Travail du niveau de conscience de l’âme

Nous allons travailler un peu sur l’âme commune précisément pour comprendre l’intérêt de l’existence de ce phénomène qui a permis la reconnaissance de votre âme et l’activation (débutante) du niveau de conscience de l’âme. Je dis débutante car cela va exiger de travailler un peu pour pouvoir utiliser pleinement l’esprit afin de manifester cette âme.

Bien entendu cette lecture et ces informations vous sont proposées comme un voyage et une piste d’exploration et un enseignement ludique.

Personne en dehors de votre esprit et des connexions qu’il est prompt à établir ainsi que votre lumière intérieure ne peut prétendre détenir votre vérité et l’expérimenter.

Je vais employer volontairement tout un tas de symboles en espérant qu’ils vous permettront de distinguer le principe au-delà de la manifestation. Le niveau de l’âme est un langage qui s’attache à l’essence de l’information et au principe qu’il va ensuite retraduire par une symbolique et des manifestations.

Il nous est donné le droit d’utiliser n’importe quel langage ou symbole dès lors que nous avons atteint le plein pouvoir de percevoir le principe au-delà de sa manifestation. Dans le cas contraire, la conscience de l’individu doit s’appuyer sur une symbolique commune ou universelle.

Il est important de rester en harmonie avec ces principes et donc de reconnaître les symboles pour transcender leur manifestation afin de cesser d’être dans l’illusion et se laisser guider par ces manifestations pour être agissant/non agissant (*) – concept un peu particulier.

La flamme jumelle a commencé à activer ce degré de conscience même si dans les premiers temps elle n’en a pas une pleine conscience. La flamme jumelle est attachée au symbole le plus puissant de notre univers : l’amour et ça vous l’aviez bien compris !

L’amour est le symbole de principes qu’on ne perçoit qu’intuitivement au travers de la manifestation sensorielle et symbolique qui sont eux-mêmes : l’évolution en vue de l’équilibre.

Le principe de l’amour vise donc par l’évolution à l’harmonie par l’équilibre et c’est la force la plus puissante fortement associée à d’autres symboliques comme la lumière et le cœur.

Quand nous sommes animés d’amour pour autrui c’est que se manifeste l’évolution. L’amour pour l’enfant est l’évolution de l’espèce, l’amour pour un homme a en vue cette même évolution retraduite à un autre niveau et ainsi en est-il des êtres qui nous sont chers. Ainsi, la symbolique de Jésus est lié à l’amour qu’il transmet (la lumière) et qui se sacrifie pour animer votre âme ou vous faire accéder à des niveaux supérieurs de conscience et donc permettre l’évolution et la manifestation de la vie en mouvement.

L’amour « inconditionnel » des flammes jumelles éveillées pour l’autre est perturbant car cela manifeste un sentiment d’amour qui inconsciemment contient un germe nouveau : l’évolution de l’âme commune à savoir un degré d’information plus profond que celui symboliquement de l’ADN.

Nous allons entrer au cœur de l’ADN lui-même pour en extraire la lumière et c’est à ce niveau que nous serons agissant. Cela va se manifester par des modifications sur des manifestations plus symboliques dans l’univers entier. Nous allons entrer dans le cœur de l’information pour restaurer les symboles communs de tout un inconscient collectif et manifester les symboles de l’amour dans l’univers au détriment des symboles de haine, d’inertie et de souffrances.

Cet amour si puissant que vous ressentez et qui pourrait vous faire parcourir des milliards d’années-lumière pour retrouver l’autre est la force que vous allez utiliser pour agir sur les projections collectives de l’univers mais pour cela il va falloir vous affranchir d’un certain nombre de concepts et de pensées limitantes.

Ainsi, imaginez que votre autre, tandis que vous êtes en train de vous prélassez sur terre, vous réchauffant aux rayons du soleil, gis en enfer tel le mythe d’Eurydice et d’Orphée. Votre amour, votre lumière intérieure ne peut se manifester illusoirement et vous êtes malheureuse car il vous manque symboliquement un morceau de vous-même pour devenir pleine expression de cette évolution, de cet amour. Alors vous décidez de descendre en enfer pour le ramener sur terre. Nous connaissons hélas la quête vaine de ce pauvre Orphée car tant qu’il veut l’observer elle disparait comme n’importe quel objet en mécanique quantique.

