et femme. Cette notion suggère donc non seulement que vous êtes incomplets, mais aussi que dans votre essence, vous êtes homme ou femme. Vous voyez probablement que cette notion d’âmes jumelles n’est pas saine d’un point de vue spirituel. Elle vous rend dépendants de quelque chose qui est à l’extérieur de vous. Elle dénie l’origine divine qui implique que vous soyez tout, homme et femme, et que vous êtes entiers et complets en vous-mêmes. Cela crée toutes sortes d’illusions qui vous éloignent de chez vous. Et par « chez vous », j’entends votre Soi, la divinité de votre « je ». Aucune âme n’est supposée être la moitié d’une autre.

    Les âmes jumelles existent bien et elles sont littéralement ce que ce mot implique : elles sont jumelles. Ce sont des âmes qui ont la même tonalité vibratoire, ou l’on pourrait dire aussi qu’elles sont nées en même temps, comme c’est le cas des jumeaux biologiques. Le moment particulier de la naissance, ce moment unique dans le temps et l’espace, donne une tonalité unique aux âmes qui prennent vie. Elles ne sont aucunement dépendantes l’une de l’autre. Elles ne sont ni homme ni femme. Mais elles sont certainement accordées l’une à l’autre en tant qu’esprits en affinité.

    Quelle est la raison pour la création d’âmes jumelles ? Pourquoi existent-elles ? Vous pensez souvent que la raison d’être de quelque chose est le processus d’apprentissage que cela effectue. Mais tel n’est pas le cas des âmes jumelles. La raison de l’existence des âmes jumelles n’est pas d’apprendre quelque chose. Le but est simplement la joie et la créativité. Les âmes jumelles n’ont aucune fonction dans la dualité. Vous rencontrerez votre âme jumelle lorsque vous transcenderez la dualité, lorsque vous vous identifierez à nouveau avec le Dieu en vous qui est entier, indivisé et capable de prendre toute forme ou apparence. Les âmes jumelles se rencontrent lors de leur voyage de retour chez elles.

    Revenons un instant au début du voyage. Au moment où vous quittez l’état d’unité et que vous devenez un individu, vous entrez dans la dualité. Soudain, il y a la lumière et l’obscurité, le grand et le petit, la santé et la maladie, etc. La réalité est éclatée. Vous n’avez plus de cadre de référence pour ce que vous êtes en réalité. Avant, vous tiriez votre identité du fait d’« être une partie d’un tout ». A présent, vous êtes une parcelle solitaire arrachée du tout. Mais à votre insu, quelqu’un vous accompagne, qui est votre égal, qui vous ressemble comme deux gouttes d’eau. Vous occupiez le même espace sous la couverture d’unité, si proches l’une de l’autre que vous ne saviez pas que vous étiez deux jusqu’à votre naissance. Ce qui vous connecte toutes deux est au-delà de la dualité, c’est quelque chose qui précède l’histoire de la dualité. C’est difficile de mettre cela en mots correctement, parce que cela défie vos définitions habituelles de l’identité pour lesquelles on est soit un soit deux mais pas les deux en même temps.

    Vous êtes donc deux en route pour votre voyage, un long voyage qui traverse de nombreuses expériences. Vous avez toutes deux fait l’expérience des extrêmes de la dualité, pour découvrir graduellement que votre essence ne réside pas dans la dualité mais en-dehors d’elle, dans ce qui lui est sous-jacent. Sitôt que vous devenez conscients en profondeur de cette unité sous-jacente, votre voyage de retour commence. Petit à petit, vous avez le sentiment d’être moins attachés aux choses externes telles que le pouvoir, la célébrité, l’argent ou le prestige. Vous comprenez de plus en plus que la clé n’est pas dans ce que vous vivez mais dans la manière de le vivre. Vous créez vous-mêmes votre bonheur ou votre malheur selon votre état d’esprit. Vous découvrez la souveraineté de votre conscience.