C’est un peu la quête de la flamme éveillée. Tant qu’elle essaye de l’extraire de son monde pour qu’il vienne dans le sien et à son degré de conscience il ne cesse de disparaître.

Pourtant Orphée nous enseigna un mystère essentiel dans cette histoire…

Que feriez-vous si je vous annonçais que vous ne pouvez extraire l’autre partie de vous-même qui est symboliquement votre jumeau de cet enfer sans le faire disparaître ? Devriez-vous vous effondrer ? Trouveriez-vous une solution ? Iriez-vous en enfer avec lui plutôt que de vous trouver séparée de votre autre sur terre ?…

Votre imagination est à votre disposition mais si vous êtes capable de transcender cette séparation vous avez accompli le début de votre travail.Comment accéder à un troisième état de conscience si vous cherchez en permanence à traduire l’un des deux états dans l’autre, si vous cherchez à projeter l’inconscient dans le monde conscient.

En fait, tant que vous vous employez à vouloir voir dans ce monde manifesté votre jumeau être à votre degré de conscience vous le tuez. Nous ne pouvons être dans un état superposé qu’au niveau de l’âme et non dans le corps et l’esprit. C’est en cherchant à ramener l’autre dans notre monde conscient que nous le faisons disparaître systématiquement.

Orphée et Eurydice sont deux entités manifestées mais les flammes jumelles sont Une au niveau de l’âme. En somme, si Orphée ne s’était bercé de l’illusion d’être deux et de devoir sauver son autre et bien il serait descendu plus loin que l’enfer non sur le dos d’une onde avec sa musique mais au degré plus lointain encore où Eurydice et Orphée ne sont qu’une même information, le degré de conscience de l’âme. Un monde à la fois plus souterrain et céleste, c’est le monde cosmique selon les égyptiens.

Si d’aventures vous aviez mal aux jambes vous chercheriez de l’information, celle d’une chaise pour vous reposer. Vous ne voyez pas les particules formant la chaise seule la projection de la chaise est importante. Au degré de l’information de l’âme, un degré à la fois supérieur et inférieur c’est l’information qui fait sens que vous recherchez.

Prenons maintenant cette pauvre Perséphone, enlevée en enfer par Hadès et qui grâce à l’amour de sa mère se voit octroyer le droit de réapparaitre 6 mois de l’année sur terre. Comme vous le comprenez Perséphone était symboliquement liée aux saisons mais nous alternons entre monde conscient et inconscient d’information et c’est ce symbole qui nous enseigne ici.

Et enfin allons voir auprès de Psyché qui est l’âme et qui pour reconquérir l’amour de Cupidon va voler la beauté de Perséphone (lien entre le monde conscient/inconscient) mais comme elle est curieuse et veut gouter de cette beauté elle tombe dans un profond sommeil. Ainsi, notre âme, notre lumière intérieure contient tout à la fois l’accès au monde conscient et inconscient mais elle est plongé dans une forme de sommeil, des cycles semblables à la mort. C’est Cupidon, l’amour qui va réveiller l’âme et l’extraire de ces cycles.

Symboliquement l’évolution sera plus forte que les cycles, le samsara ou la fatalité pour certains et les flammes jumelles je le crois portent une part importante de cet amour en tant qu’elle manifeste l’évolution en ayant transcendé ces états de conscience/inconsciente.

Elles doivent y travailler vaillamment et cesser leur quête pour être.

Nous pouvons continuer d’armer le bras de nos enfants pour défendre la paix comme nous percevons la chaise mais nous pouvons aussi comprendre les symboles pour retrouver l’essence des principes au-delà de la chaise.