    Une fois que vous serez passés par tous les hauts et les bas de la dualité, il y aura un moment où vous rencontrerez à nouveau votre âme jumelle. Dans l’énergie et l’apparence de votre âme jumelle, vous reconnaîtrez une part très profonde de vous-mêmes, votre essence au-delà de la dualité et, grâce à cette reconnaissance, vous commencerez à mieux vous comprendre et à devenir conscients de ce que vous êtes en réalité. Votre jumelle est un cadre de référence pour vous, elle vous transporte au-delà des croyances limitées à votre sujet que vous avez absorbées lors de cette vie et des précédentes. Vous vous en libérez en voyant ce reflet de vous en votre jumelle ; c’est comme un rappel et ça n’a rien à voir avec la dépendance émotionnelle. Votre rencontre fait de vous deux individus plus forts et plus conscients, qui expriment leur créativité et leur amour sur la terre. Cela accélère votre voyage de retour et vous aide à passer à un niveau d’unité plus élevé, tout en gardant et en exprimant votre « je », votre individualité unique.

    Ultimement, nous sommes tous Un. Nous sommes soutenus par une énergie universelle en chacun de nous. Mais en même temps, il y a une individualité en chacun de nous. L’âme jumelle est jusqu’à un certain point le lien entre l’individualité et l’unité. C’est comme un marchepied vers l’unité. Si vous vous connectez avec votre âme jumelle consciemment et matériellement, vous allez générer la création de quelque chose de neuf : une troisième énergie née de leur action combinée. Cette énergie aide toujours à renforcer l’esprit d’unité à une échelle plus grande que les deux. Parce qu’elles sont sur leur chemin de retour au Foyer, les âmes jumelles se sentent inspirées à ancrer les énergies d’amour et d’unité sur la terre et elles le font d’une manière qui s’accorde avec leurs talents et leurs aptitudes uniques. C’est de cette manière que l’amour des âmes jumelles construit un marchepied entre « être un » et « être Un ».

    Il y a un lien intérieur très profond entre les âmes jumelles mais cela n’altère pas le fait qu’elles soient des unités complètes en elles-mêmes. Leur réunion génère de l’amour et de la joie et leur rencontre renforce la créativité et la réalisation de soi. Elles se soutiennent mutuellement sans tomber dans les pièges de la dépendance émotionnelle ou de l’addiction. L’amour entre les âmes jumelles n’est pas là pour rendre chacune complète, mais pour créer quelque chose de neuf : au lieu que les deux deviennent un, les deux deviendront trois. »

  5. Bonjour ,

    je tiens déjà à remercier la créatrice de site. Il est riche en enseignement et à la faculté de fournir beaucoup de piste intéressante.
    J’ai beaucoup apprécier la discussion qui avait lieu dans les commentaires et j’ai eu envie d’ajouter mon grain de sel.
    Pour moi ma FJ, a été placé sur ma route pour tout détruire. Ce que je veux dire le but de cette brève fusion est de chambouler nos vies, notre façon de voir le monde. Il est là pour démonter tout ce qu’on a construit, tout ce qu’on nous a apprit. En gros, il fait disparaître peu à peu l’ego . . . Pour qu’on ne retrouve plus que l’essentiel, la vérité qui est en nous. Ce que nous somme, à savoir déjà UN. On est déjà tout ce qu’on cherche. Pour moi, je le vois comme ça.
    L’aventure que j’ai eu avec cet homme , m’a brisé , comme un miroir. J’ai cru que le sol se dérober sous mes pieds, que je n’étais plus  » rien », après son départ. Comme s’il m’avait voler ma propre image. ( c’est ça de se retrouver face à sa propre âme mais qui bizarrement de s’exprime pas et ne ressemble pas à l’image qu’on a de nous. Vous me suivez?) .
    Après ça, j’ai du chercher dans l’obscurité et les débris , ce que j’étais. Après cette renaissance, je me suis jamais sentis aussi apaisé de ma vie. Même si, son fantôme s’accrocher à moi. Je comprenais pas, j’avais fui tout contacte avec lui, je m’étais retrouver mais il était toujours présent dans mon esprit. J’éprouvé pour lui une haine et un sentiment de danger. Puis petit à petit, je me suis dis que j’étais assez forte pour  » l’affronter ».
    Le contacte a été bien. Il est toute suite revenu me parler. Je ne ressentais plus rien pour lui. Juste un calme intérieure. Là l’idée que j’avais eu de lui, de me dire que c’était ma FJ, l’amour de ma vie a disparut. Je le voyais comme il était. C’est à dire que je ne voyais que son ego ( il faut savoir que je lui parlais juste, je ne l’ai pas revu physiquement depuis 5 ans maintenant). Il me faisait rire, je ne comprenais pas pourquoi je l’avais ressenti tant d’amour pour lui, et tant de peur.

    Mais c’est là où les choses deviennent compliqués. J’ai continue mon chemin, je me disais si ce n’est pas lui ma FJ, elle est ailleurs. Je cherché donc partout cet homme. Sauf que la réalité , la vérité m’a sauté aux yeux ou plutôt j’ai sentis naître des choses en moi que je ne comprenais pas. En réfléchissant, en cherchant quelque chose que j’avais déjà trouvé, j’ai compris que la personne à qui je parlais c’était son ego ( pas le reflet de ce qui est).

    Ma FJ a toujours été là mais elle était bien camouflé par  » mots » qui ne la représentent pas. La vérité se voit avec le coeur. On doit pas réfléchir enfin si ça m’a aidé mais en faite, l’évidence est toujours là. Elle est juste camouflé. Il faut se perdre, danser ensemble, recule, avancer, pour finir par voir au delà. Je ne sais pas si j’explique très bien. C’est tellement difficile de donner des mots à des sensations. Mais en tout cas la chose dont je suis sur c’est qu’on retrouve toujours l’autre.

    Bon courage à vous.

  6. Merci à toi. Je suis heureuse de savoir que ça parle un peu aux autres. Lire et écrire sur le sujet , permet de déclencher beaucoup de choses inconscientes en nous.

  7. j’ai rencontrer ma fj ,c sur on a grandit pas loin l’un de l’autre, on ce ressemble en tout ,même, nos vie, nos famille, nos date de naissance moi j’ai pas tout suite compris, quand je me suis reveilleé,j’ai compris, mais lui a ce jour mais un mur a notre histoire, il a toujours besoin de savoir ce que je fais ou me voir, même si on ce parle très peu, on fait tjrs les même choses,enfaite je sais touts ce qu’il fait sur mon chemin je reçois tjrs des info, à ce jour j’ai lu je me suis informer, donc j’ai décider comme j’ai compris ce qui m’arrive, de laisser le fil de la vie faire les choses j’ai retrouver mon équilibre ,et la paix en moi même, et je sais qu’au fond de moi il reviendra dans cette vie peu importe le temps ,même si je rencontre quelqu’un autre et lui aussi on sais tout les deux qu’on peut pas vivre l’un sans l’autre

  8. …Je cherchais dans quelle rubrique reporter cette citation et voici :
     » L’amour est notre véritable essence. L’amour ne connaît pas de frontières de caste, de religion, de race ou de nationalité. Nous sommes tous des perles enfilées sur le même fil de l’amour.  » – Amma

  9. Cher(e)s ami(e)s,
    Quelques nouvelles : ma vie est guidée maintenant principalement par l’énergie spirituelle, l’énergie divine, et j’ai lâché prise sur presque tout…Je m’en remets à la grâce divine. Actuellement, je vis de grands changements de vie: je déménage, je change de travail et de lieu de vie, je m’installe avec mon amoureux!
    Ce grand amour, ce lien profond d’âme âme, ce bonheur presque insoutenable qui emporte tout sur son passage, est porté par l’énergie de ma flamme jumelle, par sa/notre partie divine que je porte en moi. Ce grand amour, cet éternel amour, je le porte en moi, mais ce n’est pas avec ma FJ que je le vis au quotidien. Car ma FJ « est ailleurs »…
    Mon amour, que je considère comme « twin flam-like », parle avec ses mots à lui de notre merveilleuse reconnaissance, de la reconnaissance de nos inconscients par une émotion, un geste, une voix…Il poursuit sa mission altruiste, humanitaire et artistique, quand moi je continue sur ma voie spirituelle et altruiste…

  10. Dans la danse énergétique des FJ: toujours plus loin, plus profondément, dans ce mouvement d’expansion qui touche à l’éternité et à l’infini, arrive la compréhension que l’Amour pour l’Autre est de même essence que celui que nous portons à notre FJ. L’amour pour mon amoureux, l’amour pour ma soeur, mon frère, un voisin, un inconnu dans la rue…tout amour est de la même essence que l’amour que je porte à ma flamme jumelle. Aimer du plus profond de mon âme, aimer sans frontière, sans limitations me rapproche chaque jour davantage de Lui.