Il faut savoir que Cupidon à un jumeau qui lui permet de grandir pour ne pas rester éternellement en germe. Et oui, il existe un miroir symbolique à l’amour qu’il va falloir comprendre…

Alors voilà que votre âme a été éveillée grâce à l’une des flèches de Cupidon, cette force d’amour. Il vous faut donc distinguer l’amour en tant que force pour cet autre qui agit comme un moteur et votre âme elle-même qui est commune en tant que parcelle et commune en tant que Tout. Vous êtes symboliquement âme et miroir de l’âme et un Tout à un autre niveau. Il faut bien accepter ces échelles qui vous aident à gravir les échelons de la conscience.

Vous êtes donc tout à la fois en enfer et sur terre. Mais voilà vous êtes follement épris de votre image en enfer car elle symbolise pour vous l’amour et vous nourrit.  Vous aimeriez que ces deux manifestations s’unissent « physiquement » et « spirituellement » au-delà de n’être qu’une même information manifestée de façon duelle. Votre esprit est en quête de cette fusion car votre esprit utilise un degré de conscience manifesté qui n’est pas encore complètement celui de l’âme, vous cherchez encore la chaise.

Tenez vous à présent devant un puzzle dont  vous voyez l’image globale et toutes les parties assemblées. C’est votre degré de conscience actuel. Assemblez chaque pièce prend un certain temps en fonction de la distance qui peut séparer les pièces.

Maintenant soulevez la pellicule qui recouvre chacune des pièces du puzzle et voyez qu’elle contient l’image entière du puzzle et que l’image de ce puzzle existe au-delà de la notion d’espace et de temps. Point de séparation, le sens du puzzle est caché dans chaque pièce. C’est votre degré de conscience en construction.

Alors on peut accepter cette séparation ou bien essayer de ramener l’inconscient dans le monde conscient et le voir s’évaporer au petit matin dans un jeu de cycles éternels ou alors…

Une fois que l’amour, Cupidon a réveillé l’âme, symboliquement Psyché et bien il l’a conduit à Olympe, le ciel pour en faire une déesse. En somme, elle accède à l’immortalité et un degré supérieur de conscience alors qu’elle n’est pas déesse à l’origine.

Il faut donc comprendre toute cette symbolique pour y travailler.

Nous pouvons éternellement tenter de ramener l’inconscient et les rêves dans le monde conscient de l’esprit et voir disparaître tous les jours cet amour dans les cycles où nous sommes tenus enfermés ou alors grâce à ce réveil de l’âme accéder désormais à une conscience différente. Il est à présent temps (c’est un pléonasme !) ne nous conduire comme des êtres immortels en quelque sorte et comprendre en transcendant l’impression d’être deux êtres dans le monde conscient et inconscient de ne plus en former qu’un seul dans un monde d’information qui transcende les manifestations elles-mêmes.

Il faut savoir que des amours de Psyché et Cupidon nait la volupté, le plaisir donné aux sens de gouter dans leur plénitude la nature réelle des objets. La volupté est de près ou de loin associées aux vertus qui permettent d’accéder à cette nature d’émerveillement. Pour Socrate, la vertu est semblable à la science car elle peut être enseignée et il s’agit pour la première de la sagesse.

Je l’ai dit, qui sait transcender la manifestation et donc l’illusion elle-même pour être dans l’information et l’essence du principe qui évolue, au-delà d’être en harmonie avec le Tout collectif en mouvement, peut en jouir car elle en connait les limites.

Je crois en Dieu, je crois au Big Bang, je crois que Dieu est en chacun de nous, je crois en l’inconscient collectif qui est Un, je crois au principe créateur et je crois que si demain il devait se manifester dans les yeux d’un autre ou même dans un minuscule et insignifiant caillou je le reconnaitrais encore et que je ferais toujours en sorte de le laisser se manifester au travers de moi quelque soit son visage illusoire.

Une personne qui croit uniquement aux manifestations comme seule réalité doit recevoir un enseignement en adéquation avec cette conscience. Pour empêcher le lion de tuer l’antilope nous l’enfermerons derrière une cage, pour empêcher l’homme de tuer un autre homme nous utiliserons son degré de conscience alors nous manifesterons peut-être un dieu ou un ange pour l’informer du fait que cela n’est pas juste mais s’agissant de ceux qui ont transcendé les manifestations elles-mêmes alors ils verront les principes et la sagesse au cœur du Tout et ils pourront parfaitement jouir des manifestations sans se laisser noyer.

Ainsi, il a été dit aux hommes qu’ils n’auraient pas d’idoles afin qu’ils ne s’attachent pas aux manifestations de la vérité mais à la vérité elle-même mais qui sait pourquoi il a été dit aux hommes peut parfaitement avoir une idole car elle ne sera qu’un objet de manifestation du principe de vérité lui-même qu’il utilisera tout en n’en connaissant les limites.

Nous pouvons mesurer une particule à un endroit ou un autre tant que nous savons que nous réduisons provisoirement cette particule à cet état mais qu’il existe une nature transcendante. Celui qui croit que seule cette mesure est vérité doit être guidée par des symboles. Pour les autres les enseignements commenceront à être différents.

Il appartient alors d’agir sur tout l’inconscient collectif pour faire en sorte que ces symboles soient en harmonie pour tous les hommes et qu’ils puissent manifester des symboliques positives dans le monde sans que ces symboles s’opposent.

Mais voilà  nous ne pouvons ramener cette information inconsciente dans le monde conscient nous l’avons vu car nous ne pouvons être tout à la fois être conscient et inconscient (en lien avec le collectif qui est à un niveau très bas) tel n’est pas le cas des flammes jumelles car étant Une à un degré légèrement supérieur elles peuvent tout à la fois être consciente et inconsciente et sont donc dans la nature transcendante de l’information. Elles perçoivent le sens et manifeste l’évolution en marche.

Le hic c’est qu’il y a franchement de quoi se sentir un peu déboussolée tant qu’on accepte pas comme je l’ai dis plus haut de se conduire complètement avec ce nouveau degré de conscience et de continuer par d’anciens mécanismes à tenter de ramener notre amoureux de l’enfer.

Sa raison d’être manifestée dans un autre espace-temps (symbolique) que le nôtre est de permettre à notre esprit de faire un pont entre conscient et inconscient et d’acquérir une forme de nature immortelle ( non que notre corps le soit mais nous anéantissons les cycles et le serpent ainsi et pouvons percevoir l’information dans sa nature transcendante et immortelle. Ainsi, le principe peut bien s’habiller comme Orphée ou une particule ça n’a pas d’importance c’est une illusion manifestée. Nous nous attachons à la vérité).

En transcendant les symboles et les mots vous ressentez là un détail important, l’amour pour votre jumeau a activer un amour qui va au-delà du couple mais se raccroche à l’univers lui-même. Vous avez symboliquement l’impression d’être arrivés à la fin d’un long voyage ; en réalité c’est le début d’un nouveau voyage, un peu comme la mue d’un serpent.

Ce changement de degré de conscience se fait parfois dans une forme de souffrance et comme je l’ai déjà expliqué la souffrance manifeste un déséquilibre (tout ce que nous fuyons) mais c’est plutôt qu’il va falloir totalement lâcher prise pour atteindre l’équilibre.

Imaginez pour la visualisations que vous êtes un animal terrestre et que vous ayez une partie de votre corps subitement dans l’eau et une autre sur la terre ferme. Il vous faut lutter pour maintenir l’équilibre et ne pas respirer sous l’eau sous peine de mourir étouffer c’est franchement un calvaire !

Si vous acceptez qu’en fait cette situation est simplement les prémices à une nature amphibienne qui vous permettra d’être tout à la fois dans l’eau et dans l’air alors se manifestera votre véritable nature et ce, sans souffrance : il y a équilibre.

Mais pourquoi les flammes jumelles éveillées sont-elles ainsi  à ce degré de perception de l’information ? C’est tout l’enjeu.

1) elles manifestent de l’amour universel et puissant elles sont donc une force d’évolution mais nous l’avons vu qui se situe au niveau de l’âme et donc de l’information.