  11. Bonjour à tous,
    Bonjour a tous,
    J’aimerai avoir votre avis car je suis dans le flou depuis un peu plus d’1an et je voudrais savoir si oui ou non cette personne est ma FJ ou une pure illusion !
    J’ai eu l’opportunité de partir travailler à l’étranger grâce à lui. Nous étions en relation professionnelle à ce moment-là. Quand j’ai entendu pour la première fois sa voix au téléphone quelque chose en moi chose s’est passe. Cette voix m’apaise, me rassure et je suis attirée par elle. Bref, je sens qu’il va se passer quelque chose avec lui si j’accepte cette proposition en Angleterre.
    J’arrive là-bas, il m’accueil chez lui avec son coloc et pour les deux premières semaines le temps que je trouve un appartement. Je dors dans son lit et lui dans le canapé. J’aime son odeur, elle me rassure, m’apaise comme sa voix mais en face de lui tout est différent, je ne me sens pas alaise, mon intuition me dit qu’il va me faire du mal que je vais souffrir avec lui. Par contre je m’entends très bien avec son coloc et je ne ressens aucun malaise Enfin bref, je cherche activement un appartement car je me dis qu’il faut que je fasse ma vie. Nous avons une relation ensemble 6 mois après qui ne dura que 4mois. Nous étions souvent ensemble et les 2 premiers mois étaient super cela s’est compliqué après, incompréhension et tout ce qui s’en suit, je me suis dit également qu’ont étaient pas compatibles. Il veut rentrer au pays et je ne crois pas à la relation à distance. Il est parti un matin sans me donner de nouvelle. Le pire c’est que ce matin même j’avais fait un rêve prémonitoire concernant son départ. Je me suis dit que c’était un looser, un lâche qu’il m’avait manipulé et c’est tout j’ai était naïve. C’est tout Marine oublie le ! seulement le problème est qu’il est impossible de l’oublier. De plus finalement 2 mois plus tard nous devons communiquer ensemble par tel pour raison professionnel malheureusement (trop long à expliquer pourquoi nous sommes arrivés à cette situation) entendre sa voix et parler juste de pro est quelque chose que je supporte mal même très mal. Je le haït à ce moment-là, autant dire que nos rapports pro sont aussi constructifs et destructeurs que notre ex relation. Un soir je craque je pleure pourquoi je me suis mise dans une situation pareille ? pourquoi n’arrive-tu pas à l’oublier ? Passe à autre chose cela ne te ressemble pas tu n’es que l’ombre de toi-même et là je ressens un amour immense dans mon cœur quelque chose de chaud et quelqu’un qui me parle dans ma tête comme de la télépathie qui me dit qu’il est désolé, qu’il me contact demain et j’arrive à m’endormir comme un bébé alors que je n’arrivai plus à dormir depuis plusieurs jours. Là je me dit ça y est ma fille tu es devenue folle, c’est grave ! Le lendemain pas d’appel, je décide de l’appeler pour vérifier mon niveau de folie. Il me dit directement a justement j’allais t’appeler. Ouah bizarre ! Hazard ? peut-être… Je décide 3 mois plus tard de démissionner de tout lâcher et de partir à l’autre bout du monde réaliser un rêve partir faire un road trip. Je veux quand même vérifier avant mon départ s’ il a ressenti ses sensations bizarres, ou peut-être des rêves. Finalement on se voit il accepte, inespéré mais possible. Comment aborder le sujet sans qu’il me prenne pour une dingue. Il a beaucoup de fierté et d’ego même si j’ai parfois l’impression de voir à travers ca et il est très cartésien. Finalement e lui demande juste s’il a regretté nous deux pour vérifier le suppose message télépathique. Il me dit qu’ il y a plus eu de mauvais moments entre nous deux que de bon. Ok bon là je peux pas me louper il me rejette encore et tu n’as rien à espérer avec lui. Je lui souhaite donc d’etre heureux dans sa vie et de trouver la personne qui lui correspondra car finalement je ne le haï plus, je lui ai pardonne et je me suis pardonnée aussi. Je decide de lacher prise sur cette situation qui me fait souffrir, je n’ai à ce jour plus aucun contact avec lui. Depuis je fais de la méditation je me consacre à moi, à ma reconversion pro donc cela est positif dans un sens. Je ne souffre plus, je pense à lui mais avec amour et non haine. Mais je me demande si cela peut être la rencontre avec ma FJ ou juste une relation karmique ?
    Merci pour votre aide, c’est la premiere fois que je parle de ca…

    • Bonjour Marine,
      Pour répondre à ta question: « Ton cœur a la réponse »…
      Pour en avoir le cœur net, n’hésite pas à faire « des requêtes à l’Univers » par exemple, pour avoir confirmation si cette personne est ta FJ…
      Et en même temps, si tu éprouves le besoin de penser que cette personne est une relation karmique, pourquoi pas ? Dans la synergie FJ, ce processus spiralaire de progression, de lâcher prise et de nettoyage du bagage égotique et émotionnel, il y a des cycles dans lesquels l’on procède à des actualisations de notre compréhension, des mises à jour qui n’effacent pas pour autant les précédentes informations, mais qui fonctionnent par strates ou stades qui enrichissent la compréhension précédente.
      Tu as raison de te tourner vers tes aspirations profondes. Celles ci te conduiront chaque jour de plus en plus à exprimer ta propre essence. Ce qui te rapprochera aussi de ta FJ, sans l’avoir recherché en première intention…
      En espérant que cette brève missive t’apportera quelque éclairage.

  12. Merci Alice pour tes vidéos, tout particulièrement celle d’aujourd’hui sur la séparation. Lâcher prise est vraiment difficile pour moi. Je me demandais justement le pourquoi de cette douleur. J’avais cessé de lutter pour tenter de la supprimer. Elle était là, plus ou moins forte, tandis que dans une sorte de millefeuille d’émotions, je vis également un sentiment de confiance absolue, inébranlable, qui m’aide d’ailleurs à supporter la souffrance de la séparation. A l’écoute de ta vidéo, la douleur a disparu instantanément (tout au moins pour l’instant, on verra si ça dure). Je vivais cela comme l’expiation de la séparation que j’ai infligée à ma FJ, il y a 45 ans !
    Nous avons vécu deux ans d’amour intense de 16 à 18 ans. Puis, de façon assez inexplicable, j’ai décidé de rompre, sans qu’il y ait le moindre nuage entre nous, et j’ai refusé d’entretenir toute relation.
    Il y a quelques mois, soit 45 ans plus tard, je l’ai retrouvé. Nous avons constaté que, durant tout ce temps, nous n’avions pas cessé de penser l’un à l’autre, nous nous sommes cherchés. Pourtant, nous aurions pu nous croiser des centaines de fois car nous avons vécu, travaillé, même voyagé, dans les mêmes endroits, parfois à quelques centaines de mètres et pendant plusieurs années, sans nous rencontrer. Nos parcours professionnels ont suivi le même schéma et continuent de le faire. Est-ce cela qu’on appelle synchronicité ?
    Les retrouvailles ont provoqué des sentiments violents. Nous avions l’impression tous les deux que le temps s’était compressé. Pourtant, il ne pouvait rien se passer entre nous car il est marié, fidèle et je respecte cela complètement. Nous avons pleuré. Cela n’empêchait pas que j’avais le désir très fort de retrouver les sensations de notre jeunesse, et je suis certaine que lui aussi. D’où une douleur aiguë.
    A peine quelques semaines après nos retrouvailles, il est parti en vacances chez son épouse qui réside à l’étranger et j’ai déménagé à 500 km. Depuis, nous nous voyons très peu, même pas une fois par mois. Alors qu’il répondait à mes mails au début, il est à présent silencieux et ne répond que quand il s’agit de nous fixer un rendez-vous. J’ai cessé ce lui écrire aussi, de peur de le perturber. Je ne veux pas m’imposer à lui. J’ai travaillé la patience et l’abnégation. Lui, de son côté, n’est pas du tout, mais alors pas du tout éveillé !
    Il y a deux mois, j’ai senti comme un influx me pénétrer par le sommet du crâne et m’envahir en entier. C’est depuis que je bénéficie de cette grande confiance permanente. Parfois, je ressens comme des bouffées d’amour qui débordent. Dans ces moments, des gens que je ne connais pas me sourient et me saluent dans la rue comme si nous étions des familiers. Mes amis me trouvent métamorphosée, embellie. Il n’empêche que le désir d’être près de lui, de savoir ce désir irréalisable et d’avoir si peu de contacts me transperçait de douleur. A présent, je comprends mieux et je m’en remets au destin. Si la douleur s’est atténuée, le sentiment de manque, lui persiste…