2) le fait d’être duelles en apparence est aussi la possibilité d’établir un pont entre conscient et inconscient et donc d’offrir à l’âme l’immortalité symbolique à savoir le fait de transcender les cycles jours/nuits notamment.

Peuvent-elles agir sur l’inconscient collectif ?

Nous n’en sommes surement pas là mais…

Si nous imaginons que nous sommes endormis et accédons à des informations collectives sur le tout dont nous ne souvenons pas mais qui vont être à l’origine de la chaise que nous projetons dans le monde conscient parce que nous associons à de l’information x tel symbole et bien que se passerait-il si nous étions dans ces deux mondes ?

Notre âme est tout à la fois réveillée et endormie et nous avons deux esprits qui projettent le monde tout en restant en harmonie avec ces projections. Notre esprit réveillé quand l’autre esprit est endormi donne cette sensation curieuse à l’esprit réveillé et conscient de ressentir physiquement et dans ce qui l’entoure un lien puissant avec l’univers et ce Tout collectif car l’information au niveau de notre âme commune va projeter autour de nous un univers qui prend sens.

Mais comment est traitée l’information ?

Postulons que ma mémoire quand je m’endors alimente l’inconscient collectif et qu’il se met à jour avec le reste du monde symboliquement. Je me réveille et je n’ai aucun souvenir de cette mise à jour.

Que se passe-t-il pour l’esprit qui est endormi mais dont l’âme a de l’information car il est aussi manifesté réveillé ? Ne pourrait-il agir sur cet inconscient… ? Pourriez-vous vous déplacer dans vos rêves et l’information collective et agir dessus ?

C’est tout ce qu’il nous faut comprendre et travailler.

Nous ne devons plus courir après l’autre pour le ramener dans notre monde conscient mais nous servir de cet amour que nous avons pour lui pour atteindre un degré de conscience supérieure. Si Orphée au lieu de vouloir ramener sur terre Eurydice de l’enfer l’avait conduit directement dans un autre univers où ils auraient pu se manifester comme Un, les choses auraient été différentes.

Cupidon a fait de l’âme une immortelle et c’est la création d’un nouveau sens à l’existence.

Sachez que les flammes jumelles sont unies et que quand nous les regardons elles paraissent désunies. Les unir en ce monde n’a pas de sens si le sens même de cet accès à un degré différent de conscience elles ne l’ont pas compris et transcendé.

Je le pense, seuls ceux qui ont transcendé l’illusion pourront jouir de la volupté de ces illusions.

En somme, rien n’empêche que vous soyez unies physiquement et spirituellement mais pour cela il va falloir accepter D’Être.

Bon voyage à tous.

***

Une petite pensée : ce matin je me suis réveillée, j’ai préparé mon café et je me suis rendue sur mon ordinateur. Je suis tombée sur le blog de l’une d’entre vous qui parlait de rose. J’avais l’image de cette rose comme premier sens de ma journée. Je me suis mise à l’écriture de ce post. M’arrêtant et reprenant au gré de mes occupations.

Pendant la rédaction de ce post j’ai appris la mort d’Umberto ECO, le célèbre auteur du « nom de la rose ». Umberto ECO ne l’oublions pas était un célèbre partisan de la sémiotique, la science des signes et des symboles.

Comme vous l’imaginez j’aurais du mal à ne lui dédier ce post en raison de tous ces signes qui lui étaient si chers.

La rose est le symbole de l’amour qui vainc la mort alors il me semble qu’il serait temps.

Ah ! Oui j’oubliais il disait :

 » une poule est l’artifice qu’utilise un œuf pour produire un autre œuf « 

Gardez bien en tête cette phrase car si vous la comprenez elle sera un précieux guide de lecture pour la suite.

Publicités

15 commentaires

  1. Merci pour votre article encore une fois passionnant.
    On dirait juste que vous êtes moins alignée, vous ne vous exprimez pas comme d’habitude. Si je puis me permettre, sans jugement.

    Je vous lis car vous êtes à 1000 lieues des écrits New Age sur le sujet et de la « spiritualité ». Je suis fort surprise de vous voir user de ce mot dans cet article.