  13. Voici un article que je soumets à votre discernement. Entrera -t-il en résonance avec votre « intériorité » ?
     »
    TRANSMIS PAR BÉATRICE BALME

    La Rencontre, quand elle a eu lieu et bien vous êtes touchés à jamais. Autant les âmes sœurs qui se retrouvent en incarnation s’exclament « Enfin te voilà… », avec la nette sensation de connaître l’autre depuis toujours, autant la réunion des doubles monadiques est bien au-delà de tout ce que l’on pourrait imaginer.

    Vous ne pouvez duper l’Esprit, parce que les âmes sœurs, elles s’enferment dans l’exclusivité et le bien-être qui alimentent l’enfermement, souvent de manière inconsciente, par leur esprit sélectif, tandis que la monade, elle rassemble. La monade va déployer des potentiels de libération, de guérison au niveau collectif. Ces potentiels n’ont strictement rien à voir avec les thérapies énergétiques et j’en passe. C’est la manifestation de l’Esprit qui vient mettre fin à l’illusion.

    Aujourd’hui, certains expérimentent les deux, parce que nous bouclons une fin de cycle. La monade va venir mettre fin à l’âme collective. Il est donc évident qu’elle ne laisse plus la place aux idylles et aux faux semblants qui maintiennent l’âme dans l’illusion. La monade appelle à la rédemption et au Retournement.

    La majorité des témoignages expriment un jeu de ‘ fuite’, entre les jumeaux, tout en ayant la sensation d’être instantanément comblé par la Présence de ce Moi divin.

    La Rencontre est tellement puissante et fugace, qu’elle sidère l’âme. L’un ne peut pas regarder l’autre dans les yeux. Le Miroir vous renvoie instantanément à votre éternité, à votre vérité. C’est même parfois insupportable pour celui qui vit encore avec des illusions car ce Moi va vous les révéler. Il va faire jaillir des peurs, des colères, des doutes, des contradictions de tout genre et de la violence parfois. Ce Moi divin révèle toutes vos résistances, comme il apaise. C’est le double.

    Ce Moi divin vous renvoie à l’écoute de votre cœur et non à tout ce qui se dit à l’extérieur. C’est le plus grand défi parce qu’il vous pousse automatiquement à rentrer en vous. Tant que l’un est illusionné, il niera ce Moi jusqu’à dissolution totale dans le Paraclet (l’Esprit de Vérité). C’est pour cela que les Anciens et les Archanges expliquent que la réunion des doubles monadiques, même si elle est rare, est la relation la plus contraignante en incarnation. Les âmes sœurs, elles se croient libres ou libérées. Elles se retrouvent par attraction dans un cocon magnétique, où chacun y trouve son compte vibratoirement, une sorte de refuge qui n’en ai pas vraiment un, puisque la relation est amenée à se dissoudre dans la Source.

    Les jumeaux effectuent une danse, c’est la danse des flammes éternelles issues du même œuf cosmique. Une fois qu’une première connexion est établie et que le travail de réunification commence, cela se traduit simultanément sur le plan collectif. L’Esprit rassemble. La monade va appeler les Fils et Filles de Un partout sur la planète par sa Présence vibrale. Elle va permettre la réunion des frères et des sœurs dans le cœur. Elle va permettre de vivre la fusion spontannée de cœur à cœur, la communion totale. Il est donc important de ne pas vous emballer lorsque vous vivez cela avec un frère ou une sœur. Ces fusions extatiques entre frères et sœurs de Un sont normales dans les mondes libres. La falsification serait de croire que vous avez besoin de retrouver l’autre pour vivre cet état.