    Comme « croire » en Dieu. Dieu est, tout simplement. C’est un fait, qui sera démontré un jour scientifiquement et non une croyance.

    Belle synchronicité avec Umberto Eco!

    • Bonjour Fleur,

      merci beaucoup de vos remarques dont je tiens compte. J’essaye dans l’ensemble de parler à tous parfois je peux me tromper et suis moins habile avec certains langages mais je cherchais ici à faire une démonstration sur l’information. J’ai peut – être mis à côté… :)

      La spiritualité comme je le dis toujours c’est le champ lexical de l’esprit et nous sommes tous spirituels sinon nous ne penserions pas :)

      S’agissant de je crois en Dieu , au big Bang etc… c’était simplement une démonstration pour expliquer que le principe et l’information peut utiliser n’importe quel support d’information matériel pour se manifester.

      Je ne crois pas qu’on puisse prouver scientifiquement l’existence de Dieu car Dieu est la vérité en mouvement et c’est ce qui accompagne le chercheur depuis le début … Il serait paradoxal d’imaginer que la vérité n’existe pas ou de chercher à prouver l’existence de la vérité elle-même :)

      En fait croire c’est s’attacher à une des manifestations de la vérité, de l’information et l’utiliser comme support sans voir qu’il contient la vérité en mouvement elle-même et c’est pas si simple pour notre esprit mais du coup nous sommes libres du support de « croyance » utilisé et donc de notre langage « intérieur » en quelque sorte.

      J’ai surement outrepassé mon rôle en essayant d’inviter les gens à travailler pour placer simplement leur perception de l’information à un niveau différent, je crois que vous n’avez pas totalement tort ;)

      Expliquer je crois est ma tache suffisante.

      Merci à vous.

      • Merci!

        J’ai oublié: avez-vous réfléchi au phénomène des chiffres (11;22;33 ect) récurrents dans la vie des jumeaux?

        Beaucoup de sites anglo-saxons évoquent la récurrence de ces chiffres dans la vie des jumeaux, des synchronicités…dates de naissance, récurrence de ces chiffres dans la vie de tous les jours (factures, heures jumelles, ect).

        Ils semblent que ces chiffres apparaissent en masse quand nous sommes alignés avec notre chemin de vie.

      • Bonjour, je souhaite prendre contact avec vous. J’ai vécu ce phénomène il y a quatre ans.
        Tout ce que vous dites c’est vrai. Et j’ai des détails intéressants à vous offrir.
        A très bientôt

  2. Bonjour Alice,
    Encore une fois merci pour cet article si fouillé…
    Tu termines ton post par « La Rose »…Et il s’agit encore d’un symbole qui accompagne nombre de FJ éveillées. La Rose: la reine des fleurs, est l’équivalent occidental du symbole du Lotus, réalisation spirituelle suprême et aussi l’apanage de la déesse de l’Amour, Aphrodite chez les Grecs et Vénus chez les Romains; c’est aussi la Rosa Mystica des Chrétiens, càd la Vierge Marie, ou la Reine Mère…
    Récemment, le Pape a parlé dans Paris Match (lu chez mon coiffeur, lol) de son lien spirituel avec Sainte Thérèse : « Lorsque j’ai un problème, je demande à la sainte non pas de le résoudre, mais de m’aider à l’assumer, et en guise de signe, je reçois presque toujours une rose blanche »…Un exemple de synchronicité, de lien énergétique entre un être humain réalisé spirituellement et une énergie spirituelle vivante !
    Pour ma part, c’est l’histoire du Petit Prince et de sa Rose, créée par Saint-Exupéry, qui m’accompagne (entre autres…) dans ma vie, et me fait des clins d’oeil de temps en temps (synchronicités= manifestations de l’âme)…

    Je reviens au Bouddhisme, qui est la voie que j’ai choisie pour poursuivre mon évolution depuis le début du processus. Les textes expriment tout à fait, sous une forme symbolique parlante, ce que tu expliques par tes propres mots Alice, et permettent également de progresser dans l’objectif de « manifester » ce que toi tu appelles l’âme, mais que les bouddhistes appellent « l’esprit », un esprit pur, pour créer un monde pur.
    Dans le tantra, qui précisons le bien, n’a rien de sexuel pour les yogis dans un premier temps, mais permet de dépasser « l’état ordinaire des choses », nous travaillons des yogas non posturaux en méditation, afin de réaliser « l’Union de la Vacuité et de la Félicité »…Autrement dit, la voie du milieu, l’union des deux vérités…
    Et effectivement, dans la vie quotidienne, tout l’enjeu réside à garder le même état de conscience que lors des phases d’états modifiés de conscience comme lors des méditations ou de « l’esprit très subtil’, qui est le notre, expliquent les bouddhistes, lorsque nous dormons ou lorsque nous mourrons, avant de nous réincarner…
    L’immortalité est donc un concept et une réalité que nous FJ apprivoisons de façon à en faire une donnée qui va aussi guider notre vie, et concrètement nous aider à un lâcher-prise plus important encore…
    Bonne continuation. Je reste persuadée que nous FJ sommes comme des « soeurs de la Rose » : les avancées des uns permettent à toutes les autres de progresser…

    • Je ne savais pas que la Rose était liée aux jumelles éveillées..
      Il est vrai que je reçois souvent des synchronicités autour de la plus belle des fleurs…
      Cela me fait penser à La Belle et La Bête. Dans la version de Disney (oui!), mais surtout dans la version classique de Mme Leprince de Beaumont.
      Le père de la Belle part en voyage, et demande à ses filles quel cadeau elles veulent recevoir. Les soeurs superficielles et envieuses demandent des présents de luxe, la Belle demande une simple Rose. Sur le chemin du retour le vieil homme arrache une rose d’un jardin…le jardin de la Bête. Provoquant sa colère.
      Là, la Bête exige qu’il soit reclus avec lui. Le vieil homme retourne chez lui pour dire adieu à ses enfants avant sa réclusion. Sa fille Belle exige alors qu’il reste avec sa famille et se sacrifie. Elle ira vivre avec la Bête pour épargner son père. La Bête tombe amoureux de la Belle qui commence par refuser ses élans. Et c’est au moment où la Bête agonise, proche de la mort que la Belle se mets à l’aimer. Là, la malédiction s’efface et la Bête redevient le beau jeune homme qu’il était. Maudit par une fée à cause des mauvaises actions et de son arrogance. Le sort disparaîtra quand il sera sincèrement aimé d’une femme et réciproquement.

      « Vous m’apprîtes à démêler les apparences qui déguisent toutes choses. Je sus que l’image trompe, et nos sens et nos cœurs. Vous m’apprîtes encore à ne point suivre les mouvements de l’esprit et que le monde ne me serait donné qu’en pensant (…) Absenté de votre corps d’homme, vous l’exhibiez au gré des tableaux et des rêves afin que j’en recueillisse les images éparses. Prisonnière de votre palais et de sa cour assoupie d’un sommeil minéral, je régnais à mon insu sur votre vie, puisque j’en détenais les fragments jetés de part et d’autre du miroir et que mon amour seul pouvait en rassembler le sens. »

      Jean Cocteau a réalisé « la Belle et la Bête »…et « Orphée »…

      • Merci Fleur pour ce bel extrait. Ne sommes nous pas comme La Belle et la Bête, et le sort jeté n’est-il pas comme un voile des illusions dont seul l’Amour pur viendra à bout, après moultes épreuves et initiations ?

        Le lendemain de la publication de mon dernier message, j’ai reçu « une rose blanche » en toute synchronicité. C’est mon âme, mon esprit, mon coeur… ces clins d’oeil quotidiens me font sourire et m’accompagnent … Quand je doute ou me questionne, je demande maintenant à mon âme de m’éclairer, et j’ai rapidement un « signe », que je comprends maintenant de manière plus « instantanée »…Je suis sur les bons rails, mon âme est le capitaine de ma vie et moi sa fidèle actrice et interprète.