    La relation qui se passe au niveau des jumeaux est spéciale. La vie va de nouveau séparer le couple royal sur ce plan, parce que ce Moi attire, comme il rebute. Il est la Perfection qui vous comble, vous trouble et vous déstabilise sur ce plan. C’est le Trois en Un. L’évidence est flagrante. Impossible de l’oublier, quoique vous fassiez ; c’est Vous. Si vous tentez de le fuir, l’effet Miroir va s’accentuer jusqu’à ce que les bribes qu’il vous reste de votre personnalité cèdent la place à la Majesté de qui vous êtes.

    Ce Moi divin vous ramène au Verbe. Il vous ramène à la manifestation du Divin sur ce plan. Il ne joue pas. Il embrase la mascarade dans un amour hors norme. Ce Moi divin vous pousse à pacifier ce qui sort de votre bouche et à n’exprimer que le divin. Vous n’avez pas besoin de références quelconques pour cela. Rien ni personne ne peut vous dire qui vous êtes, à part le double.

    Le but de la constitution de la monade est la dissolution de la matrice falsifiée. Les jumeaux oeuvrent ensemble, même s’ils n’en sont pas toujours conscients, même si la vie les sépare de nouveau. Si l’un « pète » une durite, parce que le Miroir est trop fort, il finit par s’éloigner. Il refuse de faire souffrir davantage ce Moi et finit même par avoir honte de ses comportements. C’est l’Amour. Les jumeaux savent intimement que ce sont uniquement des illusions qu’ils portent qui les séparent sur ce plan, comme ils savent intimement que rien ne peut en vérité les séparer, puisqu’ils sont Un. Ils sont ici sur ce plan pour apprendre à s’harmoniser. Dans tous les cas, quoique qu’ils fassent chacun de leur côté, c’est le plus équilibré vibratoirement qui rappelera «l’autre » à l’Ordre. Nous parlons ici de l’ordre cosmique.

    Donc, quand on nous dit que ce qui se passe en ce moment dans ce système solaire, c’est mieux que Star wars, ce n’est pas toujours autour du soleil que cela se passe, c’est aussi Ici à la surface de cette planète. La danse de l’Amour, elle est partout.

    Le Féminin sacré révèle le Masculin sacré, et vise-et-versa. Ce n’est pas les vacances. Autant vous dire qu’il y en a qui n’ont qu’à bien se tenir car la Vérité est parfois difficile à entendre ou à voir pour celui ou celle qui refuse l’appel de la Grâce. Le Divin, il vous appelle sans cesse.

    Dans tous les cas, quoique vous fassiez, quelques soient vos rencontres et vos occupations, il est impossible de tenter d’oublier ce Moi. Impossible de fuir votre éternité, parce que vous serez toujours poursuivis par l’Eternité, où que vous alliez. Vous êtes liés dans la même présence vibrale et dans les mêmes structures. Cette Présence, c’est un Feu ardent qui embrase tout sur son passage. Elle dissout tout ce qui est faux.

    Ainsi, les jumeaux n’ont rien de « maudits » en Vérité, même s’ils semblent turbulents. Certains jouent à cache-cache : « Je veux te voir, je ne veux plus te voir, je t’aime, moi non plus… ». C’est un feu ardent qui les anime. C’est un feu dévorant. Il existe quelques résistances entre eux, mais la relation à deux n’est pas une obligation dans la mesure où ils sont complets. Vous n’avez rien à attendre de votre double monadique, pourquoi faire ? Il est Vous. Vous avez juste à dire ‘Oui’, à chacun de vos souffles.

    Les doubles passent leur temps à s’équilibrer, à s’harmoniser sur ce plan car qui dit Equilibre, dit dissolution ou liquidation matricielle. Les doubles monadiques manifestent le Divin par leur bouche.

    Je vous rends grâce et vous salue dans cette danse cosmique et extatique.

    Béatrice Marie B.

    http://etoileenincarnationjournaldebord.blogvie.com« 

  14. Bonjour, je découvre à l’instant vos partages, celui ci est le premier article que je lis, bien agréablement surprise de cette approche bien différente que ce que l’on peut trouver d’ordinaire, cela me « parle », je m’y retrouve d’avantage….
    Je ne ferrais pas de long discours….
    juste un grand merci à vous.
    et puis je vais continuer de vous suivre….
    Bien vous.
    Nathalie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s