  3. Bonjour

    Poste très difficile à lire mais très intéressant.
    Depuis que je suis vos études, notamment celle sur la théorie du lien FJ comme une sorte d’intrication quantique, je ressens beaucoup moins le poids de la « distance » et de « l’absence de communication » avec ma FJ.
    J’ai pu trouver une raison à cette distance qui me convient et me pousse à aller plus loin dans mes recherches (pas aussi poussées que les vôtres) et mon évolution personnelle.

    Je me souviens alors qu’une fois, j’avais écrit cela au sujet de ma relation avec ma Flamme Jumelle:

    « Nous ne comprenons pas notre monde respectif?
    Tant pis, on créera notre propre monde
    Nous ne comprenons pas notre langue? Tant pis, on créera notre propre langage
    Tout est possible si chacun y met du sien. »

    Et je me souviens que ce jour-là, de son côté, il avait écrit « Bonne nuit notre monde »

    Du coup ça ma fait penser un peu à ce que vous avez écrit au sujet Orphée et Eurydice à la fin de votre article.

    Depuis, c’est vrai que lui comme moi « travaillons » sur ce thème et lui comme moi semblons nous sentir de mieux en mieux et plus en phase avec nous même, même si nous ne parlons toujours pas vraiment ensemble.

    Je vous remercie vraiment infiniment.

    Charlotte Desruelles

    Date: Sat, 20 Feb 2016 15:06:16 +0000
    To: chaa.desruelles@hotmail.fr

  4. Quelle synchronicité! Une rose blanche, comme le Pape…

    J’ai réfléchi ce week-end à la rose, et je me demandais si elle était vraiment liée au phénomène des jumeaux. Je doutais…

    Lundi matin, on m’offre…une bouteille d’eau de rose…! Validation de mon âme.

    C’est comme un jeu de piste, une chasse au trésor.

    • Oui, Fleur…Et moi ce matin dans ma voiture, cette chanson de Mickey 3D « La rose blanche »… »Je sais qu’un jour viendra, où le vent se lèvera et nous serons des milliers (…) Je ne suis plus là pour témoigner, mais les roses blanches ont poussé…Les idiots ne l’emportent jamais et le ciel a tout filmé… »

  5. Et connais-tu Fleur, cette chanson de Vanessa Paradis et Benjamin Biolay : « Les Roses Roses » qui raconte une petite histoire: un rendez vous de deux inconnus, et l’homme, pour être reconnu portera un bouquet de roses…roses. »De vos rêves à mes rêves, il n’y a presque rien qu’un trait de rose rouge à lèvres sur votre cou brûlant brûlant de fièvre »….

  6. Alice,

    Dans ton article, j’ai trouvé des informations importantes, notamment sur la circulation de l’information entre conscience et inconscience. Mais il me manque certaines briques, même après avoir relu ton autre article sur la définition de l’âme.

    Je ne comprends pas encore bien le lien entre l’âme et l’inconscient collectif, d’un point de vue dynamique. Je suis d’accord avec toi (vu dans un autre article), que nous tendons vers une individualisation de l’âme, et que le système des FJ est une étape cruciale dans cette direction. En détail, les questions que je me pose :
    1) Quel est le lien entre l’âme et l’inconscient collectif pour des personnes qui n’ont pas rencontrés leur FJ?
    2) a) Qu’est-ce qui change pour ceux qui la rencontre? (point de vue statique)
    2) b) En quoi le système des FJ influe t-il l’inconscient collectif et la dynamique d’individualisation des âmes? (point de vue dynamique)

  7. Bonjour Alice,
    J’aime beaucoup le regard que vous portez sur les Flammes Jumelles et je vous remercie de tout coeur pour vos écrits.
    Je voudrais revoir vos vidéos que je trouvais particulièrement édifiantes et… je ne les trouve plus ! Les avez-vous renommées ou supprimées? Merci d’avance pour votre réponse.
    Au plaisir de vous lire bientôt.
    Belle journée à vous
    Liselle

    Date: Sat, 20 Feb 2016 15:06:16 +0000
    To: liselle.pochon@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s